mardi 22 octobre 2019

Retour de la dictature chilienne: les militaires torturent et tirent dans le dos des manifestants en pleine rue (MAJ: nouvelles vidéos)


Grave dérive totalitaire du président Sebastian Piñera. Le pays est en roue libre avec des assassinats, des séances de torture et d'humiliation des manifestants. L'Elysée n'a pas dit un mot, acune condamnation. 

Voilà quelques images très dures des abominations qui ont lieu en ce moment au Chili. Des images que vous ne verrez probablement pas au JT de 20H.


Donner 10 secondes à des gens pour partir et leur tirer dans le dos...quel genre de démocratie fait cela?


Cet homme a été blessé par les militaires et traîné au sol comme un chien (images dures).


Un autre jeune de 21 ans a été mitraillé par les militaires. Il est mort.

On observe des raids nocturnes pour faire respecter le couvre feu avec des gens frappés dans les rues.


Certains messages sur les réseaux sociaux indiquent qu'il pourrait y avoir bien plus de morts que ceux admis par le gouvernement.L'homme indique que des policiers en civil tuent des manifestants et qu'ils sont ensuite brûlés dans des centres commerciaux.



Dans cette autre vidéo, un opposant est enlevé en pleine rue et emmené dans un camion banalisé. Rafle dictatoriale classique.


Des gens sont lynchés en pleine nuit dans les rues par les militaires.


Un jeune a été éjecté d'un camion en marche.


Séance de torture et d'humiliation collective:


On peut voir également des vidéos qui montrent que des policiers pourraient être en train de commettre des vols de téléviseurs. On en voit également en train d'incendier une banque (l'ont-ils volée avant?)


Un militaire a tiré dans la jambe d'un reporter qui prenait une photo à environ 5 mètres de lui:

Les enfants ne sont pas non plus épargnés...



Nous sommes dans la pire dérive dictatoriale au Chili depuis Pinochet. La guerre civile approche à grands pas.

Dans le même temps, le sujet intéresse peu les médias qui parlent uniquement d'une "violente crise sociale qui secoue le #Chili" et qui ne montrent aucune image des rafles militaires ni ne pipent mot des tortures sur les manifestants.




Et Macron, il en dit quoi? Strictement rien...




MAJ 23/10


Les militaires tirent abondement au fusil à pompe dans la foule.




Ici un militaire tire dans la jambe d'un homme à terre tandis qu'un autre pointe son fusil sur la colonne vertébrale d'un autre.



Nouveau mort avec un tir en pleine tête.


On observe aussi des scènes curieuses ou des militaires coordonnent la saccage de centres commerciaux leur disant "je vais contrôler ce que vous allez prendre car je ne veux pas que certains fassent une razzia et sortent avec 20 paquets de lait ou 500 couches ou 400 bières." 



Il y a quelques heures, le président Sebastián Piñera a demandé pardon pour "son manque de vision" et annonce un agenda social qui comprend des mesures concernant les retraités, la santé, les tarifs électriques et les salaires. ça me rappelle quelqu'un...


La question est de savoir si les chiliens vont se satisfaire d'excuses qui arrivent trop tard et qui ne ramèneront pas les morts


Publié par Fawkes News 

13 commentaires:

  1. Faudrait-il que le pays passe par une guerre civile pour facilité un certain plan? https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-invasion-israelienne-en-Patagonie-48871.html

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire se répète encore et toujours avec les mêmes causes et conséquences.
    C'est toujours le culte de Mammon (l'adoration du veau d'or) qui pousse certains individus malfaisants à asservir les autres pour s'enrichir.
    Toutes les guerres de l'humanité ont été menées par des intérêts privés.
    satan a semé les graines de l'avidité, de la cupidité, de l'envie et de l'orgueil dans l'esprit de ces âmes perdues.
    Le libéralisme fut inventé à partir du XVIIIeme siècle pour justifier cette iniquité.
    Ce démon de Milton Friedman théorisa la doctrine du choc et fit de nombreux émules avec ses Chicago boys.
    Et ce fut: "there is no alternative" avec la dame de fer britanique margaret thatcher et son massacre des mineurs en grève.
    Ou encore le dictateur chilien pinochet qui n'hésita pas une seconde à faire tirer la milice sur le peuple comme cela est en train de se reproduire aujourd'hui.

    Le néolibéralisme associé à la dictature technotronique sera le modèle du nouvel ordre mondial, cette nouvelle Babylone qu'ils auront patiemment fait renaître de ses cendres tel un Phœnix.

    Pour comprendre ce néolibéralisme destructeur:

    La stratégie du choc de naomie Klein:
    https://youtu.be/4a5gyL7aHW8

    Comment sortir de la nuit du néolibéralisme :
    https://www.youtube.com/watch?v=3dTUM6uIypg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dam

      Je crois que tu a magnifiquement résumé cette sordide est triste histoire...
      :(

      Supprimer
  3. Le Chili est endetté par la franc-maçonnerie comme l'est l'Algérie ?

    RépondreSupprimer
  4. Vous ne voyez pas que le monde l'AntiChrist se met en place de façon concrète maintenant, que le temps de la propagande, des mots, de la contre-initiation est dépassé ?
    C'est dans le monde entier que ce processus de tyrannie génocidaire se met en place rapidement.
    L'AntiChrist est sur le paillasson, et il a la main sur la sonnette !

    RépondreSupprimer
  5. MAJ de l'article avec 4 nouvelles vidéos. C'est le chaos total dans ce pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment la graine de dictacteur sanguinaire president chilien a décidé de faire marche arrière face au chaos engendré par ses réformes néolibérales.
      Il a demandé pardon à la population et décide de changer de politique.
      Est-ce sincère et est-ce que ces mesures seront réellement appliquées ou s'agit-il d'une entourloupe pour calmer la situation?
      https://fr.sputniknews.com/international/201910231042308828-face-au-chaos-generalise-le-president-chilien-demande-pardon-et-presente-des-mesures-sociales-/

      Supprimer
    2. C'est bien rare qu'un président demande pardon à son peuple. Mais il est allé bien trop loin. ça m'étonnerait que la colère populaire se satisfasse de ce mea culpa forcé. Il doit partir maintenant.

      Supprimer
  6. En Bolivie aussi les événements se précipitent à la suite de l'élection de Morales.

    Les Chiliens sont dans une situation très difficile. Là-bas tout est payant y compris la scolarité.
    Quand on en arrive à tuer son peuple, on prend le risque de sa propre mort violente.

    RépondreSupprimer
  7. Syrie : un tweet qui en dit long ou l'hypocrisie
    Trump: "un petit nombre de soldats" américains resteront en #Syrie pour protéger les champs pétroliers #AFP
    08:48 - 23 oct. 2019
    https://twitter.com/afpfr/status/1187033132945555456

    RépondreSupprimer
  8. Le peuple est trop bon. Il se fait torturer, humilier, tuer...puis il pardonne et fait des bisous.

    https://twitter.com/ManonAubryFr/status/1186972285015646208

    RépondreSupprimer
  9. De vrais fils de putes les militaires chiliens!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Affaire Epstein

Gilets Jaunes

Conseils pour économiser

False flag Douma

Contre la désinformation

Réseau Pédophile de l'Elite

Archives du blog