mardi 21 janvier 2020

False flag: Qui a ciblé le vol 752 d'Ukraine Airlines?



L'allégation selon laquelle le général de division Qassem Soleimani était un «terroriste» en mission pour mener une attaque «imminente» qui tuerait des centaines d'Américains s'est avérée être un mensonge, alors pourquoi devrait-on croire autre chose concernant les récents développements en Iran et Irak? Certes, le vol 752 d'Ukraine International Airlines au départ de l' aéroport Imam Khomeini de Téhéran le matin du 8 Janvier avec 176 passagers et membres d' équipage à bord a été abattu par les défenses aériennes iraniennes, ce qu'a admis le gouvernement de la République islamique, mais il pourrait bien y avoir beaucoup plus derrière cette histoire notamment de la cyberguerre menée par les gouvernements américain et peut-être israélien.


Les défenses aériennes iraniennes étaient en état d' alerte craignant une attaque américaine à la suite de l'assassinat de Soleimani par le gouvernement américain le 3 Janvier suivi d'un tir de missile de l' Iran dirigé contre deux bases américaines en Irak. Malgré la tension et l'escalade, le gouvernement iranien n'a pas fermé l'espace aérien du pays. Des vols civils de passagers partaient et arrivaient toujours à Téhéran, ce qui est presque certainement une erreur de jugement de la part des autorités aériennes. Inexplicablement, des avions civils ont continué à décoller et à atterrir même après que le vol 752 ait été abattu.

Cinquante-sept des passagers du vol étaient des Canadiens d'origine iranienne, ce qui a amené le premier ministre Justin Trudeau à pointer du doigt le gouvernement iranien pour sa négligence et également Washington, observant avec colère que l'administration Trump avait délibérément et témérairement cherché à « escalader les tensions » avec l'Iran par une attaque près de l'aéroport de Bagdad, sans tenir compte de l'impact sur les voyageurs et les autres civils de la région.

Ce qui semble avoir été un cas de mauvais jugements et d'erreurs humaines comprend cependant certains éléments qui n'ont pas encore été expliqués. L'opérateur iranien de missiles aurait connu un «brouillage» considérable et le transpondeur de l'avion s'est éteint et a cessé de transmettre plusieurs minutes avant le lancement des missiles . Il y avait également des problèmes avec le réseau de communication du commandement de la défense aérienne, ce qui pourrait être lié.

Le brouillage électronique provenant d'une source inconnue signifiait que le système de défense antiaérien était placé en fonctionnement manuel, en s'appuyant sur l'intervention humaine pour le lancement. Le rôle humain signifiait qu'un opérateur devait porter un jugement rapide dans une situation de pression dans laquelle il n'avait que quelques instants pour réagir. L'arrêt du transpondeur, qui aurait automatiquement signalé à l'opérateur et à Tor electronics que l'avion était civil, a plutôt indiqué automatiquement qu'il était hostile. L'opérateur, ayant été avisé de la possibilité de tirs de missiles de croisière américains a alors tiré.

Les deux missiles qui ont abattu l'avion provenaient d'un système de fabrication russe désigné SA-15 par l'OTAN et appelé Tor par les Russes. Ses huit missiles sont normalement montés sur un véhicule à chenilles. Le système comprend à la fois un radar pour détecter et suivre des cibles ainsi qu'un système de lancement indépendant, qui comprend une fonctionnalité de système d'identification ami ou ennemi (IFF) capable de lire les indicatifs d'appel et les signaux de transpondeur pour prévenir les accidents. Compte tenu de ce qui s'est passé ce matin-là à Téhéran, il est plausible de supposer que quelque chose ou quelqu'un a délibérément perturbé à la fois les défenses aériennes iraniennes et le transpondeur à bord de l'avion, peut-être dans le cadre d'une tentative de créer un accident d'aviation qui serait attribué au gouvernement iranien.

Le système de défense SA-15 Tor utilisé par l'Iran présente une vulnérabilité majeure. Il peut être piraté permettant à un intrus d'usurper l'identité d'un utilisateur légitime et d'en prendre le contrôle. La marine des États-Unis et la Force aérienne auraient mis au point des technologies « qui peuvent tromper les systèmes de radars ennemis avec des fausses cibles en mouvement. » Tromper le système signifie aussi duper l'opérateur. The Guardian a rapporté de façon indépendante comment l'armée des États-Unis a développé de longue date des systèmes qui peuvent modifier à distance l'électronique et le ciblage des missiles disponibles en Iran.

La même technologie peut, bien entendu, être utilisée pour modifier ou même masquer le transpondeur d'un avion de ligne civil de manière à envoyer de fausses informations sur son identité et son emplacement. Les États-Unis ont la capacité de guerre électronique et cybernétique pour brouiller et modifier les signaux relatifs à la fois des transpondeurs des avions de ligne et des défenses aériennes iraniennes. Israël a probablement la même capacité. Joe Quinn de Sott.net note également une histoire intéressante concernant les photos et séquences vidéo qui sont apparues dans le New York Times et ailleurs montrant le lancement du missile iranien, l'impact avec l'avion et les restes après le crash, y compris les restes de missile. Ils sont apparus le 9 Janvier sur un compte Instagram appelé  'Rich Kids of Teheran '. Quinn se demande comment les riches enfants se trouvaient dans « un lotissement à faible revenu à la périphérie de la ville [près de l'aéroport] à 6 heures du matin le 8 Janvier avec des caméras pointées sur la partie précise du ciel pour capturer un missile frappant un avion de passagers ukrainien…? ”

Réunissez les Rich Kids et la possibilité d'une guerre électronique et tout cela suggère un événement prémédité et soigneusement planifié dont l'assassinat de Soleimani n'était qu'une partie. Il y a eu des émeutes en Iran après l'abattage de l'avion, accusant le gouvernement de leur incompétence. Certaines personnes dans la rue appellent clairement à l'objectif recherché depuis longtemps par les États-Unis et Israël, à savoir le «changement de régime». Désormais, l'Iran, qui était largement considéré comme la victime du fait du meurtre de Soleimani, est représenté dans la plupart des médias internationaux comme à peine plus qu'un autre acteur sans scrupules avec du sang sur les mains. Il reste encore beaucoup à expliquer sur la chute du vol 752 d'Ukrainian International Airlines.

PHILIP GIRALDI

Philip M. Giraldi est un ancien spécialiste de la lutte contre le terrorisme et officier du renseignement militaire de la CIA qui a servi dix-neuf ans à l'étranger en Turquie, en Italie, en Allemagne et en Espagne. Il a été chef de la base de la CIA pour les Jeux olympiques de Barcelone en 1992 et a été l'un des premiers Américains à entrer en Afghanistan en décembre 2001. Phil est directeur exécutif du Council for the National Interest, un groupe de défense basé à Washington qui cherche à encourager et à promouvoir une politique étrangère américaine au Moyen-Orient conforme aux valeurs et aux intérêts américains.


Traduction: Fawkes News



2 commentaires:

  1. c'est exactement la conclusion à laquelle je suis arrivé en réfléchissant un peu... Pourquoi plusieurs personnes son entrain de filmer le ciel à ce moment précis !? A ceci on ajoute le brouillage électronique, distorsion de la trace d’un vol civil, mauvaise interprétation, prise de décision rapide,... Le(s) iranien(s) en poste et en alerte sont tombés dans le piège comme des bleus !

    RépondreSupprimer
  2. article fort intéressant encore une fois merci pour l'avoir posté traduit.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog