mercredi 30 octobre 2019

Gilets jaunes: le biologiste qui enquête sur les gaz lacrymogènes arrêté, son matériel perquisitionné


Samedi 26 octobre, Alexander Samuel, un biologiste qui enquête sur les conséquences du gaz lacrymogène utilisé en masse durant les manifestations des Gilets jaunes, a été arrêté et son matériel perquisitionné, alors qu’il se rendait à un rendez-vous. Il témoigne pour Sputnik.

Alexander Samuel, docteur en biologie moléculaire et professeur de maths, a été arrêté samedi 26 octobre place Masséna à Nice.


Ce samedi-là, alors qu’il allait rejoindre une amie, il s’est retrouvé au milieu d’une action dénonçant l’évasion fiscale de la Société Générale et ses investissements dans les énergies fossiles, menée par des Gilets jaunes et des membres des organisations Extinction Rebellion et Attac. Ils ont jeté sur une agence de la banque du blanc de Meudon, un lave-vitre bio, teint avec du charbon. Un mélange qui s’enlève à l’eau, relève Alexander Samuel, avant de raconter son histoire:

«J’attendais mon amie place Masséna, où avait lieu l’action contre la Société Générale, lorsqu’un policier m’a approché et m’a arrêté, affirmant que j’avais participé à l’action en balançant du liquide. Je ne dis pas qu’il connaît mon enquête sur les gaz lacrymo et qu’il m’a reconnu, mais il a menti, je n’ai jamais participé à l’action dont on m’accuse.»
Arrivé au poste, le biologiste appuie sur le fait que c’est une erreur, demandant aux policiers d’appeler son amie qui pourra confirmer le rendez-vous et de regarder les caméras de vidéosurveillance. Une procédure pour dégradation est lancée, Alexander Samuel est placé en garde à vue. Les policiers n’appelleront jamais l’amie en question, prénommée Christelle. Elle confirme à Sputnik.

«C’est bien moi qui ai donné rendez-vous à Alexander place Masséna à Nice. Mais comme à mon habitude, j’étais en retard, et il a dû traîner sur la place en m’attendant. Arrivée sur place, les policiers l’avaient déjà arrêté. Les policiers ne m’ont jamais contacté pour confirmer le rendez-vous, ça m’a un peu étonné.»

Le matériel et les données d’enquête du biologiste ont été perquisitionnés par la police. Il a partagé la liste sur Facebook: une clé USB avec ses cours et ses travaux sur les gaz lacrymo, plusieurs livres sur les gaz lacrymogènes, sa tenue de street médic détruite, etc.

Alexander Samuel a précisé détenir chez lui des capsules vides de gaz ramassés lors des manifestations. Ce à quoi un policier a réagi:

«Vous savez que c’est une arme de guerre et que vous risquez trois ans de prison?» «C’est beau d’apprendre que Macron utilise des armes de guerre sur les citoyens», rétorque Alexander Samuel.
Le biologiste a été relâché au bout de 48 h de garde à vue, aucun élément ne permettant de justifier son arrestation.

Quand un policier ment pour te mettre en garde à vue, que la videosurveillance te disculpe mais qu on perquisitionne quand meme pour trouver une piece a conviction expliquant pourquoi tu aurais agresse la societe generale avec du lave vitre bio (blanc de meudon). @MathieuRigouste pic.twitter.com/mFz1LILUSb
— Alexander Samuel (@Alexand64744343) October 29, 2019

Depuis plusieurs mois déjà, ce biologiste rentre volontairement dans les nuages de fumée et effectue des tests sanguins et urinaires, pour constater les effets du gaz lacrymogène utilisé à chaque manifestation par les forces de police, qu’il s’agisse de celles des Gilets jaunes ou de celle des pompiers. Ses conclusions concernant la présence de cyanure dans les gaz lacrymogènes sont disponibles sur son site, mais aussi en vidéo, comme celle présentée ci-dessous.

Alexander Samuel ne voit pas de rapport entre la dégradation dont il est accusé et la saisie de son matériel informatique et de ses données par les forces de l’ordre. Des travaux qui dérangent?



Source: Sputnik


9 commentaires:

  1. Un accueil chaleureux pour macron a Rouen :
    https://yetiblog.org/archives/20253

    RépondreSupprimer
  2. Coup de pression de la STASI, et après ce sera quoi ?

    Un suicide accidentel ? :D

    RépondreSupprimer
  3. Ben quoi, il enquête sur des produits secret-défense, et on voudrait qu'il puisse revendre la formule aux Chinois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Anonyme31 octobre 2019 à 02:18

      Des produits secret-défense ? C'est quoi ça ? Je connaissais les informations secret-défense mais les produits ?!

      J'ai rarement lu un commentaire aussi stupide , on gaze les gens avec je ne sais quoi , on retrouve du sang , des plumes et autres immondices dans les canons à eau et toi tu viens nous parler de produits secret-défense ?

      Et les 11 vaccins c'est aussi des produits secret-défense ?

      Rien à foutre de tes secrets maçonniques et criminels de masse, la population est en droit de savoir avec quoi on l'arrose !

      Supprimer
    2. C'est de l'humour 02:18 ?

      Supprimer
    3. Les canons à eau sont remplis par les bouches incendie ou étang si il y a pas de bornes incendie comme les pompiers donc les déchets dedans ne sont pas mis volontairement contrairement aux lacrymogènes qui reste secret.

      Supprimer
    4. @ Anonyme1 novembre 2019 à 12:37

      Faux et archi faux...Les canons à eau contiennent du sang, des os broyés e j'en passe, une véritable potion magique.

      https://www.streetpress.com/sujet/1538069476-camion-eau-police-restes-animaux

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/1er-mai-il-y-avait-bien-des-restes-d-animaux-dans-les-canons-a-eau-des-crs-30-09-2018-7907220.php

      Supprimer
  4. Ces merdes du gouvernements et censeurs du web... Le paquet à 9 balles aujourd'hui... Rendre ces pourritures riches encore plus riches et les pauvres plus pauvres tout en récompensant le mouton soumis qui fait bien son travail pour ses maîtres... les censeurs de twitter...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog