mardi 12 novembre 2019

Dans le magazine The Economist, Macron avertit du danger de guerre mondiale et d'effondrement de l'alliance atlantique




Au final, Macron fait  le même constat que les fréxiteurs: la France se fait entuber par les américains et l'alliance atlantique traverse une crise existentielle dont on ne sait pas si elle se relèvera un jour. Chacun tire la couverture vers lui et défend les intérêts de son pays. Les intérêts divergent, la sauce ne prend plus, ça ne marche pas. Selon lui, "L'Europe se trouve «au bord du précipice»" et nous devons réagir sinon, nous ne «contrôlerons plus notre destin». Il a juste quelques trains de retard. 

Nous ne contrôlons déjà plus notre destin (avec l'UE) et il n'envisage pas la même porte de sortie à cette crise politique. Il est un peu tard pour se rendre que l'OTAN est une alliance avant tout de soumission à l'impérialisme américain. L'égo surdimensionné du petit Macron en prend un coup. ça va passer. Fawkes
-------


Les divisions insolubles entre les puissances impérialistes qui à deux occasions ont éclaté au XXe siècle dans une guerre mondiale sapent à nouveau les alliances internationales essentielles aux affaires du capitalisme mondial. 


C’était le contenu d'un long entretien profondément pessimiste accordée à l’Economiste britannique par le président français Emmanuel Macron, déclarant que l’alliance de l’OTAN entre l’Amérique et l’Europe était morte. L'entretien contenait des déclarations pratiquement sans précédent pour un président français de mémoire d’homme.

Macron a d'abord exprimé son étonnement devant la situation mondiale et sa frustration devant la politique américaine. «J’essaye d’être lucide, mais regardez ce qui est en train de se passer dans le monde», a-t-il déclaré. «C’était impensable il y a cinq ans. S’épuiser sur le Brexit comme on le fait, avoir une Europe qui a tellement de mal à avancer, avoir un allié américain qui nous tourne le dos aussi vite sur des sujets stratégiques, personne n’aurait cru que c’était possible.»

Insistant sur le danger d'une guerre mondiale, Macron a indiqué qu'il considérait la politique américaine touchant un large éventail de sujets allant du Moyen-Orient à la Russie, en passant par la Chine et la finance mondiale comme une menace pour les intérêts vitaux de la France. Il a critiqué le retrait des troupes américaines en Syrie par Trump qui a donné le feu vert à l’attaque turque contre les milices kurdes servant de force par procuration de l’OTAN dans sa guerre en Syrie.

«Ce qu’on est en train de vivre, c’est pour moi la mort cérébrale de l’OTAN. Il faut être lucide», a déclaré Macron. Il s'est dit préoccupé par le fait que l'article 5 sur la légitime défense collective de l'Otan pourrait entraîner la France dans une guerre déclenchée par son allié de l'OTAN, la Turquie, contre la Syrie et son principal allié, la Russie: «C’est quoi l’Article 5 demain? C’est-à-dire que si le régime de Bachar al-Assad décide de répliquer à la Turquie, est-ce que nous allons nous engager, c’est une vraie question […] D’un point de vue stratégico-politique ce qui s’est passé est un énorme problème pour l’OTAN.»

Macron a également fustigé la politique américaine vis-à-vis de la Russie, une puissance nucléaire majeure: «Que les États-Unis soient très durs avec la Russie, c’est un surmoi, administratif, politique, historique.»

Macron a souligné que la politique américaine pouvait provoquer une guerre totale avec la Russie, incitant au contraire au développement d’une alliance avec Moscou: «Si nous voulons bâtir la paix en Europe, reconstruire de l’autonomie stratégique européenne, nous avons besoin de reconsidérer notre position avec la Russie.» Il a ajouté que la France peut «parler à tout le monde et donc construire des équilibres pour éviter que le monde ne s’embrase.»

Macron a également mis en garde contre « l’émergence – depuis 15 ans – d’une puissance chinoise qui crée un risque de bipolarisation et marginalise clairement l’Europe. Et à ce risque de "G2" États-Unis/Chine, s’ajoute le retour de puissances autoritaires, au voisinage de l’Europe», telles que la Russie et la Turquie. De retour d'un voyage en Chine, où il a signé des contrats d'une valeur de 15 milliards de dollars et dénoncé les tarifs douaniers américains contre la Chine et l'Europe, Macron a déclaré qu'il était «neutre» concernant Huawei, une société que Washington a tenté d'empêcher de mettre en place un réseau d’Internet mondial et européen.

Macron a mis en exergue les luttes acharnées pour des parts de marchés menées par les principaux États capitalistes. Pointant les craintes d’un effondrement financier américain, embarquant l'Europe dans sa foulée, il a fustigé la politique américaine en matière de guerre commerciale, déclarant: «L’Europe est un des continents où il y a le plus d’épargne. Une grande partie de cette épargne sert à acheter des obligations américaines. Donc avec notre épargne on paye l’avenir des Etats-Unis, et en plus on s’expose sur une fragilisation. C’est absurde.»

Insistant sur le fait qu'il considère la politique américaine en matière de guerre commerciale comme inacceptable, Macron a ajouté: «Trump […] pose la question de l’OTAN, il la pose comme un projet commercial. Selon lui c’est un projet où les États-Unis assurent une forme d’ombrelle géopolitique, mais en contrepartie, il faut qu’il y ait une exclusivité commerciale, c’est un motif pour acheter américain. La France n’a pas signé pour ça.»

Macron a souligné à plusieurs reprises que lui et d'autres chefs d’État européens tiraient des conclusions d'une grande portée sur la viabilité non seulement des liens avec Trump, mais aussi de l'alliance vieille de 70 ans avec l'Amérique dans le cadre de l'OTAN.

Citant le rejet de ses inquiétudes sur le Moyen-Orient par Trump qui avait déclaré en privé que «C’est votre voisinage, pas le mien», Macron a ajouté: «Quand vous avez le Président des États-Unis d’Amérique qui dit ça, nous ne pouvons pas, même si on ne veut pas l’entendre, ne pas en tirer les conséquences de manière responsable, en tout cas commencer à réfléchir […] certaines alliances, ou la robustesse de ces liens sont en train d’être revisitée. Je pense que beaucoup de partenaires l’ont vu, et qu’on est en train de bouger sur ce point.»

Bien que l’Economist ait caché sa traduction anglaise de l’interview de Macron derrière un verrou d’accès payant, cela a semé la consternation parmi les responsables de l’OTAN. Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, en Europe à l'occasion du 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin, a répondu à Macron: «Je pense que l'OTAN reste un partenariat important, essentiel, peut-être historiquement l'un des partenariats stratégiques les plus critiques de toute l'histoire.»

La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié les remarques de Macron de «paroles drastiques», ajoutant: «Je ne pense pas que des jugements aussi radicaux soient nécessaires, même si nous avons des problèmes et devons nous ressaisir.»

En réalité, cependant, de larges couches de la bourgeoisie européenne sont d’accord avec Macron. Dans un article intitulé «Macron a raison», le magazine allemand Der Spiegel écrivait: «Le président français a déclaré que l'OTAN était en état de mort cérébrale, et il y a beaucoup d'indignation. Mais pour l'essentiel, l'analyse de Macron est correcte.»

Il a poursuivi: «Le corps d'une personne en état de mort cérébral semble vivre, mais elle est en fait morte et toute forme de thérapie n'a pas de sens. C’est ce que le président français pense de l’OTAN.» Rejetant les remarques critiques de Merkel concernant le «jugement radical» de Macron contre l’OTAN, Der Spiegel a déclaré: «En réalité, c’est une défense assez tiède de l’OTAN. Il est également clair pour Merkel que le patient se trouve vraiment dans une telle situation.»

Les discussions dans les milieux dirigeants sur l'effondrement d'une alliance de 70 ans entre des puissances impérialistes qui, à deux reprises au 20e siècle ont plongé la planète dans une guerre mondiale, laisse présager une crise très dangereuse. Le système capitaliste menace à nouveau l'humanité d'un embrasement mondial, cette fois avec des armes nucléaires. De manière significative, Macron lui-même a souligné que ce qui est en train de naître n’est pas une querelle passagère au sein de l’OTAN, mais une rupture profonde des relations internationales préparée au cours de décennies de guerres impérialistes depuis la dissolution de l’Union soviétique par stalinisme en 1991.


Source: WSWS



14 commentaires:

  1. Dans l'un de ses discours Trump souhaitait que les européens membres de l'OTAN payent pour que l'Alliance des États-Unis soit maintenue.
    Macron déplore la dégradation de l'Alliance atlantique mais il ne dit rien sur le fait que la NSA espionne la France au travers des logiciels CHORUS et LOUVOI chargés de la gestion administrative et financière de notre administration et de notre armée.

    RépondreSupprimer
  2. Macron ment-il encore? Il est prêt à angoisser les Français pour faire passer ses mesures coercitives.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce soir sur la deuxième chaîne, il y a eu une émission ave canciens reportages sur l'Est. On y a vu des chars tirer à l amitrailleuse sur des hommes et des femmes qui manifestaient (insurrection de Berlin Est, 1953, juste après la mort de Staline. Il est rarissime de voir de telles images à la TV désormais, bien peu propices à l'efficacité des publicités.
      On nous manipule, on veut nous impressionner, c'est évident. Donc le pouvoir crève de peur.
      Il serait intéressant de retracer nommément le circuit de décision qui a amené ce reportage à l'écran.

      Supprimer
  3. Pourquoi les populations civiles, non qualifiées aux armes doivent elles subir le feu nucleaire? SI cette guerre cache des objectifs malthusiens alors tout prétexte sera bon. À la grâce de dieu!

    RépondreSupprimer
  4. C'est sans intérêt car il bouffe à tous les rateliers ; il veut construire son europe de la défense (rétrocommissions à la clef?) contre vents et marées et prêche dans le désert. Il a été recadré par Angela qui a dit NEIN! pour autant Angela ne prévoit de contribuer à l'OTAN à 2%du PIB qu'en....2030!

    Ce qui me soucie davantage, c'est le forum mondial pour la paix qui se tient actuellement à Paris et qui est un crachat envers la France, où on reçoit tout le gratin mondialiste, les ONG prédatrices pour discuter du multilatéralisme (disparition des nations au profit de la finance privée), soit la mise en place du gouvernement mondial avec notamment des interventions du fils Soros, nouveau dirigeant de l'open society (sur la libéralisation des drogues). Ce forum est financé par l'open society, Luminate soit une nouvelle structure du milliardaire d'ebay Pierre Omidyar et des oligarques de la technologie qui veulent obtenir l'accès par les US(et donc la violation)à toutes les données informatiques personnelles et économiques des nations (omidyar = proche du complexe militaro), et aussi financé par le Qatar.

    https://francais.rt.com/international/67772-forum-de-paris-sur-la-paix-trentaine-chefs-etat-et-gouvernement-attendus
    https://parispeaceforum.org/fr/#

    RépondreSupprimer
  5. Arrêté de croire que Macron pense par lui-même

    RépondreSupprimer
  6. L'état pathologique du président Macron empire assez rapidement.
    Pratiquement tout son discours est projectif.
    Quand il parle de vivant qui l'apparence de la vie mais ne vit pas intérieurement c'est de lui qu'il parle bien sûr. Cette absence de vie intérieure est son célèbre manque d'empathie, d'origine à la fois éducative et traumatique.
    C'est bien lui qui est, en tant que personne, au bord du précipice, avec un mécontentement jamais vu contre l'image présidentielle en France, et une incpacité à prendre les bonnes décisions, ce qui fait qu'il se retrouve comme le jouet de forces puissantes qui le dépasse et le poussent en avant.
    Peu empathique, il n'a pas de véritable ami, et ses conseillers ne le comprennent pas.
    On n'a encore jamais eu de président ainsi "en roue libre", sans aucun soutien.
    Comment vat-il vivre l'importante crise qui se prépare à partir de décembre? Nul ne peut le dire. La psychologie n'est pas la chiromancie.
    On sait simplement qu'il est responsable des réponses particulièrement violente qui ont amené des mutilations, et qu'il n'a donné aucune directive pour que des indemnisations soient proposées pour ceux qui n'étaient pas en manifestation. Tout cela, en ce moment, est en train de se retourner contre lui, avec comme pivot désormais l'événement de l'immolation de l'étudiant de 22 ans, à Lyon, et le manque de sérieux du comportement de quelques jeunes députés, ce qui ravive l'affaire de Rugy.

    RépondreSupprimer
  7. Genre Macron est libre de ses décisions car c'est un président élu démocratiquement...La bonne blague !Parles nous plutot de Rotshild et des véritables maitres de ce pays et du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai publié de nombreux articles sur les Rothschild. Si tu penses que Macron n'est pas libre de prendre ses décisions, dans ce cas, ces déclarations révèlent les positions de ses maîtres. Après, si tu es obsédé par les Rothschild et qu'il n'y a que ça qui t'intéresse, je ne peux rien pour toi.

      Supprimer
  8. The Economist est le relais "chouchou" du camp mondialiste. Avec Hillary Clinton élue, l'Otan pouvait continuer son travail de sape pour détruire tous les pays qui résistaient au Nouvel Ordre Mondial Voir notamment les 7 pays cités par le général Wesley Clark :
    https://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U

    la France, coincée dans l'Otan par Sarkozy (un juif qui travaillait avec la CIA), a du participer à ce plan en attaquant la Libye et la Syrie contre même les décisions de l'ONU. Le franc-maçon Le Drian devrait de ce fait se retrouver devant un Tribunal International ! Trump au pouvoir, tout a été chamboulé. L'Otan de Trump semble ne plus vouloir servir d'outil aux mondialistes. D'où la réaction de Macron.... Cela dit, il n'a pas tort de s’inquiéter. Le deuxième parti en Russie est tout de même le parti communiste. Et Poutine ne se représentera plus aux élections de 2024 !

    RépondreSupprimer
  9. Ecran de fumée et perspectives admissibles :
    ¤ Effondrement prévisible (organisé ?) de l'économie,
    ¤ Dissolution des nations.
    Mais rien n'est écrit d'avance. Il n'est pas certain que leur plan fonctionnera.

    RépondreSupprimer
  10. Lis le livre de l'Apocalypse afin d’être averti de source sûre.
    Tout se déroule devant nos yeux.

    RépondreSupprimer
  11. Cet article parle du grand zinzin fauteur de troubles, je pense donc ne pas faire un hors-sujet trop gênant. Voilà, j'appelle les lecteurs de Guy Fawkes a l'aide. Aujourd'hui 14/11, à Epernay, Macron a fait un discours. Entre 16h environ et 16h15, si je ne me trompe pas, il a dit quelque chose comme (de mémoire, donc ce n'est pas ça en fait) "on n'arrête pas une réforme à cause d'un brancard". Comme il avait inconsciemment en tête l'immolation, je voudrais avoir connaissance de cette phrase au mot près (sa forme exacte) et aussi savoir ce qu'il y a dans le contexte pendant la ou les minutes qui précèdent. Je n'ai aucun moyen pour mener moi-même à bien la vérification j'ai essayé, je n'y arrive pas. Qui pourrait le faire? Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  12. macron l'eborgneur nous avertit des intentions de ses employeurs?
    Hypocrite!...
    Parlerait-il de Paix et de Sécurité?
    Lui, le pion de l'oligarchie mondialiste...

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog