dimanche 5 juillet 2020

COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ?



Cette information n'a pour l'instant par filtré dans nos médias (étonnant de voir comme ils ne sont "pas intéressés" par certains sujets). Pourtant c'est un gros morceau. Le COVI-PASS est une passerelle indispensable avant un éventuel puçage des êtres humains à une grande échelle. Cela ne pourra se faire qu'en habituant d'abord les gens à accepter de se faire scanner comme du bétail "pour leur bien". La crise COVID-19 est l'occasion rêvée pour cela. Non seulement le VCODE est utilisable avec la technologie RFID mais elle permet de connaitre de façon instantanée le statut vaccinal d'une personne par un code visuel. 


A partir de là, des sociétés/gouvernements pourront sans problème interdire l'accès aux gens selon ce critère s'ils le souhaitent. Pire, le site précise que le VCODE permettra aussi à terme d'être couplé à une multitude d'autres services du quotidien notamment: identifiant de son entreprise, détails de contact, carte d'identité, passeport, billets de voyage, billets pour des événements, informations médicales, informations en cas d'urgence, porte-feuille de crypto-monnaie, détails sur l'éducation, cartes de fidélité...et bien sûr les moyens de paiement (on y arrive). 

Cette technologie permettra donc de centraliser toute la vie des gens, progressivement bien sûr pour ne pas bousculer les habitudes mais c'est l’objectif visiblement. Avec le COVI-PASS, même pas besoin de rendre la vaccination obligatoire: la seule peur d'être rejeté par la société suffira à faire accourir la plupart des gens vers le vaccin à venir (qui selon Judy Mikovits pourrait tuer des millions de personnes). La pression sociale fera le reste. Fawkes
-------

Pendant que certains crient au complot quand on leur explique qu’il existe une volonté de créer des systèmes de traçage pour savoir quelles maladies nous avons attrapées et si nous sommes vaccinés ou immunisés, d’autres sont en plein déploiement d’un passeport de santé numérique qui permettra de répondre à ce genre de questions : le COVI-PASS.
◆ Un passeport santé présenté comme LA solution contre le COVID-19
On peut lire sur le site dédié à cet outil technologique, que le COVI-PASS est « le nouveau passeport de santé numérique propulsé par la technologie révolutionnaire et brevetée VCode® et VPlatform® qui a été développée par la firme de cybersécurité britannique plusieurs fois primée, VST Enterprises. »
Ayant reçu un label d’excellence par la Commission Européenne, il est présenté comme « une solution sécurisée, brevetée et fiable » censée nous aider à faciliter « le retour au travail et à la vie en toute sécurité » grâce à « un accès biométrique unique et des informations à jour et authentifiées sur la santé ».
« COVI-PASS ™ est capable d’afficher les résultats des tests Covid-19 passés et actuels » et de connaître « notre réponse immunitaire ».
Il a pour objectif de nous authentifier en matière de santé en connectant notre « ID biométrique personnel + résultat du test Covid-19 + identifiant VCode unique (…) à l’aide d’un appareil intelligent ou d’un lecteur RFID. »
Plus performant qu’un QR Code selon l’entreprise VST, « numérisable à plus de 100m », et lisible  lors de nos « déplacements dans des environnements en ligne et hors ligne », ce VCode pourra centraliser « toute forme d’informations en toute sécurité ». On peut y « stocker n’importe quoi, des détails d’identité, en cas d’informations d’urgence, de dossiers de santé, de méthodes de paiement, de numéros d’immatriculation de voiture, de détails de carte de visite, de liens sur les réseaux sociaux et bien plus encore à partir du même code. »
◆ Un feu vert ou rouge entre les mains du personnel médical
En ce qui concerne plus spécifiquement le COVID-19, une procédure en 5 étapes est décrite sur le site à destination des professionnels de santé : de la création du compte du passeport numérique, en passant par le test de dépistage, l’enregistrement du  résultat, le suivi post-test, jusqu’à l’attribution du passeport numérique qui permettra au patient « un accès authentifié pour les protocoles de retour au travail ».
« Le professionnel de la santé mettra à jour le résultat sur le système d’administration COVI-PASS ™ et le résultat sera affiché sur le COVI-PASS du patient sous la forme d’un système de feux de signalisation – vert (négatif) ou rouge (positif) à la demande. »
Quel sort sera réservé à celles et ceux qui auront un feu rouge ? Ne pourront-ils plus circuler ou se rassembler ?
Mais soyons rassurés !  « Les informations sensibles ne peuvent être lues que par des personnes autorisées sur demande » et « COVI-PASS ™ ne suit PAS les mouvements de l’individu, préservant ainsi ses protections et paramètres de confidentialité. »
◆ Bientôt des tests de dépistage systématiques ?
Et si on se pose des questions sur la fiabilité des tests, l’entreprise VST a là encore une solution à nous proposer. Elle déclare sur son compte Linked In avoir développé un test  de dépistage 100% fiable et indépendant. Et se félicite d’avoir reçu « des commandes pour près de 80 millions de laissez-passer de santé répartis dans plus de 20 pays ». Les premiers d’entre eux seront « lancés dans les aéroports, les compagnies aériennes, les ports maritimes et dans plusieurs gouvernements au cours des prochaines semaines ».
On peut se demander quel est le plan prévu entre les lignes prévu avec ces vingt pays. Car celui-ci n’est pas détaillé sur leur site. Installer des salles de dépistage dans les aéroports et ports avec des machines à tests pouvant effectuer selon eux « 56 tests par heures », et charger en direct les informations sur le VCode ? Permettre l’accès aux avions et aux bateaux aux seules personnes munies d’un feu vert ? Pas de supputation. Nous veillerons à trouver des réponses dans les semaines à venir.
Plusieurs pays signataires des commandes sont nommés dans cet article de ITP :  sont de la partie notamment le Portugal, la France, l’Inde, les États-Unis, le Canada, la Suède, l’Espagne, l’Afrique du Sud, le Mexique, les Émirats arabes unis et les Pays-Bas.
La technologie et/ou le respect de la biodiversité : des questions éthiques à se poser
L’annonce d’une éventuelle seconde vague épidémique à l’automne nous fera-t-elle accepter massivement ce type de méthode ? Et si quand bien même cette vague arrivait, serait-il nécessaire et légitime d’avoir recours à de telles stratégies pour empêcher ou enrayer la maladie ? Ce COVI-PASS sera-t-il l’une des premières pierres étapes d’une surveillance sanitaire mondialisée et généralisée à d’autres maladies ?
Alors oui, on peut comprendre que personne n’ait envie de se retrouver au milieu de personnes covidées, grippées ou en train de couver une gastroentérite aiguë. Mais que faudra-t-il favoriser au maximum  à l’avenir ? Le renforcement de notre immunité comme le préconise le Docteur Ménat que nous avons interviewé, notamment par une alimentation saine et une biodiversité riche et vitalisée ? Ou la tentative d’évitement ou d’éradication de toute maladie par le vaccin, la distanciation sociale, le contrôle numérique, le masque, ainsi que l’isolement et le karcher chimique au moindre symptôme ?
Ce système de centralisation des données sera-t-il un allié pour trouver un équilibre entre la prévention et la guérison, ou va-t-on basculer dans l’autoritarisme et l’hygiénisme sanitaire ?
Si on ne nous parle pas sur le site consacré au COVI-PASS de puce ou de nanoparticules sous-cutanés, ce traçage numérique pourrait être assimilé à une forme de puçage s’il devenait obligatoire d’avoir à présenter un code scannable pour attester de notre bonne santé et de notre « fréquentabilité ».
Et si le but unique était de sauver des vies et de permettre à chacun et chacune d’entre  nous d’être en bonne santé, voilà bien longtemps que nous aurions créé le « HUNGER-PASS » pour lutter contre la faim dans le monde qui touche en moyenne 1 personne sur 9 sur notre planète et cause 25000 morts par jour.
Estelle Brattesani
Source: Nexus 

12 commentaires:

  1. Refusez ! Refusé ! Je refuse !!
    Cettebande d'escroc avu son plan ouvertement dévoilé, et insiste malgré tout ???
    Mais qu'attendent nos contanporains blaireaux pour manifester leur intelligence ? Ha bon, suite aux vaxx et chemtrails et 4G déjà (5Génocide en cours), ils n'en ont plus, d'intelligence....?
    Mais si, faites juste péter la télé, ça reviendra, j'espère...

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Quelles armes ?
      La plupart de nos con-citoyens en sont réduits à avoir peur des armes et sont désarmés.

      Alors que normalement...

      https://www.armes-ufa.com/IMG/pdf/GA_404_12-08_liberte_constitutionnelle.pdf

      Supprimer
  3. Bientôt le paiement digital par la BNP, le NOM se met en place doucement

    https://www.youtube.com/watch?v=7uJJLszLRRQ

    RépondreSupprimer
  4. Martine Wonner, député, a dénoncé également le "certificat ou passeport d'immunité."
    Les psychopathes iront bientôt trop loin. Leur mépris du peuple les rend aveugles. C'est leur énorme faiblesse.

    RépondreSupprimer
  5. Notre nouveau ministre de la justice.

    https://twitter.com/mk_polis/status/1280223716522278913

    https://twitter.com/ControleMedias/status/1280200023368663047

    Ça pue le maçon à 33 kilomètres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on croit qu'à chaque fois la justice a atteint le fond, on s'aperçoit qu'on peut encore creuser...
      Un franc mac (?), rouge, antiraciste, défendant les pires crapules, voulant interdire le FN, les heures les plus sombres de la justice sont arrivées

      Supprimer
    2. Doit-on vraiment s'en étonner ?

      Supprimer
  6. Dupont-Moretti :
    Lui aurait-on fait une offre qu'il n'a pas pu refuser ? Peu importe, s'il a des casseroles, il faudra qu'il fasse avec. Et pour tout dire, je m'en moque.

    Il est là, à cet instant de notre histoire, pour court-circuiter les dépôts de plaintes qui s'annoncent au sujet de la gestion du covid et de l'interdiction de l'hydroxychloroquine/azithromycine. Les chiffres parlent. L'avocat est menteur par vocation.
    L'arène risque d'être sanglante.

    RépondreSupprimer
  7. Zerohedge a bel et bien baissé leur pantalon depuis que Google leur a coupé les revenus publicitaires, il ne faut décidément pas grand chose pour que les gens fassent le tapin pour quelques billets. Cet article montre clairement leur virage à 180°, affligeant. Les commentaires sur leur site montrent que leur fin est proche, Zerohedge, c'est terminé.... https://www.businessbourse.com/2020/07/07/ne-les-laissez-pas-vous-vacciner-farrakhan-avertit-les-africains-que-le-dr-fauci-essaie-de-les-tuer/

    RépondreSupprimer
  8. Fort probable que cela soit vrai, d'autant que le nombre de conna.. qui vont courir se faire "marquer" comme des bêtes (encore qu'une bête ne cour pas se faire puer) sera exponentiel!

    Nous traversons une époque vraiment sombre et la connerie irrationnelle de beaucoup n'est pas pour améliorer notre sort à tous!!!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog