lundi 27 juillet 2020

Commission d'enquête extraparlementaire sur le Corona en Allemagne: des médecins se mobilisent contre la tyrannie de la peur






"Nous verrons que nous n'avons pas besoin d'avoir plus peur que pour les vagues normales de grippe de ces dernières années, car c'est exactement ce qu'elle semble être. Mais pourquoi ont-ils pris ces terribles mesures ?
Par exemple, un rapport interne du ministère fédéral de l'intérieur a déterminé que 90 % de toutes les opérations nécessaires en Allemagne n'ont pas été  réalisées, ce qui a touché 2,5 millions de personnes.
Et dans ce rapport, il est également écrit que 5 000 à 125 000 patients sont morts à la suite des mesures gouvernementales. Donc des gens, des compagnons, des concitoyens qui sont déjà morts ou qui sont encore en train de mourir. Ce rapport datait du 7 mai 2020, c'est aussi la raison pour laquelle nous prenons maintenant en main cette commission d'enquête sur le Corona, car nous ne pouvons plus attendre."


"Pourquoi la commission d'enquête extra-parlementaire sur le Corona est-elle nécessaire ?
Parce que nous avons affaire à un manque de proportionnalité. Les gouvernements doivent prendre des décisions et, dans les situations d'urgence, comme une pandémie, ils doivent également prendre des mesures qui peuvent, à première vue, restreindre les droits fondamentaux. Mais ils sont également tenus de revoir constamment ces mesures et de les assouplir le plus rapidement possible afin d'éviter les dommages collatéraux, comme l'a mentionné M. SCHÖNING.

Au lieu de cela, nous obtenons des chiffres sans rapport, des chiffres qui ne sont susceptibles d'attiser la peur qu'en additionnant simplement les cas de maladie et en ne montrant pas qu'il y a une disproportion entre le nombre de personnes testées et celui des personnes réellement infectées.


Les structures existantes qui fonctionnent bien, comme la loi sur la protection contre les infections, sont simplement suspendues et remplacées par quelque chose de nouveau, qui est beaucoup plus drastique, et la seule chose qui vient du gouvernement est l'appel constant à la vaccination contre une maladie dont nous savons maintenant très bien, grâce à de nombreuses études internationales, qu'elle est très comparable aux maladies de la grippe, que les taux de mortalité ne sont pas plus élevés qu'avec les fortes vagues de grippe et que les mesures ne peuvent pas être justifiées par cela.

C'est une ignorance effrayante de la part d'études internationales reconnues et d'experts de tous les domaines, qu'ils soient virologistes, bactériologues, épidémiologistes ou même économistes, qui ne sont tout simplement pas entendus ou sont ignorés. Pire encore, on les traite de menteurs, de charlatans ou de théoriciens du complot, ce qui ne manquera pas de devenir le mot d'ordre de l'année 2020.

Au lieu de cela, on annonce une vaccination qui peut être très dangereuse, une vaccination sans nécessité médicale, parce qu'il n'y a plus de preuves. Il n'y a même plus assez de personnes en Allemagne qui tombent malades pour qu'un vaccin puisse être testé sur elles. Et il s'agit d'une nouvelle forme de vaccination, dite à ARN, qui, contrairement aux vaccinations précédentes, est capable de modifier le matériel génétique. Et peut causer des dommages incalculables aux personnes. Et ici, il faut aussi penser au principe médical "pas de mal", "Primum non nocere".


C'est la responsabilité des médecins et nous espérons ici aussi que d'autres médecins y participeront et y réfléchiront, car nous, médecins, ne devons pas faire plus de mal que de bien aux patients."

Ma motivation, ce sont mes grands-parents et mes parents, qui m'ont appris que si j'ai le sentiment que les droits fondamentaux sont restreints, que la démocratie est restreinte, que la presse n'est plus une presse libre, mais que vous avez le sentiment qu'il s'agit de propagande, que si les opinions étrangères sont censurées, supprimées, alors vous devez sortir dans la rue, alors vous devez devenir actif, ou vous devez essayer d'informer le public vous-même, par exemple, comme vous le feriez avec un comité d'enquête du Corona. Car bien sûr, il y a toujours le danger que le pouvoir corrompt, et qu'à un moment donné, les politiciens ne puissent plus le voir avec la bonne mesure et le bon objectif.

J'ai vu un danger de perte de la démocratie, et je vois chaque jour de plus en plus d'efforts pour transformer notre ordre démocratique libre de base en un État de surveillance, avec des applications de contrôle des esprits et de surveillance et autres, sous le couvert de lois de protection contre les infections.


Dans le meilleur des cas, nous arrivons à la conclusion qu'il faudrait une clarification juridique complète du contexte de ces mesures scientifiquement, médicalement et humainement excessives, que les responsables devraient également être tenus pour responsables et que des situations telles que la grippe porcine, avec des vaccinations qui ont laissé des séquelles chez les gens, pour une maladie pour laquelle il n'était pas nécessaire de vacciner, ne devraient jamais se reproduire ! 

Et toutes les mesures qui ont été prises doivent être réduites, car elles ont été élaborées sur fond de scénarios d'horreur qui ne se sont jamais concrétisés et qui sont néanmoins constamment maintenus à un niveau élevé pour faire craindre à la population une maladie mortelle qui n'existe pas sous cette forme. Et la meilleure chose qui en sortira, bien sûr - et cela doit arriver - est la fin immédiate du verrouillage, la fin de l'obligation de porter des masques. À une époque où il n'y avait plus du tout de cas de maladie, un appel a été lancé le 29 mai de cette année pour rendre obligatoire le port du masque dans les cabinets médicaux.

Au cours des dernières semaines - nous sommes le 20 juin 2020, il y a quinze jours, nous avons eu de grandes manifestations de masse contre le racisme dans 20 villes allemandes avec plus de 20 000 participants - si ce virus sous cette forme avec ce taux d'infection était réellement encore répandu en Allemagne, alors nous devrions pouvoir enregistrer une augmentation massive du nombre d'infections aujourd'hui, mais ce n'est pas le cas.

Et cela prouve que les mesures ne peuvent plus être justifiées d'aucune manière. 




Source: ACU

0 Commentaires:

Publier un commentaire



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog