mercredi 9 octobre 2019

La Syrie se dit prête à «contrecarrer l'agression turque par tous les moyens légitimes»


Avant qu'Ankara ne lance son offensive contre une milice kurde en Syrie, Damas avait déclaré être prêt à la contrecarrer. Les forces kurdes se rapprochent de Damas et appellent Moscou à faciliter le dialogue avec le gouvernement syrien.

Depuis l'annonce du retrait de troupes américaines – alliées des milices kurdes – postées en Syrie, les réactions se multiplient en provenance de toutes les parties, augurant d'un changement rapide de la situation sur le terrain. Après les menaces d'intervention de la Turquie contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie, Damas a fermement répliqué ce 9 octobre, se disant prêt à défendre son territoire.


«La Syrie réitère sa détermination [...] à contrecarrer l'agression turque, et ce par tous les moyens légitimes», souligne ainsi une source du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué citée par l'agence de presse syrienne Sana. Dénonçant les «ambitions expansionnistes turques», le communiqué de la diplomatie syrienne condamne encore «les renforts militaires à la frontière».

Le texte souligne par ailleurs que les autorités syriennes font porter la responsabilité de ce qui est train de se passer à «certaines organisations kurdes», rappelant qu'elles les avaient averties de ne pas devenir «des outils au service de la politique américaine contre leur patrie». Toutefois, Damas se dit «disposé à accueillir dans son giron ses enfants égarés, s'ils retrouvent la raison».

Ces mises en garde n'ont pas empêche la Turquie, plus tard dans la journée du 9 octobre, de lancer son offensive dans le nord de la Syrie contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), baptisée Source de paix.

Les Kurdes appellent Moscou à faciliter le «dialogue» avec Damas


Les Kurdes ont instauré une autonomie de facto dans le nord du pays, à la faveur du conflit déclenché en 2011. Mais le retrait annoncé de leur allié américain les placent dans une situation délicate, entre la Turquie, qui considère les YPG, fer de lance des Forces démocratiques syriennes (FDS), comme une organisation terroriste, et leur pays hôte, la Syrie, duquel ils entendaient faire sécession.

Craignant une offensive turque, les Kurdes de Syrie ont donc appelé ce 9 octobre Moscou à jouer le rôle de garant dans un processus de dialogue avec le gouvernement syrien. L'administration semi-autonome kurde a ainsi déclaré dans un communiqué «espérer que la Russie jouera un rôle de soutien et de garant».
Un peu plus tôt dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait lui-même appelé de ses vœux à la tenue d'un tel dialogue, soulignant l'importance de préserver l'intégrité du territoire syrien.

Poutine a appellé Erdogan à «évaluer la situation avec soin» avant de lancer une offensive


De son côté, lors d'un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine ce 9 octobre avant le lancement de l'opération militaire turque, le président turc Recep Erdogan avait assuré que celle-ci contribuerait à apporter «la paix et la stabilité» dans le pays, laissant ainsi peu de doute quant à ses intentions. «Lors de cet entretien, le président a déclaré que l'opération militaire prévue à l'est de l'Euphrate contribuera à la paix et à la stabilité de la Syrie et facilitera la voie vers une solution politique», avait précisé une source de la présidence turque à l'AFP.

Des arguments qui n'ont pas convaincu le président russe Vladimir Poutine, qui a demandé à son homologue d'«évaluer la situation avec soin» avant de lancer une offensive. «Vladimir Poutine a appelé ses partenaires turcs à bien réfléchir à la situation afin d'éviter de porter atteinte aux efforts communs visant à résoudre la crise syrienne», a indiqué le Kremlin dans un communiqué, publié après un entretien téléphonique entre les deux présidents. Des appels qui n'ont, visiblement, pas fait changer le président turc d'avis.

Source: RT

15 commentaires:

  1. On aura remarquer le timing du sort des kurdes avec le navet de caroline fourest .Tant pis pour vous les sionistes il n' y aura pas d'état kurde ,ni en syrie ,ni en irak ,ni en iran ni ailleurs eêêêêêêê

    RépondreSupprimer
  2. rorshah avais donc raison?? quand vous entendrez parler au loin de guerre il sera presque too late ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pays musulmans se font massacrés depuis plus de 20 ans...De quoi tu parles ? De quelle guerre tu parles ? Et qu'est ce qu'on s'en fout de ton gourou ?

      Supprimer
    2. Rorschach reprend les écritures (saintes et non saintes).

      En lisant ces livres, tu apprendrais sans lui.

      Supprimer
  3. Erdogan est en train de massacrer des civils et la France ne fait rien. Les ricains savaient parfaitement ce qui allait se passer quand ils ont décidé d'évacuer la frontière.

    https://www.europe1.fr/international/offensive-turque-contre-les-forces-kurdes-on-ne-peut-pas-se-defendre-seuls-contre-les-frappes-aeriennes-3924500


    https://twitter.com/Vukuzman/status/1182080274043215873

    C'est ce qui arrive quand on s'allie avec des ordures (la Turquie dans l'OTAN). Cela dit, l'OTAN elle-même est une organisation tristement célèbre pour ses massacres donc ça n'est pas si étonnant finalement. On se dirige vers de nouveaux crimes de guerre avec la bénédiction de Trump et ses alliés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement l'OTAN elle même est une organisation terroriste. Elle pourrait intégrer Daesh en son sein que je n'en serais même pas étonné.
      Erdogan n'est qu'un exécutant, rien de plus.

      Supprimer
    2. Erdogan nous fait encore du chantage aux migrants! Le président turc a menacé d'ouvrir les portes de l'Europe à des millions de réfugiés en réponse aux critiques européennes contre l'offensive turque en cours dans le nord-est de la Syrie. «Ô Union européenne, reprenez-vous. Je le dis encore une fois, si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants»

      Il est membre de l'Otan et agit contre les intérêts de l'OTAN! et au regard de son offensive, grosse propagande pour nous obliger à récupérer tous les djihadistes soi-disant français emprisonnés par les kurdes.

      https://francais.rt.com/international/66694-erdogan-menace-europe-flux-migrants-apres-critiques-offensive-turque-syrie

      Supprimer
    3. Ce n'est pas la première fois que ce taré nous fait le coup. Il faudrait virer la Turquie de l'OTAN au plus vite. Un pays qui passe son temps à faire des menaces n'est pas un allié. Dire que si un jour la Turquie était attaquée, la France serait tenue d'aider ce pays qui est en train de massacrer des civils.

      Supprimer
    4. Quel est le jeu trouble des yankees, pourquoi quittent-ils la Syrie?

      Supprimer
    5. "Quel est le jeu trouble des yankees, pourquoi quittent-ils la Syrie?"

      Ce peut-être stratégique, pour voir le mouvement iranien pour ensuite les attaquer (Daniel 8).

      Supprimer
    6. "Dire que si un jour la Turquie était attaquée, la France serait tenue d'aider ce pays qui est en train de massacrer des civils."

      Imagine le jeu diabolique!

      Il y a également une alliance entre les USA et l'Arabie Saudite en échange de pétrole. Si les Saoud se font attaquer (par l’Iran), les américains doivent intervenir. Et si l’Iran se fait attaquer ou la Turquie, la Russie va intervenir...

      Supprimer
    7. menaces du sultan envers l'europe, déclaration applaudie par ses ouailles; il serait temps de geler les visas
      https://www.youtube.com/watch?v=4NCX1r1GBaA

      Supprimer
  4. Gog et Magog se met en place.

    La coalition Turque-Russe-Iranienne devrait se positionner au nord d’Israël, avant de l'attaquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, je viens d'y penser:

      Il y a une prophétie de la fin des temps, concernant la destruction de Damas (en Syrie).

      Stay tuned, ce pourrait être par les Turques et ses amis et par les rapaces occidentaux/état-uniens qui vont venir en "grand sauveur". Des sauveurs qui massacre le peuple local.

      Quelle misère, je plains les syriens.
      Une guerre interminable.

      Tout cela à cause des ressources et de l'argent.

      Supprimer
    2. Ésaïe a prophétisé la destruction et l’abandon de Damas, en Syrie, il y a plus de 2 700 ans.

      Ésaïe 17 : « Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu’un monceau de ruines. 2Les villes d’Aroër sont abandonnées, Elles sont livrées aux troupeaux ; Ils s’y couchent, et personne ne les effraie. 3C’en est fait de la forteresse d’Ephraïm, Et du royaume de Damas, et du reste de la Syrie : Il en sera comme de la gloire des enfants d’Israël, Dit l’Eternel des armées. 4En ce jour, la gloire de Jacob sera affaiblie, Et la graisse de sa chair s’évanouira.… »

      Aroër est une ville située dans l’actuelle Jordanie alors qu’ Ephraïm se trouve au nord d’Israël.

      Supprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog