lundi 8 juin 2020

La police de Minneapolis n'est pas «réformable» et va être «démantelée»



La police de Minneapolis «démantelée»: les autorités de cette ville américaine ont annoncé la mesure choc deux semaines après la mort de George Floyd lors de son interpellation par un policier blanc, lequel doit comparaître lundi pour la première fois devant la justice.
Dernière conséquence en date: la police de Minneapolis, dans le Minnesota, va disparaître dans sa forme actuelle. Ainsi en a décidé le 7 juin le conseil municipal.
«Nous nous sommes engagés à démanteler les services de police tels que nous les connaissons dans la ville de Minneapolis et à reconstruire avec notre population un nouveau modèle de sécurité publique qui assure vraiment la sûreté de notre population», a déclaré sur CNN Lisa Bender, présidente du conseil municipal.
Elle a précisé avoir l'intention de transférer les fonds alloués au budget de la police vers des projets s'appuyant sur la population. Le conseil municipal compte également examiner la façon de remplacer la police actuelle, a-t-elle ajouté.
L'idée de ne pas avoir de police n'est certainement pas un projet à court terme», a-t-elle précisé.
Selon la conseillère municipale Alondra Cano, le conseil a conclu que la police locale n'était «pas réformable et que nous allions mettre fin au système de maintien de l'ordre actuel».
Mais le maire Jacob Frey avait fait savoir avant le vote du conseil qu'il n'était pas favorable à ce démantèlement, disant à l'AFP qu'il préférait une «réforme structurelle d'ampleur pour la refonte de ce système structurellement raciste». Par conséquent, la promesse du conseil municipal pourrait prendre du temps à se concrétiser.
Les démocrates ont appelé dimanche à une transformation profonde de la police, accusée de discriminations, d'injustices et de brutalités à l'encontre des Afro-Américains.

Mesures déjà prises

Certaines mesures ont déjà été imposées à un échelon local depuis le début du mouvement de contestation.
Le chef de la police de Seattle a ainsi interdit le recours au gaz lacrymogène pour trente jours. La police de Minneapolis a annoncé qu'elle interdisait dorénavant la technique dangereuse des «prises d'étranglement».
Source: Sputnik
Fawkes: Voilà le maire de Minneapolis, Jacob Frey:


Pas assez "progressiste" à leur goût. Les manifestants l'ont forcé à partir d'une manif sous les huées et doigts d'honneur car il ne s'était pas engagé à supprimer la police de la ville:



5 commentaires:

  1. Sans police, c'est la loi du plus fort, open bar!

    Courage les américains!

    Rem: le plus grand drapeau américain a été récemment coupé en 2 par une tornade. Signe que le pays sera divisé. Les USA sont politiquement en train de diviser le territoire d'Israel.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ils nous font un remake de police academy ? :P

    A mon avis même une refonte totale ne changera rien, ces policiers vivent dans cet état, on peut en déduire qu'une grande partie de la population est tout bonnement raciste à un certain niveau, donc à moins d'aller chercher de nouvelles recrues hors de l'état, les problèmes resurgiront tôt ou tard.

    La hiérarchie a toujours cautionné ce racisme, et la hiérarchie est approuvée par les politiciens de cet état, donc le ménage doit être fait du coté politique avant toute chose.

    Même chose chez nous soit dit en passant, on a eu un bref aperçu avec la loi Avia.

    RépondreSupprimer
  4. Ne voyez vous pas toute la mascarade des gens qui plient les genoux devant se groupe de criminels? Même des gouverneurs et des policiers! Signe de soumission, ils s'avouent vaincus mais on vous dira que c'est en hommage à celui qui est mort.

    Celui qui est mort n'a plus besoin de rien! Il fallait l'aider avant.

    "Kneeling" devant des hommes et la mafia.

    Ils disent "je suis black matters"!

    C'est devant Dieu qu'on doit plier les genoux et demander pardon.

    "Je suis Negan!" (Walking Dead),
    "Je suis charlie"... pff

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog