samedi 26 septembre 2020

En Australie, les autorités s'arrogent le droit de tester et vacciner de force la population contre le COVID


Vous pensiez que la France faisait partie des pays les plus durs dans l'application de la dictature sanitaire que nous subissons depuis 6 mois? Détrompez-vous. Loin devant, certains pays comme l’Australie battent tous les records. Voyons par exemple leur Public Health Act qui autorise le droit de tester et vacciner de force la population quitte à les restreindre physiquement et leur enlever de force (et mêmes leurs sous-vêtements). Tout cela est applicable par la police pendant toute la durée de l'état d'urgence sanitaire. Voilà quelques extraits frappants:

vendredi 25 septembre 2020

En France, les pédocriminels ont le droit à leur prison semi-ouverte à la campagne façon Club Ped

 

PRISON "OUVERTE" - A la prison de Mauzac, en Dordogne, l'administration pénitentiaire a fait le pari d'un centre de détention semi-ouvert. Les détenus, principalement des délinquants sexuels, y effectuent de longues peines. Les équipes de Sept à Huit ont pu poser leurs caméras dans cet univers carcéral particulier.

C'est une prison pas comme les autres. Un centre de détention en plein milieu de la campagne à Mauzac, en Dordogne, où les détenus ont la clé de leur cellule et peuvent vaquer à leurs occupations, tout au long de la journée. En France, seuls deux établissements de ce type existent : l'un est à Casabianda en Corse et l'autre ici, en Dordogne. 
jeudi 24 septembre 2020

L’ancien directeur scientifique de Pfizer déclare que la « deuxième vague » a été truquée lors de tests COVID faussement positifs



L’initié de « Big Pharma » affirme que des résultats faussement positifs provenant de tests COVID intrinsèquement peu fiables sont utilisés pour fabriquer une « deuxième vague » basée sur de « nouveaux cas ».

Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer pendant 16 ans, affirme que la moitié, voire « presque tous » les tests COVID sont des faux positifs. Le Dr Yeadon affirme également que le seuil d’immunité collective peut être beaucoup plus bas que ce que l’on pensait auparavant, et qu’il a peut-être déjà été atteint dans de nombreux pays.

Des compagnies aériennes proposent des vols qui ne vont nulle part, et ça cartonne



 Que voulez-vous faire avec des gens pareils, prêts à dépenser 2000€ pour aller...nulle part? Irrécupérables. Fawkes

-------

AVIATION En dix minutes, une compagnie australienne a vendu jeudi tous les billets de son « vol pour nulle part », qui survole le nord de l’Australie avant de revenir à son aéroport de départ

mercredi 23 septembre 2020

Une biopuce implantable financée par la DARPA pour détecter le COVID-19 pourrait être commercialisée d’ici 2021

 




La découverte scientifique la plus importante depuis la gravité se cache au grand jour depuis près d’une décennie

Son potentiel destructeur pour l’humanité est si énorme que la plus grande machine de guerre de la planète a immédiatement déployé ses vastes ressources pour la posséder et la contrôler, en finançant sa recherche et son développement par le biais d’agences comme les National Institutes of Health (NIH), la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) et la BARDA du HHS.

La Chine déploie des navires de guerre sur un territoire revendiqué par l'Inde

 

L’armée chinoise a déployé des navires d’attaque rapide sur le lac Pangong Tso situé dans la région du Ladakh. Revendiqué par les deux puissances nucléaires, ce territoire avait déjà été le théâtre d’un affrontement violent, en juin dernier.

L'Himalaya sera-t-il le théâtre d’un conflit militaire entre l’Inde et la Chine ? L’armée chinoise vient de déployer six navires d’attaque rapide, pouvant transporter des troupes sur le lac Pangong Tso. Une étendue d’eau à l’importance stratégique majeure, puisqu’elle se situe la région du Ladakh, territoire que revendiquent les deux géants asiatiques. L’arrivée des navires chinois sur place a donc accentué les tensions diplomatiques entre les deux puissances nucléaires.

Appel à votre soutien: Le youtubeur L'Heure de se réveiller a été condamné pour diffamation à l'encontre de l'héritière de l’empire Seagram (MAJ)



MAJ: Je relance un appel aux dons pour l'ami LHDSR qui est toujours en difficulté avec la justice dans son affaire qui l'oppose à la secte NXIVM. Il fait part aujourd'hui du fait que des huissiers sont venus lister ses biens. Une situation incroyable pour une simple affaire de diffamation. Un documentaire est également sorti aux USA sur le sujet (ne peut être vu qu'en passant par un VPN américain). La justice est comme un rouleau compresseur et les avocats sont très chers donc votre soutien par un don même modeste sera le bienvenu. Merci pour lui.

Cet homme de 78 ans affirme ne jamais être malade depuis 40 ans grâce à la vitamine C


Voici donc l'histoire d’une expérience avec la vitamine C pendant quatre décennies. « La vitamine C en mégadoses fait des merveilles. Je dis à tout le monde, si vous ne prenez qu'une seule vitamine, assurez-vous de prendre au moins 10 000 mg/jour de vitamine C ». L'auteur est un homme de 78 ans en bonne santé, qui prend bien plus que 10 000 mg/jour. 

(OMNS 9 août, 2020) J’ai 78 ans, et j’ai pris 30.000 mg/j (30 g/J) de vitamine C depuis plus de 40 ans. Et je ne suis pas tombé malade ! 

Nouveau projet de loi à Victoria pour détenir les "théoriciens du complot", les manifestants anti-confinement et leurs familles

 

Le gouvernement de Victoria débattra cette semaine d'un nouveau projet de loi au Parlement de l'État qui donnerait aux autorités le pouvoir de détenir de force les «théoriciens du complot» et les personnes soupçonnées de propager le coronavirus, comme les manifestants anti-confinement et leurs contacts étroits.

S'il est adopté, le projet de loi omnibus (mesures d'urgence) permettra à l'État de détenir toute personne soupçonnée d'être «à haut risque» ou susceptible de propager par négligence le COVID-19, qu'elle soit infectée par le virus ou en contact avec une personne infectée.

mardi 15 septembre 2020

Les données INSEE démontrent qu’il est impossible d’avoir 30 800 morts en plus en 2020 à cause du COVID-19!




TRIBUNE : D’après les chiffres officiels de l'INSEE du nombre de morts toutes causes confondues du 1er janvier au 31 juillet 2020 en France, on nous annonce une surmortalité de 30 800 morts Covid en plus par rapport à l’année précédente. 
lundi 14 septembre 2020

Selon la virologue Li-Meng Yan le SARS-COV-2 serait bien une arme biologique créée par l'armée chinoise (MAJ: publication de nouvelles preuves)



MAJ: Ce lundi 14 septembre, Li-Meng Yan a mis en ligne un article de 26 pages très technique évoquant les preuves qu'elle avait promis de rendre public concernant le fait que ce virus a été créé par l'armée chinoise.
-------

La virologue dissidente a été interviewée cette semaine par Steve Bannon dans son émission War Room Pandemic. Elle indique que l'origine de ce virus n'est pas naturelle. Il s'agit d'un virus issu d'une chauve-souris qui a été trouvé par l'Armée chinoise et qui a été modifié en laboratoire pour affecter les êtres humains. La Chine aurait modifié le génome originellement publié sur le NIH afin de faire croire que ce virus a évolué naturellement à partir de la souche RATG13. Elle indique qu'il n'y a aucune chance que ce soit le cas, que c'est bien une arme biologique chinoise.

70 médecins flamands demandent l'abolition du masque dans les écoles: "Une menace sérieuse pour le développement des enfants"



L'affichette "à partir d'ici je me tais" prends désormais tout son sens...

70 médecins ont demandé au ministre flamand de l'Enseignement Ben Weyts d'abolir le port du masque obligatoire dans les écoles tant pour le corps enseignant que pour les élèves.


Ils réclament que le ministre change sa méthode: plus d'obligation du masque, protéger uniquement le groupe à risque et conseiller aux personnes à risques de consulter leur médecin. La décision d'imposer le port du masque à l'école pour les élèves à partir de 12 ans préoccupe les signataires, en majorité des médecins généralistes.
jeudi 10 septembre 2020

Bigpharma a aussi son "Bilderberg"




La prochaine édition des Universités de Pharmaceutiques, actuellement en préparation, permettra comme chaque année à un parterre de 180 décideurs de la santé de pouvoir échanger ensemble, d’assister et de débattre autour de quelques questions fondamentales de notre système de santé actuel. En raison de la crise actuelle du Covid-19, ces Universités sont repoussées aux 19 et 20 novembre. Elles permettront ainsi aux différentes parties prenantes politiques, autorités, patients, experts, professionnels de santé, industriels de la santé et start-ups de pouvoir analyser avec un peu de recul cette épidémie et d’en mesurer l’impact sur les grands enjeux structurels de la santé.

L'hystérie COVID a encore frappé: un vol annulé à cause d'une bébé de 19 mois sans masque



Un vol entre Calgary et Toronto a été annulé mardi matin en raison d’une dispute survenue entre les agents de bord et une famille sur le port obligatoire du masque pour les enfants.

Safwan Choudhry retournait chez lui avec sa femme et ses deux filles : Zupda, 3 ans et Zara, 19 mois. Il affirme que l’équipage les a approchés, alors que l’avion s’apprêtait à décoller, pour leur demander de faire porter un couvre-visage à leurs deux fillettes.
mercredi 9 septembre 2020

L'info qui n'intéresse personne: près de 34 000 décès par an sont liés aux médicaments en France (oui oui, c'est plus que le COVID)




[...]


Dans le rapport déposé par la commission des affaires sociales de l´Assemblée en conclusion des travaux de la mission sur le Mediator et la pharmacovigilance, le député Roland Muzeau indique : « On estime dans notre pays à 150 000 le nombre d’hospitalisations annuelles liées à des accidents médicamenteux et de 13 à 18 000 le nombre de morts provoquées par des médicaments ».

Il retire son masque pour manger un pain au chocolat, il est arrêté et conduit au poste



Ce Cherbourgeois qui travaille à Paris a été emmené au commissariat, ce lundi matin. Le motif de son interpellation ? Il venait de manger un pain au chocolat dans la rue. Et avait donc provisoirement ôté son masque, désormais obligatoire dans les rues de la capitale pour lutter contre la propagation du coronavirus.


« J’avais encore le papier dans la main. C’est dingue… » David Ambroise, un informaticien cherbourgeois de 37 ans qui travaille à Paris, n’en croit pas ses yeux. Il est 10 h, ce lundi matin, quand il se rend à son bureau dans le VIIIe arrondissement. En route, un petit creux : il décide de s’arrêter pour acheter un pain au chocolat, dans le haut de la rue d’Amsterdam, près de la gare Saint-Lazare.
samedi 5 septembre 2020

L’ONU obligée d’admettre que le vaccin financé par les Gates est à l’origine d’une épidémie de polio en Afrique



Des responsables de la santé administrent le vaccin contre la polio à des enfants dans le camp de réfugiés de Maiduguri, au Nigeria, le 28 août 2016 (AP Photo/Sunday Alamba)

Ce devrait être l’un des plus grands scandales en matière de santé publique, mais il n’a pas reçu beaucoup d’attention – principalement en raison de la nature très médiatisée des personnes et des organisations impliquées.
Les Nations unies ont été obligées d’admettre qu’une initiative internationale majeure en matière de vaccins est en fait à l’origine de l’apparition de la maladie qu’elle était censée éradiquer.
vendredi 4 septembre 2020

La TV biélorusse rend publique la «communication interceptée» entre Berlin et Varsovie sur Navalny


L'enregistrement de la «conversation interceptée» entre deux hommes présentés comme des représentants allemand et polonais a été rendu public par la télévision biélorusse. Ils évoquent l’«empoisonnement» de l’opposant Alexeï Navalny, en disant que les faits ne sont pas importants, car «la guerre est en cours» et «toutes les méthodes sont bonnes».
jeudi 3 septembre 2020

Des savants russes inventent un appareil de photothérapie, une «solution radicale au Covid-19»


Avec cette invention qui se vend environ 168€, les russes mettent une grosse claque technologique aux scientifiques américains et européens. Cette technique ressemble fortement à l'idée suggérée par Trump il y a quelques mois, évoquant l'utilisation d'Ultraviolets pour neutraliser le virus dans le corps. 
mercredi 2 septembre 2020

Les masques chirurgicaux sont-ils vraiment efficaces contre le COVID-19? Pas si sûr...



Le masque chirurgical n'est pas considéré comme un dispositif de protection mais il n'est pas utilisé à ces fins actuellement. Dans le meilleur des cas, les masques empêchent les porteurs de projeter des gouttelettes de grosse taille via des postillons (ce qui peut arriver en toussant, en éternuant voir même en parlant parfois). Le problème c'est que ce virus se propage aussi et surtout par aérosol. Cela a été constaté par exemple via l'utilisation de l'air conditionné dans un restaurant chinois

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog