mardi 26 novembre 2019

Argentine: plus de 40 ans de prison pour deux prêtres qui violaient des enfants sourds et muets




En 2017, j'avais publié un article sur le témoignage d'un prêtre pédophile qui avait la langue bien pendue (pas depuis sa cellule mais sa maison de retraite) concernant les infamies qu'il avait fait subir aux enfants qui étaient sous garde à l'institut Provolo de Vérone. Il affirmait alors que "Presque tous les prêtres (de l'institut) violaient les enfants". 

Quelques années après, voilà un autre scandale dans le même institut mais cette fois en Argentine. On est donc loin d'un fait isolé. Le pape François savait et il n'a rien fait. Il n'a même pas daigné répondre aux victimes qui l'ont contacté. Fawkes

-------

Deux prêtres ont été condamnés lundi à plus de 40 ans de prison pour avoir violé durant des années des enfants sourds et muets dans un institut spécialisé dans l'ouest de l'Argentine, une affaire qui secoue le pays du pape François

L'Argentin Horacio Corbacho a été condamné à 45 ans de prison et Nicola Corradi, un curé italien qui vit en Argentine depuis 1970, à 42 ans, selon la décision rendue publique lundi à l'audience.

Au cours de ce procès, qui s'est ouvert début août à Mendoza (ouest) et s'est tenu depuis à huis clos, 43 dossiers ont été examinés et 13 victimes entendues, dont certaines ont été violées entre l'âge de 4 ans et celui de 17 ans. Pour la justice, 25 dossiers sont considérés comme des cas d'abus sexuels.

Accusés de viols, corruption de mineurs et mauvais traitements, ils encouraient jusqu'à 50 ans de prison.

Le prêtre argentin Horacio Corbacho à son arrivée le 25 novembre 2019 au tribunal de Mendoza, où il a été condamné à 45 ans de prison pour avoir violé durant des années des enfants sourds et muets dans une institution (AFP - Andres Larrovere)
Dans les deux cas, le fait que les victimes étaient mineures au moment des faits, qu'elles étaient placées sous la responsabilité des auteurs, qu'elles vivaient sous le même toit qu'eux et que les condamnés étaient des représentants religieux ont été considérés comme des circonstances aggravantes.

M. Corbacho, 59 ans, et M. Corradi, 83 ans, étaient avant le procès en détention provisoire.

Le tribunal de Mendoza a également condamné à 18 ans de prison le jardinier du centre, Armando Gomez, pour viol.

Deux des trois accusés sont arrivés à l'audience menottés et escortés par des policiers, tandis que Nicola Corradi se trouvait dans un fauteuil roulant poussé par une femme en uniforme, a constaté l'AFP.

- "Ils sont démoniaques" -

"Je pense que tout à l'intérieur de l'Eglise est faux. Tout ce qu'ils nous font lire, réciter, la façon dont doit se comporter une personne. Je pense qu'ils mentent et qu'ils sont démoniaques", avait confié début août à l'AFP une des victimes, Ezequiel Villalonga, dans la langue des signes, peu avant l'ouverture du procès.

Ce n'est qu'une fois adulte qu'Ezequiel a pu apprendre la gestuelle pour communiquer, car cet établissement catholique spécialisé ne lui avait pas appris la langue des signes.

"La vie là-dedans était terrible. On n'apprenait rien, on ne communiquait pas entre nous, on ne connaissait pas la langue des signes. On écrivait sans savoir ce que ça voulait dire, on demandait alors à d'autres camarades, mais personne ne comprenait rien", avait-t-il ajouté.

Rassemblées devant le tribunal, plusieurs victimes ont sauté de joie, levé les bras en signe de victoire et fait tourner des mouchoirs oranges à l'énoncé du verdict. "Soutien aux survivant du Provolo", "Oui, moi je te crois" ou "N'oublions pas!", pouvait-on lire sur les pancartes.

Dans cette vaste affaire, un ancien sacristain, Jorge Bordon, 50 ans, a déjà été condamné l'an dernier à 10 ans de prison après avoir reconnu avoir abusé sexuellement cinq victimes. Une quinzaine d'autres accusés doivent être jugés au cours de deux autres procès.


Le prêtre Nicola Corradi a son arrivée au tribunal de Mendoza où il a été condamné le 25 novembre 2019 à 42 ans de prison (AFP - Andres Larrovere)
L'institut Provolo, situé au pieds des Andes, à Mendoza, à 1.000 km à l'ouest de Buenos Aires, a été fermé en 2016, lorsque le scandale a éclaté.

Ce grand bâtiment en briques au toit vert, fondé en 1995, accueillait gratuitement des élèves sourds et muets d'origine modeste qui étaient internes et retournaient chez eux le week-end.

Nicola Corradi est arrivé en Argentine en provenance de l'institut Provolo de Vérone, en Italie, également secoué ces dernières années par un scandale similaire de pédophilie, et a pris en charge le "Provolo" de La Plata (60 kms au sud de Buenos Aires).

En 1998, il est transféré à Mendoza, où il reste à la tête de l'institution jusqu'à son placement en détention provisoire en novembre 2016.

D'autres plaintes concernant l'Institut Provolo de La Plata sont actuellement en cours d'instruction.

Une des responsables l'ONG Bishop Accountability (responsabilité des évêques), Anne Barrett Doyle, avait estimé en mai à Buenos Aires que lorsque le pape François, Jorge Bergoglio, était archevêque de Buenos Aires, il "ne pouvait pas ne pas savoir". "En 14 ans comme archevêque de Buenos Aires, il a seulement envoyé deux dossiers au Vatican concernant des abus sexuels".

Source: Challenges


71 commentaires:

  1. Ces chrétiens sont d’autant plus fautifs que contrairement aux religions juives et musulmanes, le christianisme est très clair sur ce problème !

    Pourtant on est arrivé à ces aberrations :

    Le Cardinal Coccopalmerio a déclaré publiquement en 2014 que les responsables catholiques doivent mettre l’accent sur les éléments positifs des relations homosexuelles !

    Au Synode de 2015 sur la famille, le Cardinal Cupich a soutenu les propositions selon lesquelles les personnes vivant dans des relations adultérines et les homosexuels sexuellement actifs pourraient recevoir l’Eucharistie en toute bonne conscience.

    En 1997 et 1998, le cardinal Danneels a été invité à agir à propos du manuel de catéchisme Roeach, utilisé en Belgique sous son autorité. Ce manuel scolaire faisait de la corruption de mineurs au moyen d’une éducation sexuelle contraire aux principes catholiques, en leur apprenant à rechercher n’importe quel plaisir sexuel de leur choix, qu’il fût solitaire, hétérosexuel ou homosexuel. Il contenait des allégations propres à la propagande habituelle utilisée afin de légitimer l’abus sexuel d’enfants prépubères. Le cardinal a défendu le manuel et a refusé de le faire modifier ou supprimer, y compris lorsque des parents belges ont contesté ses encouragements à la pédophilie. Le cardinal a pris des mesures en vue de protéger l’évêque pédophile Roger Vangheluwe après qu’on eut appris que celui-ci avait abusé sexuellement de son propre neveu, à partir du moment où celui-ci avait eu cinq ans. Lorsque ledit neveu, devenu adulte, a demandé à Danneels de prendre des mesures contre Vangheluwe, Danneels a refusé, a enjoint le neveu de se taire et lui a affirmé qu’il devait reconnaître sa propre culpabilité. Tous ces actes étaient de notoriété publique en 2010. Le cardinal Danneels se tenait aux côtés du pape François sur le balcon de l’église Saint-Pierre lorsque le pape a fait sa première apparition publique après son élection. Le pape François l’a nommé délégué spécial au Synode sur la famille de 2015. A sa mort en 2019, le pape François a fait son éloge, le présentant comme un « pasteur zélé » qui « a servi l’Eglise avec dévouement ».

    Le Cardinal Gracias a publiquement exprimé l’opinion selon laquelle l’homosexualité peut être une orientation donnée aux personnes par Dieu. Le pape François l’a nommé au nombre des organisateurs du sommet du Vatican sur les abus sexuels en février 2019.

    En 2014, le cardinal de Kesel, alors évêque de Bruges, nomma le père Tom Flamez à un poste de curé après que ce dernier eut été condamné pour abus sexuel. Il n’a pas retiré le P. Antoon Stragier de son ministère avant 2015, bien que les crimes de Stragier eussent été connus du diocèse en 2004. Le pape François a choisi Mgr de Kesel comme archevêque de Malines-Bruxelles en novembre 2015 et l’a nommé cardinal en novembre 2016.

    Le Cardinal Maradiaga n’a pas agi alors qu’il a été saisi d’accusations d’inconduite sexuelle avec des séminaristes et de détournement de fonds à l’égard de José Juan Pineda Fasquelle, évêque auxiliaire de Tegucigalpa. Ces accusations ont donné lieu à une visite apostolique de Mgr Alcides Jorge Pedro Casaretto, qui a présenté un rapport au pape François en mai 2017. Mgr Fasquelle a démissionné de ses fonctions en juillet 2018 à l’âge de 57 ans. Maradiaga a refusé d’enquêter sur les plaintes déposées par 48 des 180 séminaristes au sujet de l’inconduite homosexuelle au séminaire du Honduras, et a au contraire attaqué les plaignants. Le pape François a nommé Maradiaga comme membre et coordinateur du conseil des neuf cardinaux qu’il a créé en 2013 pour le conseiller dans le gouvernement de l’Eglise universelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ces chrétiens sont d’autant plus fautifs":
      ce ne sont pas des chrétiens, ce sont des menteurs qui se disent chrétiens pour qu'on leur fasse davantage confiance! Des diables !

      Supprimer
  2. suite :

    L’ancien cardinal McCarrick a fait pression sur des séminaristes pour qu’ils aient des relations homosexuelles avec lui. Ces accusations étaient connues du Saint-Siège dès 2002. Entre 2005 et 2007, le diocèse de Metuchen et l’archidiocèse de Newark ont versé des compensations financières à deux prêtres qui avaient accusé McCarrick d’abus. Il y avait aussi James, qui dès l’âge de 11 ans, se voyait observé par lui et à 15 abusé :
    https://static01.nyt.com/images/2018/07/20/nyregion/20mccarrick/00mccarrick-superJumbo.jpg
    Le pape François a été personnellement informé de ce comportement en 2013 et a appris que le pape Benoît XVI lui avait imposé des restrictions. Le pape François a sorti McCarrick de sa retraite et l’a utilisé pour de nombreuses tâches importantes, notamment comme représentant du Saint-Siège en Israël, en Arménie, en Chine, en Iran et à Cuba. Il a accompagné le pape François lors de ses voyages en Israël et à Cuba. Lorsque l’archevêque Mgr Carlos Maria Viganò affirma en août 2018 que le pape François savait depuis 2013 que McCarrick était un prédateur en série, le pape refusa de répondre à cette affirmation. En février 2019, l’ancien cardinal est retourné à l’état laïc.

    Le cardinal Wuerl a permis au P. George Zirwas de continuer d’exercer son ministère après avoir appris qu’il avait commis de nombreux crimes d’abus sexuels. Wuerl a démissionné de son poste d’archevêque de Washington après que ses actions dans cette affaire et dans d’autres affaires d’abus sexuels eussent été critiqués par un rapport du grand jury de Pennsylvanie. Lorsque Wuerl a démissionné à la suite de ces échecs, le pape François l’a félicité pour sa noblesse, l’a maintenu à la tête de l’archidiocèse de Washington comme administrateur apostolique et l’a maintenu comme membre de la Congrégation pour les évêques.

    Mgr Juan Barros Madrid Barros a couvert les graves crimes sexuels du P. Fernando Karadima, reconnu coupable d’abus sexuels par un tribunal ecclésiastique en 2011. Le pape François a nommé Barros évêque d’Osorno en 2015 malgré les vives protestations des fidèles et a décrit ses critiques comme des calomniateurs. Mgr Barros a reconnu sa responsabilité et a démissionné en 2018 après que le pape François eut reconnu avoir commis de « graves erreurs » dans le traitement de son cas.

    Mgr Juan Carlos Maccarone était évêque de Santiago de Estero en Argentine et doyen de la Faculté de Théologie de l’Université Pontificale de Buenos Aires. En 2005, une vidéo de Maccarone en train de se faire sodomiser par un chauffeur de taxi a été rendue publique. Il a alors pris sa retraite comme évêque. Après cet incident, Mgr Bergoglio a signé une déclaration de solidarité avec Mgr Maccarone, émise par la Conférence épiscopale d’Argentine, dont il était alors le président.

    en 2013, Mgr José Tolentino Mendonça a fait l’éloge de la théologie de Sœur Teresa Forcades, qui défend la moralité des actes homosexuels et affirme que l’avortement est un droit, et qui a déclaré que « Jésus de Nazareth n’a pas codifié, ni établi de règles » (ce qui est faux). Le pape François l’a nommé archevêque et chef des Archives secrètes du Vatican en 2018. Il l’a également choisi pour prêcher la retraite de Carême au pape et aux hauts responsables de la Curie en 2018.

    Mgr Gustavo Óscar Zanchetta avait été nommé évêque d’Oran en Argentine par le Pape François en 2013. Zanchetta s’est rendu coupable d’inconduite homosexuelle, et notamment de harcèlement sexuel de séminaristes. Des preuves photographiques ont été présentées au Saint-Siège en 2015. En décembre 2017, le Pape François a nommé Zanchetta comme assesseur de l’Administration du Patrimoine du Siège Apostolique.

    RépondreSupprimer
  3. (suite 2)

    Mgr. Battista Mario Salvatore Ricca s’est rendu coupable de grave inconduite homosexuelle alors qu’il était employé de la nonciature papale en Uruguay. Il s’est notamment retrouvé coincé dans un ascenseur avec un prostitué et a dû être secouru par les pompiers. Après que ces scandales eurent été rendus publics, le pape François l’a nommé prélat de l’Istituto delle Opere di Religione, et l’a chargé de gérer sa résidence, la Casa Santa Marta.

    P. Julio César Grassi avait été condamné à 15 ans de prison en 2009 pour avoir abusé de mineurs alors qu’il dirigeait la fondation «Felices los Niños». La Conférence épiscopale argentine, présidée par le cardinal Bergoglio, s’est démenée pour empêcher la condamnation de Grassi. La Conférence épiscopale a commandé à cet effet un ouvrage en quatre volumes qui calomnie les victimes de Grassi. De plus, à la veille du réexamen du cas Grassi, le pape fraîchement élu avait invité à Rome le président de la Cour suprême de Buenos Aires en septembre 2013. Et dans un livre, Bergoglio n’a pas hésité à dire qu’il n’y avait jamais eu d’affaires de pédophilie dans son diocèse.

    Le P. Inzoli a été condamné en première instance pour abus sexuels envers des mineurs à la réduction à l’état laïc par la Congrégation pour la Doctrine de la foi en 2012, mais il a fait appel et la sentence a été suspendue. En juin 2014, le pape François a modifié la condamnation pour la réduire à une peine beaucoup plus douce, la prescription d’une vie retirée. Inzoli a été arrêté en 2016 et condamné par un tribunal italien. Ce n’est qu’à l’issue de sa condamnation par ce tribunal que François l’a enfin réduit à l’état laïc en 2017.

    P. James Martin est un défenseur bien connu de la justification des relations homosexuelles et de l’activité homosexuelle. En 2017, le pape François le nomme consultant auprès du Secrétariat des Communications du Saint-Siège.

    en 2013, le Père Timothy Radcliffe a déclaré que l’activité homosexuelle peut être une expression du don de soi du Christ. Le Pape François l’a nommé consulteur auprès du Conseil Pontifical Justice et Paix en mai 2015.

    On va arrêter là !

    RépondreSupprimer
  4. Pour le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements , le Cardinal Sarah, « Nous sommes confrontés à une véritable cacophonie d’évêques et de prêtres. Tout le monde veut imposer son opinion personnelle comme une vérité. Mais il n’y a qu’une seule vérité : le Christ et son enseignement… Certaines personnes utilisent Amoris Laetitia pour s’opposer aux grands enseignements de Jean-Paul II. Ils se trompent. Ce qui était vrai hier reste vrai aujourd’hui. Nous devons nous tenir fermement à ce que Benoît XVI a appelé l’herméneutique de la continuité. L’unité de foi implique l’unité du magistère dans l’espace et dans le temps. Lorsqu’un nouvel enseignement nous est donné, il doit toujours être interprété en cohérence avec l’enseignement précédent… Ceux qui annoncent à haute voix les révolutions et les changements radicaux sont de faux prophètes. »

    Hébreux 13.8 : « Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement. 9Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères. »

    Ce pape François est bien bizarre et ressemble de plus en plus à un antichrist !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'Anthéchrist, on a l'embarras du choix en ce moment: un terroriste au nom de machine à laver, un pape ignoble tenant conciliabules dans une salle en forme de tête de serpent, un creveur d'yeux...
      Mais comme le dit la Bible, tout cela sera heureusement bientôt fini, on ne verra plus leurs sales tronches.

      Supprimer
  5. « Je crois en Dieu
    Hélas plus du tout en ses prêtres
    Il s’est glissé chez eux des Judas et des traîtres
    Un vent d’Est a soufflé, glacial, qui dénature
    Leurs sermons inspirés par la nomenclature
    Et s’ils lèvent encore leurs mains jointes au ciel
    Le CAPITAL de Marx est leur nouveau missel ! »

    https://www.youtube.com/watch?v=0Ln7V-dR3_4

    RépondreSupprimer
  6. tout est sans espoir pour ces enfants si vous n'êtes pas capable de faire la différence entre l'homosexualité et la pédophilie. la première est naturelle, comme être gaucher, la deuxieme est un viol sur personne incapable de comprendre ce qui lui arrive. Enfin, soyons clair, une gamine de 13ans aura p-e un corps mature, mais son esprit sera encore celui d'une petite fille, ainsi même si elle en joue, la faute ne saurait être QUE du coté de l'agresseur. les 3 religions sont coupables de ne pas avoir la hauteur d'esprit minimum pour comprendre cette évidence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "la première est naturelle, comme être gaucher"

      Il n'y a strictement aucune preuve scientifique le démontrant ! Il ne faut pas mélanger la sexualité avec le fait d'être gaucher !

      D'autre part, ce n'est pas forcément les premières expériences sexuelles qui entrainent un enfant vers une attitude perverse. Il y a aussi l'environnement. Il y a deux très jolies histoires qui le démontrent et qui peuvent être une explication sur le comportement homosexuel et pédophile de ces prêtres cités plus haut :

      « Les Amitiés particulières » de Roger Peyrefitte :
      https://www.youtube.com/watch?v=D_IoIGkKP9k
      On a là une relation homosexuelle, même si rien de sexuel n'a eu lieu.

      « La ville dont le prince est un enfant » de Montherlant.
      https://www.youtube.com/watch?v=n2etJ8cA4uc
      Là aussi, c'est l'environnement qui pousse une amitié à devenir amoureuse. L'autre sexe est complètement absent dans ce pensionnat !

      Et que pensez-vous de la vie de Jandre Botha, un petit garçon de 4 ans qui a été battu à mort après avoir refusé d’appeler la compagne de sa mère « Papa » ? Les deux femmes, Engeline de Nysschen (33 ans) et Hanelie Botha (31 ans, la mère) ont été reconnues coupables en 2006 par le tribunal : la première du meurtre de l’enfant, la seconde pour n’avoir pas réagi alors que l’enfant était régulièrement battu ! Il ne faut pas oublier qu'il y a souvent un sentiment de haine envers tout ce qui est de l'autre sexe, parmi les homos. Alors avoir un bébé masculin, elles n'ont pu le supporter !
      http://www.iol.co.za/news/south-africa/mom-lesbian-lover-imprisoned-for-boy-s-death-1.305130#.UJphvMVmK3E

      Pour un petit, c'est incompréhensible d'appeler une femme papa ! Il faut être devenu vraiment pervers pour le demander à un enfant qui n'a pas l'âge de raison !


      Supprimer
    2. "vous n'êtes pas capable de faire la différence entre l'homosexualité et la pédophilie. la première est naturelle, comme être gaucher, la deuxieme est un viol sur personne incapable de comprendre ce qui lui arrive"
      ERREUR: d'une part la naturalité de l'homosexualité est impossible à démontrer, car l'humain est un être de culture, et d'autre part bien des homosexuels se réfèrent à la Grèce ancienne queils admirent, et comme par hasard, les grecs étaient pédophiles (rapport physiques favorisés entre l'élève et le maitre, ce qui est une abomination et explique peut-être en partie pourquoi la notion de subjectivité n'a jamais pu se développer en Grèce).

      Supprimer
    3. Faites la recherche sur internet:
      "Deux femmes homosexuelles castrent et décapitent un enfant de neuf ans"
      Bon courage. Lecture recommandée seulementaux plus de 18 ans. En anglais les articles sur cette affaire sont plus nombreux et plus détaillés. Horreur absolue: elles avaient voulu transformer le petit garçon en fille, au couteau. Il a survécu à l'ablation de son pénis, mais il est mort ensuite quand elles ont voulu lui creuser un vagin.

      Supprimer
    4. Deux lectrices de la théorie du genre de Money et Rubin, on suppose... ?

      Supprimer
  7. quant au garçon de 13ans qui se rend compte qu'il est NATURELLEMENT attiré par d'autres garçons, quelle importance ?!
    c'est la faute impardonnable de cette minable civilisation judéo-chrétine s'il doit se cacher et tomber dans la nasse de pédophiles alors qu'une société supérieure le mettrait simplement en contact avec d'autres garçons de son âge avec qui, comme tous les jeunes, partageraient chastes bisous et caresses à la hauteur de son développement psychique. Quant aux homos, ils ne sauraient être intéressés, ils aiment les hommes pas les enfants ! cet insupportable mélange vomi de l'esprit fatalement dérangé des fanatiques des 3 religions doit cesser, pour le bien de toute vie sur Terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Quant aux homos, ils ne sauraient être intéressés, ils aiment les hommes pas les enfants !"

      On ne compte plus le nombre d'homosexuels, leaders de groupes LGBT, qui s'en sont pris aussi à des enfants ! allez jeter un coup d’œil sur des sites homos, vous y verrez des photos de mâles adultes dans leur simple appareil, et curieusement, par-ci par là, de jeunes garçons ! Pourquoi d'après vous ?

      Ici un couple gay qui voulait éprouver les joies de la paternité ! En 2005, cette paire d’homos réussit à obtenir en Russie contre 8 000 $, un enfant conçu par GPA avec les gamètes d’un des deux. Dès l’âge de 22 mois, le petit garçon a commencé à être abusé sexuellement et d’une manière quotidienne par ses « parents » et d’autres adultes. Il était bien évidemment coaché sur la façon de le nier en cas d’enquête.
      https://www.youtube.com/watch?v=oF92neT5OFg

      Un garçon qui est naturellement attiré par un autre garçon, cela vient de son environnement de pré-adolescent ! Il n'y est effectivement pour rien. C'est une victime d'un désordre dont il n'est pas responsable, mais qui lui a occasionné un autre désordre, cette attirance contre nature. Les causes sont nombreuses et auraient pu être évitées ! Il fut un temps où dans les campagnes, ce n'était pas l'homosexualité qui posait problème, mais la zoophilie. Tout simplement parce que le petit garçon passait sa journée seul à garder des animaux. Son environnement affectif se résumait à un chien, des moutons ou d'autres bêtes. D'un plaisir solitaire sans l'aide mentale à une personne, il peut petit à petit, selon une étreinte donnée, basculer vers la zoophilie. Supprimer ce gardiennage, vous supprimez aussi ces pratiques. De même que la zoophilie n'est pas innée, de même l'homosexualité ou la pédophilie se manifeste dans un milieu pathogène.

      Un enfant qui vit dans un environnement unisexe par exemple, a plus la malchance de devenir homo qu'une personne baignée dans une atmosphère hétérosexuelle.

      Supprimer
    2. "une société supérieure mettrait ce garçon de 13 ans simplement en contact avec d'autres garçons de son âge avec qui, comme tous les jeunes, partageraient chastes bisous et caresses à la hauteur de son développement psychique."

      Effectivement, tout jeune va connaître progressivement des émois amoureux. S'il ne se retrouve qu'entre personnes de son sexe, ces émois n'auront lieu qu'avec elles. Le cerveau vierge va alors enregistrer des émotions particulières, certes synonymes de plaisir, mais qui plus tard, empêchera inconsciemment la personne d'aborder l'autre sexe. C'est pour cette raison que des parents normaux, font très attention à ce que leurs enfants vivent dans une ambiance où les deux sexes sont présents !

      A ce sujet, n'est-il pas bizarre que question politique, entreprises... on demande à ce qu'il ait 50% de chaque sexe alors qu'au niveau familial, on encourage les couples unisexes ? Cherchez l'erreur !

      Supprimer
    3. Le topo d'anonyme 14;46 représente exactement ce que je ne peux pas piffer: la mauvaise foi jouisseuse qu'on impose aux autres comme mode de vie.
      Comme par hasard, on prend l'âge de 13 ans, qui est ce que Belloubet proposait comme âge de consentement sexuel, alors que si on regarde une courbe de croissance sur un livret de santé, on voit qu'à 13 ans on est un enfant,et que la courbe se stabilise à 15 ans.
      Un minimum de formation psychologique nous apprend que céder à nos pulsions trop tôt, en phase de cosntruction (pulsions intenses, mais cachées cachées ici sous les termes traîtres et fallacieux de "chastes bisous") nous transformera en petites loques cherchant le plaisir et voulant consommer des objets... puisque le contact avec le plaisir aura eu lieu avant la dernière décentration qui nous fait découvrir réellement l'Autre, en relation avec le monde réel objectif (études sup ou travail) bien après les 15 ans. Bref, je considère ano 14:46 comme un répugnant personnage, particulièrement dangereux, à la fois perdu dans ses rêves et faussant le réel des autres. Un grand pervers. Un mac ron, quoi.

      Supprimer
    4. "Société supérieure":
      Nazi ou FM, sors de ce corps !

      Supprimer
    5. "Quant aux homos, ils ne sauraient être intéressés, ils aiment les hommes pas les enfants !"
      Ce n'est pas parce que ano 14:46 avoue ici ses propres préférences pour les tranches de cake à grosses moustache, blouson de cuir et casquette de cuir, qui puent la sueur mâle, qu'il doit généraliser. Pas de fausse naïveté, merci, ano 14:46. Relis tes classiques, intéresse-toi aux études de genre, lis John Money et Gayle Rubin, pour avoir envie de vomir tout de suite devant cette fange intellectuelle. Il n'y a pas écrit "ici c'est la page des cons qui n'ont rien lu" en haut de page, très cher.
      DZB

      Supprimer
    6. "cet insupportable mélange vomi de l'esprit fatalement dérangé des fanatiques des 3 religions doit cesser, pour le bien de toute vie sur Terre."
      Parole de éfèmme !

      Supprimer
    7. WOW.. afligeant, tous. a ano23:53, vous parlez bien mais ne comprenez rien, comique. j'ai pris 13ans justement pour dénoncer l'ephebophilie comme étant une perversion et vous arrivez à comprendre l'inverse, fort... selon la médecine chinois, l'esprit arrive à maturité vers 21ans pour les filles et 24 pour les gars. avant l'esprit n'est pas encore prêt. bref ano23:53 garde tes considérations à mon sujet pour toi, t'es ridicule. le reste est du même niveau, il y a des criminels homos, évident, par contre prétendre qu'ils le sont tous, c'est idiot, inférieur (non, espérer le supérieur ne fait pas de moi un nazi ni un fm, pathétique) enfin je suis hétéro donc je ne me sens pas du tout inquiété par ces gens. très bon reportage hier soir sur france5 sur les fausses thérapies chretiennes de correction de l'homosexualité. à vous de vous instruire un peu plus pour le bien de tous

      Supprimer
    8. "Quant aux homos, ils ne sauraient être intéressés, ils aiment les hommes pas les enfants !"

      Je vous donne ici un cas concret d'un leader d’une association LGBT condamné pour pédophilie :

      Bien évidemment, comme il s’agissait d’un militant pour la cause du « mariage » entre personnes du même sexe et du droit à l’adoption pour ces couples, cette information n’a été publiée en France que sur quelques blogs. Avant son arrestation, James Rennie, 38 ans, était le directeur de l’association LGBT Youth Scotland. En tant que tel, par ses contacts avec les parlementaires écossais et avec l’ancien Premier ministre Tony Blair, mais aussi en sa qualité de conseiller du gouvernement écossais pour les questions homosexuelles en rapport avec les enfants, il a eu une influence sur l’évolution du droit anglais et écossais vers l’autorisation de l’adoption pour les couples de personnes du même sexe.

      En 2009 James Rennie et ses complices ont été arrêtés puis condamnés pour faits de pédophilie aggravée, entre autres sur le nourrisson que James Rennie gardait régulièrement pour des gens qui se considéraient comme ses amis depuis quinze ans. Ceux-ci ont appris la chose lorsque la police, dans le cadre de son enquête, leur a fait visionner une vidéo que James Rennie avait fait circuler auprès des autres membres de son réseau, une vidéo où on le voyait violer le petit garçon en plusieurs occasions, pendant plusieurs années, le premier viol s’étant produit alors que le garçon n’était encore qu’un bébé de 3 mois…

      Au moment de son arrestation, James Rennie avait un partenaire fixe mais se servait d’Internet pour d’autres rencontres entre gays mais aussi pédophiles. Idem avec Neil Strachan, un autre homosexuel pédophile de 41 ans qui avait été condamné à 3 ans de prison en 1997 pour des actes sexuels sur un garçon entre 5 et 7 ans.
      http://www.pinknews.co.uk/2009/10/29/former-gay-charity-head-jailed-for-sex-attack-on-baby/

      Certains vont jusqu’à séquestrer un enfant chez eux pour le soumettre à leurs obsessions. ici, la vie quotidienne de Michael, 35 ans, un employé de bureau qui a enlevé un garçon de 10 ans : dans le sous-sol de sa maison.
      https://www.youtube.com/watch?v=GjhaHVY_794

      Supprimer
  8. ...et à l'attention des plus jeunes, arrêtez de croire les bêtises scientistes, transhumanistes, le matérialisme est faux, avant d'être des sacs de viandes, nous sommes d'abord des antennes ultra-précises qui nécessitent un long étalonnage que SEULE la méditation peut concrétiser. La science ne pourra jamais apréhender qu'une infime partie de la réalité, elle est importante bien sûr mais n'est pas la Pannacée non plus. donc voilà, les 3 religions du désert -> poubelle ; l'athéisme -> poubelle alors que reste-t'il ?!? la méditation et la médecine chinoise par exemple, une science de l'âme qui, évidemment, logiquement, naturellement, guéris, rien de cela chez nous.. (non, le secret n'est pas chrétien et la médecine pakistanaise n'est pas musulmane mais ayurvédique), l'absence de médecine dans les trois religions devraient en effet suffire à les discréditer une fois pour toutes, on peut rêver.

    RépondreSupprimer
  9. "l'absence de médecine dans les trois religions"

    Il y a une religion qui ne compte plus les miracles médicaux et mentaux, notamment par le biais de la confession..... C'est la religion catholique !

    Il faut savoir que de nombreuses maladies, cancers... viennent d'une vie malsaine ! Par exemple le médecin allemand Ryke Geerd Hamer a mis en évidence le mécanisme de choc conflictuel qui sous tend le développement du cancer :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/les-arnaques-de-notre-medecine-moderne/#comment-11065

    On a remarqué qu'une personne véritablement chrétienne, donc qui pardonne, aime etc.... était moins malade que les autres ; Il est vrai qu'elle est moins sujette aux problèmes sexuels de par sa fidélité conjugale (pas de syphilis et autres gadgets bien embêtant). Il parait aussi que la prière, la méditation sont positifs !

    RépondreSupprimer
  10. En parlant de pédophile, je viens de tomber là dessus sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=gPG0NsBUOjM

    ça se passe aux antilles, mais le type n'a pas trop l'air antillais ... Et si en plus il est musulman, alors au moins, ça équilibre le fait qu'on ne tape que sur les catholiques, ce que je trouvent injuste. Faut taper sur tout le monde, point barre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu’une fille ou un garçon est agressé sexuellement, il va ressentir deux émotions fortement contradictoires: d’une part, le plaisir des sens lié à l’attouchement sexuel; d’autres part, le profond dégoût résultant de la situation d’être agressé dans son intimité (si l’action n’a pas été voulue). Si cette «opération» a lieu avant que le processus de la puberté soit terminé, la personne va associer pour longtemps – peut-être pour toute sa vie – le plaisir à quelque chose de déplaisant ou sera marqué par le sexe de l’agresseur. Si du même sexe, son cerveau enregistrera ce plaisir non voulu et pourra se transformer en obsession, l’empêchant d’aller à la rencontre de l’autre sexe.

      D’autre part, la manifestation simultanée de ces deux pulsions contradictoires, le désir et le rejet, a pour effet de créer une dissociation chez la victime. Il existe alors deux personnes : une qui est totalement détachée de son corps émotionnel, et une autre totalement identifiée à ce corps. Une des opération secrète de la CIA, la désormais célèbre MK-Ultra, avait précisément pour but de trouver comment générer une dissociation dans la personnalité afin de créer des agents robots qui sont, d’un côté, parfaitement normaux et rationnels et, de l’autre, totalement manipulés – ce qui permettait au gouvernement de l’ombre de créer, par exemple, des assassins programmés à tuer lorsqu’ils recevaient certains signes.

      Supprimer
  11. Nan pardon, ça se passe dans le Val-de-Marne, mais c'est sur le "whatsapp antillaise", je sais pas lire c'est pourquoi j'ai raconter n'imp... D'empêche, un flag comme ça, c'est "beau" j'ai envie de dire, dans le sens ou bien que ce soit triste, au moins la gamine peut espérer être vengée... Là il peut rien dire le monsieur, et j'aime que ça se passe comme ça.

    RépondreSupprimer
  12. L’autorisation des mariages gays ont boosté les trafics d’enfants. A Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kassaï-Oriental en République démocratique du Congo, la population a détruit et pillé une des maisons qui abritait plus de 20 enfants supposés portés disparus. Ils ont été amené à l’Etat-Major de la police qui confirme qu’il s’agit bien d’un « réseau de criminels travaillant sous la couverture d’une ONG du nom de FAGEDAS ». Selon le porte-parole de la police, ce réseau « enlèverait les enfants pour les faire adopter à l’étranger, notamment à des paires homosexuelles américaines, moyennant de grosses sommes d’argent ».
    https://paroledafrique.wordpress.com/2013/08/20/un-reseau-de-trafic-denfants-au-profit-dhomosexuels-americains-demantele-en-rdc/#more-1376

    Ce commerce d'enfants semble répondre aux besoins malsains de couples homos qui aiment aussi se taper des enfants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gayle Rubin n'a jamais condamné la pédophilie, et bien au contraire !

      Supprimer
  13. La pédophilie n’est pas que le fait de l’homme mais aussi de la femme : l’adulte transmet ainsi à l’enfant ses normes et ses valeurs. Il l’imprègne de telle sorte qu’il deviendra otage de ses fantasmes. A noter ici un garçon victime d’une femme qui adulte deviendra un homosexuel !
    https://www.youtube.com/watch?v=GgPmfeHBmX4

    Il y a donc de nombreuses raisons qui entrainent un désordre sexuel ! Mais que l'on arrête de dire que les désordres sont normaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cà il faut dire à certains magistrats :
      https://sun9-21.userapi.com/c858128/v858128608/10412d/B92W1VwK_1E.jpg

      Supprimer
    2. "un garçon victime d’une femme qui adulte deviendra un homosexuel ! "
      Tiens tiens... ça ne vous rappelle rien, à vous ?
      On pourrait dire: et qui risque d'avoir la folie des grandeurs et aucune empathie, non ?

      Supprimer
  14. Je me suis toujours demandé pourquoi on ne broyait pas ces types vivants pour en faire (une fois cette infâme pâte sanguinolante cuite), de la pâtée en conserve et, mélangée à de la farine et recuite, des biscuits pour chiens. Les bouts d'os résiduels ne devraient pas gêner les chiens, au contraire, ce pourrait être bon pour leurs dents et leurs gencives.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ces types" porte sur les pédophiles, pas sur les homosexuels, bien sûr, infiniment respectables.

      Supprimer
    2. Effectivement, un homosexuel est plus respectable qu'un pédophile. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'un pédophile bousille un enfant, alors que l'homosexuel ne peut aller que vers un adulte déjà bousillé.

      Reste que les homosexuels actifs vieillissent mal ! Leur seule alternative, sublimer leurs envies. Ils sont en fait dans le même cas qu'un ivrogne ou un drogué ! Tous ont enregistré dans leur cerveau un plaisir. Pour le combattre, il n'y a qu'une solution, l'abstinence. Cela évite la dégénérescence.

      Supprimer
  15. Le grand problème des homosexuels (personnes dignes du plus grand respect, sur lesquels la préférence qui les caractérise leur est "tombée dessus", comme l'hétérosexualité pour les autres) c'est qu'ils ne mesurent absolument pas le rejet qu'ils produisent chez certains.
    En vacances, mon meilleur ami, alors que j'avais 19 ans, et qui était tombé un peu amoureux de moi, eut l'idée, une nuit, de mettre l'air de rien sa jambe sur la mienne. L'impression fut à peu près celle d'une mygale me touchant.
    Pour aider les homosexuels à comprendre, je dirais, moi, homme hétérosexuel, que l'homosexualité me tente à peu près autant que la coprophagie. Manger de la merde, et en public, là est le problème. Qu'on ne voit aucune homophobie dans ma remarque, j'ai la plus grande admiration pour Léonard de Vinci, Michel-Ange, Alan Turing... J'essaie juste d'être pédagogue pour qu'on comprenne qu'il y des limites indépassables à ne pas dépasser. La sexualité, c'est privé, et aussi bien hétéros qu'homos se doivent d'être discrets. Qu'on arrête avec la pub pour l'une ou l'autre préférence, parce que ça commence à bien faire. Qu'on arrête aussi d'en parler, tout va bien pour ceux qui ne confondent pas public et privé. Et qu'on arrête de me faire passer des tartines de merde sous le nez. Moi aussi j'ai mes préférences et c'est mon droit. Merci. Et je n'embrasse pas mon épouse en public d'un baiser profond, je n'ai pas à imposer à d'autres quoi que ce soit de sexuel. Si je l'ai fait étant jeune, c'est que j'étais un peu jeune con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'étais enfant, je ne supportais ni les endives ni les betteraves. Or je n'étais ni endivophobe ni betteravophobe, j'avais mes préférences et mes dégoûts.
      L'homophobie, c'est quand on veut agresser les homosexuels, vouloir qu'il y en ait moins sur terre, quand on dit que ce n'est pas bien d'être homosexuel (mal), etc. Moi je ne dis rien de tout ça: je ne veux pas les agresser, je ne veux aps qu'il y en ait moins, je dis que c'est bien de l'être (dans la discrétion). J'ai juste envie de vomir quand je vois un homme embrasser un autre homme, c'est incontrôlable, et de rigoler quand je vois quelqu'un avec des bretelles, torse nu, qui croit que ça excite tout le monde, alors que moi, je vois une sorte de clown énervé. C'est une histoire de préférences, ça ne se discute pas et c'est comme ça. Je suis terriblement hétéro et j'adore mon épouse. Et je défendrai toujours le droit des homosexuels à être respectés. Salutations non homophobes.

      Supprimer
    2. "c'est qu'ils ne mesurent absolument pas le rejet qu'ils produisent chez certains."

      Mais c'est réciproque ! Un homosexuel a du mal à regarder une femme dans les yeux ! Il ne les aime pas. D'où le côté comique de les voir parler d'homophobie alors qu'eux ils sont particulièrement misogynes !

      Et arrêtez de parler des Grecs ! S'ils étaient ainsi, c'est tout simplement à cause de leur éducation "spartiate"!


      Cette austérité spartiate, le citoyen l’apprend à ses dépens dès l’enfance. A sa naissance le nouveau-né est présenté aux vieillards de sa tribu, qui s’il leur parait mal conformé, ordonnent de le précipiter dans un ravin du Taygète. S’il mérite de vivre, il reçoit un dressage (agogé) organisé par l’état. Il est enregistré dès 8 ans dans des formations (agelai) aux catégories hierarchisées selon l’âge. L’apprentissage du métier militaire constitue l’essentiel de ce dressage. On cherche à développer en lui discipline et sens communautaire. Plutarque disait « qu’on accoutumait les citoyens à ne pas vouloir vivre seul mais unis pour le bien public (et non de la famille). Devenu homme, il devra coucher en dortoir jusqu’à l’âge de 30 ans comme il en a eu l’habitude depuis ses 12 ans. On comprend pourquoi Plutarque évoque d’étranges pratiques. Pas étonnant que ce genre d’éducation a facilité l’homosexualité et la pédophilie. Mais elle en a fait d’excellents soldats.

      N'importe quel vrai pédagogue comprend que les émois amoureux que tout garçon expérimente avec l'augmentation des testostérones à l'adolescence, dans ces conditions spartiates, ne peuvent se faire qu'entre mâles ! La partie du cerveau qui enregistre les plaisirs, continuera jusqu'à la fin de la vie du garçon de les lui rappeler !


      La santé mentale d'un pays cela se soigne ! Et pas en faisant des pubs vantant l'homosexualité ou le lesbianisme comme ici avec Renault, encore une boite happée par ce mondialisme destructeur !
      https://www.youtube.com/watch?v=MrNCVAqbCD0

      Supprimer
    3. Les publicitaires et les services « marketing » des grands groupes sont obsédés par la fausse « diversité » et la tolérance « LGBT ». Tant que les consommateurs ne décideront pas de sanctionner les marques qui font la promotion de toute cette fange cosmopolite et homosexualiste, les multinationales pousseront le vice toujours plus loin.

      Par exemple sur Marie-Claire : Hari Nef, it-girl et mannequin américaine de 24 ans continue son ascension. La top promeut le nouveau fond de teint de L’Oréal Paris, mais surtout la diversité et l’acceptation de soi dans le dernier spot publicitaire du mastodonte de la beauté. Elle est la première égérie transgenre à représenter l’une des marques phares du groupe L’Oréal aux Etats-Unis.
      http://www.marieclaire.fr/,hari-nef-mannequin-transgenre-devient-le-nouveau-visage-de-l-oreal-paris,837817.asp

      Supprimer
  16. "Le pape François savait et il n'a rien fait. Il n'a même pas daigné répondre aux victimes qui l'ont contacté."
    Ce pape est le dernier des papes.
    Mais en tant qu'homme, il est le dernier des derniers.

    RépondreSupprimer
  17. Arrêtez de vous référer à la Grèce lorsque l'on parle de pédocriminalité.
    1) La pédérastie concernait des adolescents pubères et non des enfants. C'était donc de l'éphobophilie et non de la pédophilie.
    2) Elle ne conduisait pas forcément à des relations sexuelles (cf. Platon condamne les relations homosexuelles et notamment avec des jeunes hommes. Dans les Lois il interdit l'homosexualité. Quand aux relations sexuelles avec des enfants elles étaient juste inimaginable).
    3) La pédérastie n'était pas aussi répandue qu'on le laisse entendre, seulement dans certaines cités et seulement à certaines époques.

    Il faut donc distinguer pédophilie (ou pédocriminalité), éphébophilie et homosexualité.
    De nombreux homosexuels sont attirés par des jeunes hommes (dans une moindre mesure les hétéros sont aussi attirés par des jeunes femmes) mais beaucoup moins par des enfants.
    Souvent les homos ont été victimes d'abus sexuels ce qui explique à la fois leur orientation sexuelle et que l'on trouve plus de pédos chez eux que chez les hétéros.
    Il y a néanmoins une majorité d'homos qui sont résolument anti-pédos, tout comme chez les hétéros qui ont été abusés dans leur enfance. Car si tous les pédos ont été abusés dans leur enfance, tous les abusés ne deviennent pas pédos heureusement.
    Avant le passage à l'acte il y a toujours un choix moral, c'est pour cela que la pédocriminalité (ou pédophilie) est un crime et non une maladie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il y a néanmoins une majorité d'homos qui sont résolument anti-pédos, tout comme chez les hétéros qui ont été abusés dans leur enfance."
      Entièrement d'accord avec vous.
      Je profite de l'occasion pour faire progresser votre psychanalyse à distance: vous vous référez techniquement à des points de culture précis, avec un vocabulaire particulièrement destiné à séparer, donc aussi bien à mettre en lumière qu'à cacher. Vous avez un mécanisme de défense d'intellectualisation, ce qui selon Winnicott poduit le faux-self. Je vous propose d'entrer en loge, vous êtes prêt pour le domaine mortifère/obsessionnel/bloqué en phase anale. D'ailleurs c'est ce mortifière auquel se réfère la blague qui est peut-être de vous, déposée juste à côté. Portez-vous bien, moi je vais me coucher, il est tard, mon épouse m'attend.

      Supprimer
    2. Pardon pour le lapsus, j'ai dit mortifière.
      Mais là est tout le problème des éfèmmes: il sont mortifièrs = fiers d'être mortifères...
      C'est très gênant pour tout le monde, car ges gens, justement, ont l'obsession de se mêler de la vie des autres.

      Supprimer
    3. "Il faut donc distinguer pédophilie (ou pédocriminalité), éphébophilie et homosexualité. "
      Confit de mauvaise foi crasse.
      1) distinction fallacieuse, confusion des mots avec le réel, distorsion du réel, usage de pseudo-concept historiquement situé n'ayant pas de sens aujourd'hui, donc refus de l'aspect évolutif de la culture, refus de la culture, barbarie cachée sous-jacente: il est aujourd'hui impossible de distinguer un enfant, un éphèbe, un adolescent, et l'on serait sacrément tordu si on essayait de le faire. Pour moi, qui recherche l'objectivité et qui ne me cache pas derrière des distinction conceptuelles amphigouriques, il y a les courbes de croissance, avec une stabilisation seulement statistique) vers quinze ans, et encore cela doit-il être margement interprété psychologiquement et juridiquement.
      2) démonstration de ce qui était dit plus haut: bien des homosexuels se réfèrent comme par hasard à la Grèce antique, véritable cauchemar où l'autre frère humain pouvait être un esclave et où ces saloperies de kalos kagathos (les macroniens de l'époque) régnaient.
      3) l'usage de "société supérieure" est typiquement kaloscagathique. A vomir. On trouve chez les éfèmmes cette obsession du "grand" du "hauté du "supérieur" avec leur obsessionnalité hiérarchique maniaque. Que tout ce beau monde aille se faire voir, il est temps pour eux. Le crash planétaire dont ils sont reponsables avec leur anti-valeurs de m.... va leur retomber sur le chef.

      Supprimer
    4. "Platon condamne les relations homosexuelles et notamment avec des jeunes hommes. Dans les Lois il interdit l'homosexualité."
      Ha ha !
      Platon a eu des tas de problèmes avec les Grecs, c'était un rêveur, un bavard face au réel tragique du poids des kalos kagathos, supériorité ancrée dans toute l'histoire grecque quelle que soit la période, quon les nomme ainsi ou non. Quant à Socrate on sait comment ils l'on traité.
      Et l'expression "se faire socratiser", elle compte pour du... beurre ?
      Assez de ces horreurs.

      Supprimer
    5. Effectivement, Platon condamne très fermement l'homosexualité, dans La république et dans Les lois notamment, tant féminine que masculine ! Il est pour un «amour platonique» ! Pour lui, la continence sexuelle est supérieure aux relations charnelles. Il condamne même fermement le plaisir sexuel quand il est cherché pour lui-même, indépendamment de toute dimension amoureuse.

      Cela dit, dans l’œuvre platonicienne, il y a les discours des protagonistes du Banquet. Et il y est question de l'amour pédérastique, autrement dit entre un homme adulte (l'éraste) et un jeune garçon (l'éromène). Dans cette coutume codifiée, la sodomie était interdite, la copulation devant être intercrurale !

      Supprimer
    6. Anonyme 14:03 arrête de tant lire, on se fout complètement de ce qu'a dit Platon, ce type est mort et bien peu suivent ses conseils. Sors de ton trou sombre et va vivre. Sans tes mécanismes de défenses, tu t'apercevrais de ton néant et tu hurlerais, pleurerais ou rougirait de honte devant ce que tu fais.

      Supprimer
  18. Hors sujet parce que j'y pense et qu'un peu d'humour viendra alléger la page.
    Ne devrions-nous pas tous être mort ? Ce site (indispensable au demeurant) n'avait-il pas mis en exergue une prophétie apocalyptique pour novembre (je ne sais plus quelle date exactement) ? Lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, parce que ce n'est pas l'apocalypse?

      Supprimer
  19. Ce qui me dégoute c'est que ces connards, ces lâches, ces puants salissent le Nom de JESUS-CHRIST et donnent une image horrible au lieu de la beauté et l'amour de l'Evangile. Et ces pauvres gosses, comme beaucoup qui sont victimes de ces soit disant hommes de DIEU, auront une mauvaise image du Seigneur et ne voudront même pas en entendre parler.. Ces pourris ont violé leurs corps mais leurs âmes aussi.. Mais ces "êtres" là vont servir de combustible et c'est ça qui me rassure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Sheerokee, tu as raison. C'est pour cela que pour ma part je serais partisan de ne pas attendre leur statut de combustible à l'infini, mais de hâter le processus. Les biscuits pour chiens à base de pédophiles peuvent aussi cramer, d'ailleurs, s'il le faut. Mais voilà nous sommes en démocratie (pour l'instant) et les chrétiens doivent se comporter comme des crétins, car Vatican 2 le veut, avec sa tête de serpent géante. Lorsque les rapides et cumulées boucles de rétroaction (prévues depuis l'infini des temps) du réchauffement climatique rendront la situation absolument apocalyptique, je ne donne pas cher de ces lâches et de ces pervers, ni de ce que l'on appelle, avec ces foutus :-) Grecs de l'antiquité, "démocratie". Contrairement à ce que pense ano 14:46, les religions vont prendre une importance immense d'ici quelques années, et de nouvelles apparaîtront même. Car nous n'aurons plus qu'à joindre nos mains en regardant le ciel. Les pédophiles trembleront, craignant la moindre dénonciation qui signifiera la torture dans les heures qui suivent, car il faudra bien se distraire et passer ses nerfs en ayant le sentiment de faire quelque chose de juste et d'utile. L'idée de tribunal, alors, sera une institution du passé, balayée par des vents de 300km/h.
      Mais pour l'instant, tout va bien, et pour un certain temps encore il y a des lois écrites. Restons calmes.
      Lol
      :-)

      Supprimer
    2. Ils paieront, le temps est venu.
      Nous savons désormais qui ils sont, où ils se réunissent, où ils se cachent, comment s'appelle la pseudo-institution qui les couvre depuis des siècles.
      Rien ne pourra plus arrêter l'immense mouvement laminaire qui fond sur eux actuellement. Eux qui croyaient être l'avenir de la planète, se révèlent comme des morts vivants appartenant au passé.
      Car encore une fois, le temps est venu.

      Supprimer
  20. Le pape dit François est le dernier des hommes.
    Là est la vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il reste de vrais chrétiens.... Mais pas pour longtemps. Pourquoi ? Car ils sont actuellement les plus persécutés au monde.

      En Asie du Sud et de l’Est, Ils doivent désormais faire face à une triade de menaces entre un terrorisme islamiste (le dernier attentat au Sri Lanka a fait 258 morts en avril 2019), un ultranationalisme très présent en Inde et en Chine (en Inde, plus de 1000 attaques contre les chrétiens ont été signalées entre 2017 et fin mars 2019) et des régimes autoritaires comme la Corée du Nord.

      Dans toute l’Afrique, la violence terroriste bat son plein avec des séries d’attentats contre les chrétiens au Burkina Faso, au Niger, en République Centrafricaine, et des dizaines de prêtres assassinés. La volonté d’islamiser les chrétiens est clairement définie dans certaines régions du Nigeria ou de Madagascar. Enfin les chrétiens dérangent les États au Soudan ou en Érythrée ; en juin 2019, le gouvernement a fermé les 21 derniers hôpitaux catholiques qui prenaient en charge 170 000 personnes chaque année.

      Au Moyen-Orient, les chrétiens profitent d’un répit après des années d’une extrême violence provoquant un exode sans précédent. Beaucoup ne sont pas encore revenus sur leur terre, faisant craindre leur lente extermination. En Irak, ils étaient 1,5 million avant 2003 et, à l’été 2019, moins de 150 000. En Syrie, mi-2017, les chrétiens étaient estimés à 500 000, contre 1,5 million avant le début du conflit en 2011. Seuls les chrétiens d’Égypte, environ 10 millions, se sont révélés mieux à même de résister à la violence djihadiste.

      https://www.aed-france.org/wp-content/uploads/2019/11/Rapport-Persecutes-et-oublies-version-finale-BD.pdf



      Supprimer
    2. A propos des prêtres pédophiles, que disait le pape ? « Cela n’est jamais arrivé dans mon diocèse », écrit-il à la page 64 de son livre d’entretien avec le rabbin argentin Abraham Skorka ‘Sur la terre comme au ciel’ (Robert Laffont).

      Est-ce la stricte vérité ? Car dans son pays natal, l’Argentine, le pape est très critiqué pour sa gestion en 2010, en tant qu’archevêque de Buenos Aires, de l’affaire du père Julio Grassi ! Il aurait tenté de le faire innocenter, voyant qu’il plaidait non coupable. Le prêtre fut condamné en 2009 pour avoir agressé un garçon de 15 ans qui vivait dans un foyer pour enfants des rues (Fundacion Felices Los Niños) qu’il avait fondé (mais il fut acquitté pour plusieurs autres qui avaient de 9 à 17 ans).
      http://www.bishop-accountability.org/Argentina/Detailed_Grassi_Summary.htm

      Heureusement, avec moins de 0,5% de prêtres accusés d’abus sexuels sur mineurs, la France semble moins touchée que l'Amérique (les accusations de pédophilie ont visé 4% des prêtres entre 1950 et 2002), et l’Australie (où ces soupçons en ont concerné 7% entre 1950 et 2010). Mais ces pourcentages ne tiennent pas compte de tous ceux qui n'ont pas porté plainte !

      S'il y a une chose de certaine que l'on peut reprocher à ce pape, il ne suit pas la religion catholique comme malheureusement plusieurs autres religieux (voir liste plus haut). Si on n'a pas à juger quelqu'un (qu'il soit homosexuel ou pédophile) on doit toutefois lui dire que ces actes ne sont pas catholiques. Et même un péché mortel ! Si on n'est pas d'accord avec çà, on n'est plus catholique. D'autres religions étant bien plus tolérantes sur ces questions, pourquoi ne pas en changer ?

      Supprimer
    3. "on n'a pas à juger quelqu'un (qu'il soit homosexuel ou pédophile)"
      phrase détestable.
      1. Il faut enlever "homosexuel".
      2. En revanche, tout le monde le droit de juger en son for intérieur un pédophile. C'est même un devoir, et sans ce jugement intérieur, on ne le dénoncerait pas. Attention, il faut peser ses mots.
      L'idée qu'il ne faut pas juger autrui est une de ces entourloupettes chrétines dont il va falloir nous défaire bientôt. Car il y a des responsables à la destruction actuelle de cette planète.

      Supprimer
  21. On souhaite à Horacio et à Nicola, les deux inhumaines saloperies à prénom humain, un bon séjour dans les geôles Argentines. Le pire est qu'ils y trouveront des occasions de joies. Vous voyez ce que je veux dire. L'enfer, ce sera pour les enfants, toute leur vie, chaque jour, chaque instant de leur vie. L'enfer ce ne sera pas pour eux, en tout cas sur cette pauvre planète.
    Moi, ma vie est foutue à environ 60% à cause d'une de ces saloperies qui avait elle-même héritée de mauvais traitements. Je vis sur les 40% restants. Mais je ne les lâcherai pas. Jamais. Et merci à Guy Fawkes.
    DZB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage, on doit tous porter une croix ! Sans croix, pas de mérite !

      Supprimer
  22. Dans le livre d’Yves Dupont ‘Catholic Prophecy’ (Tan, 1970), on peut y lire qu’une religieuse mystique de Tours vers 1882 annonçait déjà que « l’Europe serait envahie par les musulmans et particulièrement la France. » Son directeur spirituel publia ses révélations dans le livre ‘La veille de la victoire du Christ.’ « Quand tous penseront que la paix sera assurée et qu’ ils ne s’y attendront pas, les grands événements surviendront. Une révolte commencera en Italie et a peu près au même moment en France. Pendant un temps l’Église sera sans Pape. L’Angleterre aussi souffrira beaucoup. La révolte se répandra dans toute les villes de France. De terribles massacres auront lieu durant plusieurs mois à cause de la fourberie des méchants. Les victimes seront innombrables. Paris ressemblera à une boucherie. Les persécutions contre l’église seront grandes, mais ne dureront pas longtemps. Toutes les églises seront fermées pour peu de temps dans les villes où les désordres seront moindres. Les prêtres devront se cacher. Les méchants chercheront a oblitérer tout ce qui est religieux mais ils n’auront pas assez de temps. Beaucoup d’Évêques et de prêtres seront mis a mort. L’Archevêque de Paris sera tué. Plusieurs prêtres de Paris auront la gorge tranchée parce qu’ils n’auront pas eu le temps de se cacher. Les méchants seront les maîtres pendant un an et quelques mois. La France ne recevra aucune aide. Les Français crieront leur désespoir à Dieu et imploreront le Sacré-cœur de Jésus et la Vierge Marie. Les Français réclameront le roi choisi par Dieu. Il ira sur le trône, libérera l’Église et donnera au Pape ses droits légitimes. Le conseil se réunira après la victoire et sera obligé d’obéir. Il y aura un troupeau et un seul berger. Tous respecteront le Pape et le roi et tout sera régénéré. »

    RépondreSupprimer
  23. Réveillez-vous, aveugles et ignorants, au lieu de déverser votre haine de l'Eglise ! Ces soi-disant prêtres ne le sont pas, ce sont des laïcs !
    Le rite d'ordination de Paul VI est totalement invalide, tout comme la secte infernale qui squatte au Vatican a éclipsé l'Eglise Catholique dont elle est le pire ennemie.
    Vous ne voyez pas que tout est fait pour la venue de l'AntiChrist ?
    Repentez-vous et convertissez-vous au vrain Catholicisme, au lieu de jouer le jeu de l'Enfer et de ses suppôts.

    Voir ici : vaticancatholique.com

    RépondreSupprimer
  24. Attention, selon les chiffres du SNATEM (Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance Maltraitée – Etude SNATEM 2001) 72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille, et non pas, comme beaucoup ont à l’esprit, le fait de professionnels au contact de l’enfance ou du « pervers du coin du bois » :

    pour 32,3% par les pères ;
    pour 9,5% par les beaux-pères et concubins ;
    pour 6,1% par les grands-parents ;
    pour 4,3% par les frères et sœurs ;
    pour 2,8% par les mères ;
    pour 0,4% par les belles-mères et concubines ;
    pour 11,2% par les autres membres de la famille ;
    pour 4,6% par les amis de la famille (ou religieux)


    https://www.e-sante.fr/pedophilie-7-fois-sur-10-ca-se-passe-dans-famille-0800-05-1234/actualite/1217

    RépondreSupprimer
  25. La société civile, qui ne demande que la paix, est face à un ensauvagement moral de la classe politique et de l'économie.
    Si les réponses de la société civile commencent à être erratiques et imprévisibles, c'est à cause de cedt ensauvagement premier, commencé depuis une vingtaine d'années, et qui s'accélère. Le "coordonnateur du renseignement", en parlant d'ensauvagement de la société, n'a fait qu'un constat, en partie faux, donc, en ne recherchant pas des rapports de cause à effet. MAis il est vrai que s'il disait la vérité, il ne pourrait aps rester à son poste ! Pour oser dire que certains plus hauts grades de la secte chiche-caponne pourrissent actuellement la société sur le plan moral, politique, économique et écologique (car il font ce qu'il ne faut pas et ne font pas ce qu'il faut), il ne faut pas avoir une fonction dans le monde-spectacle.

    RépondreSupprimer
  26. Anonyme 14:19,

    Vous relatez les chiffres du SNATEM :
    "72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille"
    Sur mineurs signalés, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas isolés, dotés d'une famille, de voisins, d'enseignants... Quid des enfants confiés à des institutions ? Des parents parce que cela est tabou, qui ne se plaignent pas du comportement du religieux quelque soit son obédience ?
    Je pense que ces chiffres minimisent l'impact des prédateurs pédophiles sur notre société.
    Cette affaire argentine en est un exemple. Voir aussi l'affaire du Coral, celles des gangs pakistanais en UK, Epstein, les ONG...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, en citant ces chiffres, on croit dire la vérité, et on la tord, on cache la prédation qui existe en dehors des familles, et qui est répandue comme fondement caché de cette société prédatrice (capitalsite).
      Ces moeurs étranges, ces changements de genre, c'est la dernière phase du capitalisme, analysée par Marx, Lukacs et Debord: c'est le règne du faux, c'est la spectralisation du soi humain. Il y a de pauvres êtres qui maintenant doivent acheter des hormones aux labos pharmaceutiques pour espérer se sentir plus eux-mêmes. Ces pauvres gens qui se disent de gauche ont en fait le capitalisme dans la peau, ils sont baisés par le capital. Ils ne comprenennt rien et à la place de leur pensée est l'idéologie de l'importance de l'apparence (ils veulent être "vus" comme-ci et non comme-ça) et du spectacle.

      Supprimer
    2. Après les grades de départ où se concentrent des gens qui ne vont pas plus mal ou bien que nous tous (donc plutôt mal) les plus hauts grades éfèmmes concentrent des traumatisés, bloqués à mort au stade anal, avec obsessionnalité indécrottable, mécanismes de défense blindés (intellectualisation, faux-self de Winnicott). Des ânes, ou plutôt des boucs malfaisants, qui semblent vouloir en ce moment hâter la venue du déluge.
      On les trouve en politique, au plan international, dans les hautes sphères économiques, et au Vatican où ils pullulent en rigolant. Le grand nettoyage de cette fange est pour bientôt. Jamais ils n'ont été ainsi dans le collimateurs de ceux qui savent penser, jamais ils n'ont été si nus, et mis ainsi avec leurs tares psychiques au grand jour.

      Supprimer
  27. Éric Zemmour : « Le Pape est idéologiquement et stratégiquement un homme de gauche (influence de la théologie de la libération ?) qui prépare l’islamisation de l’Europe »
    https://www.youtube.com/watch?v=BQO1r3vjFmc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pape ne prépare pas l'islamisation de l'Europe, mais la nouvelle fausse religion mondiale de l'antichrist via l’œcuménisme.

      Supprimer
    2. Éduquer à l’œcuménisme est du domaine de l'impossible ! A moins de mentir !

      Qu'est-ce qu'éduquer pour un chrétien ? Laissons parler par exemple l’Abbé Victor-Alain Berto (1900-1968) :

      « La fin de l’éducation est que l’enfant en vienne à préférer librement pour toujours le vrai au faux, le bien au mal, le juste à l’injuste, le beau au laid, et Dieu à tout. »

      Bref, comme les religions divergent les unes des autres, il va falloir choisir ce qui est vrai, bien, juste et beau parmi toutes les religions ! Comme les gens ne les connaissent pas, qui va faire ce choix ? Quelques personnes ! Mais les peuples vont-ils leur faire confiance ? Non !

      La seule solution, est d'expliquer à l'école, chaque religion à chaque élève. et c'est l'élève qui coche les cases de ce qu'il pense être vrai, bien ou juste....

      Par exemple, pour une femme adultère, Islam et Judaïsme préconisent la lapidation. Les chrétiens, de ne pas juger la personne mais l'acte en lui même ! Donc pas de sanctions. Que choisissez vous ? Et ainsi de suite !

      Supprimer
    3. Les abbés, curés, moines (catholiques) sont dans l'erreur.
      Formatés à prier les morts, à prier les saints... et d'autres hérésies et fausses doctrines.
      Ces malheureux croient détenir toute la vérité avec leurs 72 livres mais c'est une ruse de plus de Satan qui c'est se faire adorer et tromper. Il est maître en la matière.
      Alors quand l'antichrist se montrera et fera tomber du feu du ciel et fera des miracles (car il en fera), ils croiront qu'il est Dieu.
      Ce monde adore déjà Satan, il n'y a qu'un pas.
      Il est grand temps de chercher ce qui plaît à Dieu et d'arrêter de se moquer de lui.
      Car on ne se moque pas de Dieu.

      Supprimer
    4. Il y a un manque manifeste de connaissances de votre part ! Car les 72 livres dont vous parlez sont de l'Ancien Testament ! Les abbés, curés, moines (catholiques) suivent le Nouveau Testament ! L'Ancien ne sert que de rappel de la promesse de la venue d'un Messie !

      Peut-être confondez-vous avec les 72 puissances de la kabbale !
      http://misraim3.free.fr/judaisme/72_lettres_de_la_kabbale.pdf

      Tout cela n'a rien de catholique !

      Supprimer
  28. "Formatés à prier les morts, à prier les saints..."

    C'est ce que les catholiques appellent la communion des saints ! L'âme au ciel, peut être un "go-between" entre une personne terrestre et Dieu. Ils prient donc tel saint, d'intercéder en faveur d'une personne. Chose étrange, des miracles se produisent ainsi. Ils sont répertoriés dans le but d'une canonisation par exemple ! Les exemples sont nombreux mais qui lit aujourd'hui ce genre de faits ? On n'est plus aujourd'hui que des consommateurs sans âme, des zombies. A se demander si notre "gène de Dieu" n'a pas été détruit par un vaccin :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/08/22/dieu-existe-t-il-ou-critiques-de-la-theorie-de-levolution/comment-page-2/#comment-52202

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

Les personnes ne souhaitant pas utiliser de compte peuvent commenter en anonyme mais merci d'indiquer un pseudo en début de commentaire pour faciliter la compréhension des échanges.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

False flag Douma

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Contre la désinformation

Archives du blog