samedi 15 février 2020

Un scientifique chinois a découvert que « le coronavirus tueur provient probablement d’un laboratoire de Wuhan »


Ce rapport du professeur Botao Xiao de l'Université de technologie de Chine méridionale a été supprimé du site Researchgate à la vitesse de l'éclair ce qui montre qu'il a chatouillé des gens en haut lieu. On peut heureusement encore consulter le document sur Web Archive (Zerohedge en a également fait une copie ici). Je précise que je n'ai pas trouvé le CDC évoqué dans l'article sur Google map (MAJ: finalement il se trouve bien là mais n'est visible que sur Baidu). Il se trouve à 280 mètres du marché au poisson de Wuhan selon le rapport ce qui est une proximité troublante.
 Sachant que les fuites de virus pathogènes en provenance de laboratoires sont  plus courantes qu'on ne le pense, cette hypothèse ne peut pas être écartée. Fawkes
-------


Les origines possibles du coronavirus 2019-nCoV
Botao Xiao1,2* et Lei Xiao3
1 Laboratoire international commun de recherche en biologie et médecine synthétiques, École de biologie et de génie biologique, Université de technologie du Sud de la Chine, Guangzhou 510006, Chine
2 École de physique, Université des sciences et technologies de Huazhong, Wuhan 430074, Chine
3 Hôpital Tian You, Université des sciences et de la technologie de Wuhan, Wuhan 430064, Chine
Auteur correspondant : xiaob@scut.edu.cn
Tél / Fax : 86-20-3938-0631
Le coronavirus 2019-nCoV a provoqué une épidémie de 28 060 infections humaines confirmées en laboratoire, dont 564 décès en Chine au 6 février 2020. Deux descriptions du virus publiées sur Nature cette semaine ont indiqué que les séquences du génome des patients étaient identiques à 96 % ou 89 % au coronavirus de chauve-souris CoV ZC45 initialement trouvé dans Rhinolophus affinis 1,2. Il était essentiel d’étudier l’origine de l’agent pathogène et la manière dont il a été transmis à l’homme.
Un article publié sur The Lancet a rapporté que 41 personnes à Wuhan étaient atteintes du syndrome respiratoire aigu et que 27 d’entre elles avaient été en contact avec le marché des fruits de mer de Huanan 3. Le CoV 2019 a été trouvé dans 33 des 585 échantillons prélevés sur le marché après l’épidémie. Le marché a été soupçonné d’être à l’origine de l’épidémie et a été fermé selon la règle de la quarantaine à la source pendant une épidémie.
Les chauves-souris porteuses du CoV ZC45 ont été trouvées à l’origine dans le Yunnan ou la province du Zhejiang, deux provinces situées à plus de 900 kilomètres du marché des fruits de mer. Les chauves-souris vivaient normalement dans des grottes et des arbres. Mais le marché aux fruits de mer se trouve dans un district densément peuplé de Wuhan, une métropole de ~15 millions d’habitants. La probabilité que les chauves-souris se rendent au marché en avion était très faible. Selon les rapports municipaux et les témoignages de 31 résidents et 28 visiteurs, la chauve-souris n’a jamais été une source de nourriture dans la ville, et aucune chauve-souris n’a été échangée sur le marché. Il y avait une possibilité de recombinaison naturelle ou d’hôte intermédiaire du coronavirus, mais peu de preuves ont été rapportées.
Y avait-il une autre voie possible ? Nous avons passé au crible la zone autour du marché aux fruits de mer et avons identifié deux laboratoires menant des recherches sur le coronavirus des chauves-souris. A environ 280 mètres du marché, se trouvait le Centre de contrôle et de prévention des maladies de Wuhan (WHCDC) (Figure 1, d’après Baidu et Google maps).
Le WHCDC a accueilli des animaux dans des laboratoires à des fins de recherche, dont l’un était spécialisé dans la collecte et l’identification d’agents pathogènes 4- 6. Dans l’une de leurs études, 155 chauves-souris, dont Rhinolophus affinis, ont été capturées dans la province de Hubei, et d’autres 450 chauves-souris ont été capturées dans la province de Zhejiang 4. L’expert en matière de collecte a été mentionné dans les contributions des auteurs (JHT). De plus, il a été diffusé pour avoir collecté des virus sur des journaux et des sites web nationaux en 2017 et 2019 7,8. Il a décrit qu’il a été une fois attaqué par des chauves-souris et que le sang d’une chauve-souris lui a coulé sur la peau. Il connaissait le danger extrême de l’infection et s’est donc mis en quarantaine pendant 14 jours 7. Dans un autre accident, il s’est remis en quarantaine parce que des chauves-souris lui ont pissé dessus. Il a déjà été ravi d’avoir capturé une chauve-souris portant une tique vivante8.
Les animaux en cage ont été opérés et des échantillons de tissus ont été prélevés pour l’extraction et le séquençage de l’ADN et de l’ARN 4, 5. Les échantillons de tissus et les déchets contaminés ont été la source d’agents pathogènes. Ils se trouvaient à seulement ~280 mètres du marché des fruits de mer. Le WHCDC était également adjacent à l’Union Hospital (Figure 1, en bas) où le premier groupe de médecins a été infecté pendant cette épidémie. Il est plausible que le virus se soit répandu et que certains d’entre eux aient contaminé les premiers patients de cette épidémie, bien que des preuves solides soient nécessaires pour des études futures.
Le deuxième laboratoire était situé à environ 12 kilomètres du marché des fruits de mer et appartenait à l’Institut de virologie de Wuhan, Académie chinoise des sciences 1, 9, 10. Ce laboratoire a signalé que les chauves-souris en fer à cheval chinoises étaient des réservoirs naturels du coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) qui a causé la pandémie de 2002-2003 9. Le chercheur principal a participé à un projet qui a généré un virus chimérique en utilisant le système de génétique inverse du SRAS-CoV, et a signalé le potentiel d’émergence humaine 10. Une hypothèse directe était que le CoV-SARS ou son dérivé s’est peut-être échappé du laboratoire.
En résumé, quelqu’un a été mêlé à l’évolution du coronavirus 2019-nCoV. En plus des origines de la recombinaison naturelle et de l’hôte intermédiaire, le coronavirus tueur provenait probablement d’un laboratoire de Wuhan. Le niveau de sécurité pourrait devoir être renforcé dans les laboratoires à haut risque biologique. Des réglementations peuvent être prises pour éloigner ces laboratoires du centre ville et d’autres lieux densément peuplés.
Remerciements
Ce travail est soutenu par la Fondation nationale des sciences naturelles de Chine (11772133, 11372116).
Déclaration d’intérêts
Tous les auteurs déclarent ne pas avoir d’intérêts concurrents.
Références
1. Zhou P, Yang X-L, Wang X-G, et al. Une épidémie de pneumonie associée à un nouveau coronavirus d’origine probable chez les chauves-souris. Nature 2020. https://doi.org/10.1038/s41586-020-2012-7.
2. Wu F, Zhao S, Yu B, et al. Un nouveau coronavirus associé à une maladie respiratoire humaine en Chine. Nature 2020. https://doi.org/10.1038/s41586-020-2008-3.
3. Huang C, Wang Y, Li X, et al. Caractéristiques cliniques des patients infectés par le nouveau coronavirus 2019 à Wuhan, Chine. The Lancet 2019. https://doi.org/10.1016/S0140– 6736(20)30183-5.
4. Guo WP, Lin XD, Wang W, et al. Phylogénie et origines des hantavirus hébergés par les chauves-souris, les insectivores et les rongeurs. PLoS pathogens 2013 ; 9(2) : e1003159.
5. Lu M, Tian JH, Yu B, Guo WP, Holmes EC, Zhang YZ. Grande diversité de bactéries rickettsiales chez les tiques de Wuhan, Chine. Tiques et maladies transmises par les tiques 2017 ; 8(4) : 574-80.
6. Shi M, Lin XD, Chen X, et al. L’histoire de l’évolution des virus à ARN de vertébrés. Nature 2018 ; 556(7700) : 197-202.
7. Tao P. Expert à Wuhan a collecté dix mille animaux : capturer des chauves-souris en montagne la nuit. Changjiang Times 2017.
8. Li QX, Zhanyao. Jouer avec les excréments d’éléphants, pêcher la boue des fonds marins : le travail qui va changer l’avenir de la Chine. thepaper 2019.
9. Ge XY, Li JL, Yang XL, et al. Isolation et caractérisation d’un coronavirus de type SRAS pour chauve-souris qui utilise le récepteur ACE2. Nature 2013 ; 503(7477) : 535-8.
10. Menachery VD, Yount BL, Jr, Debbink K, et al. Un groupe de coronavirus de chauve-souris en circulation, semblable à celui du SRAS, montre un potentiel d’émergence humaine. Nature medicine 2015 ; 21(12) : 1508-13.

Lien connexe:


Des scientifiques ont bien créé un virus chimère transmissible à l'homme basés sur une souche de coronavirus



Source: Researchgate

Traduction: Aube Digitale 

17 commentaires:

  1. A qui profiterait le crime ?
    Hong Kong ne manifeste plus mais fait la queue pour obtenir des masques une piste?

    RépondreSupprimer
  2. Et si c'était juste un test de diffusion ?

    C'est vrai, la Chine est fortement peuplée et le pouvoir peut se permettre l'élimination à des fin de test de quelques milliers de personnes surtout si c'est des personnes âgées ne représentant plus de revenus mais plutôt de grosses dépenses.

    Les américains ont bien utilisé des populations civiles pour des tests de diffusion d'aérosols (Projet 112, par exemple)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense pareil, je dirais même que ça fait quelques années que je constate toutes ces épidémies, parfois des pétards mouillées et d'autres bien plus vilaines, mais elles se suivent de plus en plus rapprochées, il est évident que des tests sur la population sont fait depuis plusieurs décennies, reste à savoir si cette fois ce virus est celui chargé de se répandre sur le monde entier pour y tuer un maximum de gens, car si l'on met bout à bout :

      - virus animal modifié en labo pour être facilement transmissible à l'homme
      - période d'incubation extrêmement longue
      - modes de propagation très variés
      - les soignés peuvent le réattraper

      Les ingrédients pour une écatombe annoncée.

      Les élites ont-ils enfin fait leur choix de l'élément déclancheur pour la destruction de l'économie mondiale ?

      C'est fort possible selon moi.

      Car désormais, si l'économie chinoise ne reprend pas, les banques centrales tout comme la FED, vont imprimer comme jamais pour le but "officiel", maintenir la bourse, mais au final ça permet d'achever leur plan quant à la destruction des devises, pour faire place à un nouveau système sans monnaie papier, avec la bénédiction de la populasse.

      Supprimer
  3. Ca pique....les yeux de lire des énormités pareil.

    Les usines de chine sont à l'arrêt, l'économie chinoise est à l'arrêt, le monde est menacé de collapsologie de par l'interdépendance financière et productive, et vous sous entendez que les chinois se seraient infligé ce cauchemard pour faire cessez les manifestations à hong kong.

    Dans l'absolu il eu mieux valut perdre hong kong à tout va que de perdre la force ouvriére chinoise dans cette pandémie, et les centaines de milliards partis en fumée.

    Mieux: Il aurait juste fallu donner du leste sur quelques une de leur revendications pour noyer le poisson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que sous-entend. Mais j'aurai dû mieux préciser le fond de ma pensée : Et si c'était juste un test de diffusion [qui leur a échappé] ?

      Peut-être que la longue période d'incubation a faussée les prévisions. Peut-être que le fait que le virus mute si vite n'a pas été pris en compte. Les expériences ratées, ça existe.

      Faites des recherches sur le Projet 112. USA, Grande-Bretagne, Canada et Australie rassemblés pour conduire des tests de diffusion d'armes chimiques et biologiques. Des tests ont été réalisés dans le métro, dans des bus et dans des gares.

      Ce projet qui a touché des civils a été réalisé par des pays dit démocratiques. Alors, que dire d'un pays où la démocratie n'est pas à l'ordre du jour.

      Supprimer
    2. Non pas pour Hong Kong... Pour elle même... Pour montrer au monde que la Chine est nécessaire au monde en tant qu'usine du monde... Les gouvernements chinois successifs ont bien montré qu'il en avait rien à carrer de leur peuple...

      C'est le seul endroit ou t'es des filets anti-suicides à l'usine même...

      Supprimer
    3. A force de se prendre pour Dieu (après les clonages, les armes de destruction massives, le rétro engineering), ils vont en arriver au point qu'ils ne pourront plus contrôler leurs monstres.

      Supprimer
  4. Sur Twitter j'ai lu que le dr Eric Feigl Ding(dont le travail est repris par énormément de personnes dans le monde entier ) est critiqué pour bloquer des épidémiologistes de profession qui veulent débunker ses "bullshit".Il serait passé de 2000 abonnés à plusieurs dizaines milliers grâce à ses tweets sur le Coronavirus et sa boîte serait financée par un membre de la famille Soros. Concernant les blocages c'est exact, pour Soros , je n'en sait rien, toujours est il que des analyses dont il a fait part se sont révélées exactes...

    RépondreSupprimer
  5. Et si la Chine (jamais très soucieuse de ses concitoyens) comme sous la famine de Mao... Faisait le coup de l'OPEP en 1973 ?

    Je m'explique. L'OPEP en 1973 a volontairement coupé les vannes du pétrole, ce qui a affolé tout le monde et les pays de l'OPEP on ensuite été écouté parce qu'au final... LE pétrole c'est "à eux"...

    Quand dans 1 mois, plus aucun produit ne sortira des usines car ils ont quasiment TOUS une pièce venant de Chine. LE monde va se rendre réellement compte que c'est l'usine du monde et la Chine va passer dans une position de force... Je pense que cela peut être une théorie, certes farfelue, mais la Chine est capable de mépriser ses concitoyens au plus haut point : ils ne sont rien...

    RépondreSupprimer
  6. Le loup sort du bois!...
    L'eugéniste Bill gates présente son programme des 10 prochaines années pour "sa lutte contre les épidémies et la faim dans le monde"

    Alors en gros:

    1/ il nous propose modification génétique de notre ADN dés la conception et les tous premiers instants de la naissance d'un enfant (remplacement de gêne grâce à l'outil ciseau génétique CRISP)

    2/ Implantation d'une puce électronique et organique gérée par l'intelligence artificielle.

    3/ La création de nouvelles céréales et plantes OGM capables de s'adapter au changement climatique tout en offrant les nutriments essentiels au corps humain.

    Tout un programme!!!

    https://www.anguillesousroche.com/technologie/bill-gates-pense-que-lintelligence-artificielle-et-les-outils-de-modification-de-genes-pourraient-sauver-le-monde-des-maladies/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parallèle je vous renvoi sur l'article des moutons enragés.
      Entre progrès et totalitarisme, L'horreur absolue nous est promise avec l'intelligence artificielle.
      Bienvenue à gattaca

      https://lesmoutonsenrages.fr/2020/02/16/intelligence-artificielle-entre-progres-et-totalitarisme-2-videos/

      Supprimer
    2. Tu as vu la vidéo d'une heure de Bilou? Moi non donc je demande parce que l'article que tu proposes n'évoque pas ces points.

      Ici non plus:

      https://finance.yahoo.com/news/why-bill-gates-thinks-gene-022040288.html

      Supprimer
    3. Je reconnais n'avoir pas pris le temps de traduire la vidéo avec plus de précision et que certaines informations que je vous ai donné sont inexactes.
      Méa culpa.
      J'ai donc pris le temps de revisionner la vidéo de Bill gates pour en effectuer une traduction plus sérieuse:

      A 16:11 - "Nous sommes maintenant capables d'utiliser l'édition génétique et l'outils CRISPR à moindre coût pour effectuer des diagnostics de santé précis. Nous sommes capables d'utiliser cela pour la thérapie et nous devrions à présent être en mesure de créer des vaccins en quelques mois au lieu de trois ou quatre ans..."

      A 21:52 - Le but est d'avoir des techniques d'édition de gênes en culture vivante pour qu'une seule injection puisse cibler de manière optimale les cellules-souche présente dans la moelle osseuse De la même manière avec le HIV, le but est d'utiliser l'édition génétique pour procurer un traitement fonctionnel aux 38 millions de personnes infectées. L'édition génétique fut aussi un outils fabuleux pour le travail que nous avons effectués sur la malaria... Le but est d'utiliser CRISPR pour créer un gêne type que les parents ne lèguent pas à leur progéniture pour pouvoir lutter contre cette maladie..."

      Il parle ensuite d'utiliser l'intelligence artificielle pour évaluer le microbiote de la mère et du fœtus lors de la gestation et créer des modèles pour intervenir sur les carences..."

      A 30:26 - "Une autre approche enthousiaste de la fondation c'est "l'organe sur la puce" en simple terme la technologie permet en éprouvette la modélisation d'un organe humain qui reproduit la manière dont il fonctionne dans le corps humain et réagit avec certains médicaments"

      Ensuite il parle de la création de nouvelles céréales OGM capables de s'adapter au changement climatique tout en étant capables d'apporter les nutriments essentiels.

      Voila en gros ce qu'il envisage dans un proche avenir.

      Supprimer
  7. Tiens donc ! :P

    https://www.leslignesbougent.org/petitions/non-carnet-sante-greffe-sous-la-peau/

    RépondreSupprimer
  8. Finalement il semblerait que les effets néfastes de ce virus sont limités qu'à la Chine. Sur le paquebot à Yokahama avec le 3700 passagers, 454 sont infectés et pas un seul mort. Vu que le proportion de morts aux infectés en Chine est officiellement 2 % il devrait avoir 10 morts sur le paquebot or il y en a pas un seul et dans les entretiens télévisés avec les malades ils ont l'air plutôt en forme. Voici Rebecca Frasure à 2.00 dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=SHXw66RVkwM

    Elle a testé positif, mais pas son mari. Donc est-ce que c'est aussi contagieux que tout ca? En plus elle ne semble pas malade de tout.

    Jim Stone http://82.221.129.208/.vr6.html estime que le virus est soit ciblé aux asiatiques, soit il faut être en zone 5G pour que il y ait de morts. La 5G a été mise en place à Wuhan en octobre de 2019.

    En ce qui me concerne, j'ai fait des stocks au cas où mais ce virus ne me fait plus peur.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog