lundi 7 septembre 2020

Coronacircus: jusqu'à 90 % des tests PCR positifs ne contiennent pratiquement pas de virus


 



"Les tests standards diagnostiquent un grand nombre de personnes qui peuvent être porteuses de quantités relativement insignifiantes du virus", explique ainsi le Dr. Michael Mina, épidémiologiste à la Harvard TH Chan School of Public Health.

Selon l'étude, les tests PCR sont trop sensibles à la présence du virus et d'après les données récoltées après des tests réalisés "dans le Massachusetts, à New York et au Nevada, jusqu'à 90% des personnes testées positives ne portaient pratiquement pas le virus". Elles n'étaient donc potentiellement pas contagieuses. "Ce serait une information utile pour savoir si quelqu'un est positif, s'il a une charge virale élevée ou une charge virale faible", ajoute le Dr. Mina."





Pire encore, selon l'aveux du ministère de la santé australien, "La mesure dans laquelle un résultat positif de PCR est en corrélation avec l'état infectieux d'un individu est toujours en cours de détermination". Non, vous ne rêvez pas: ils ne savent pas réellement ce que veut dire un test PCR positif. Ce test, utilisé un peu partout y compris en France pour terroriser la population semble avoir peu d'intérêt.

En effet, non seulement ces tests ne mesurent pas la charge virale mais le test peut même détecter des virus morts, un comble. Le professeur Carl Heneghan "estime que la détection de traces d'anciens virus pourrait en partie expliquer pourquoi le nombre de cas augmente alors que les admissions à l'hôpital restent stables". Le professeur Peter Openshaw de l'Imperial College de Londres a déclaré que le PCR était une «méthode très sensible de détection du matériel génétique viral résiduel». "Ce n'est pas une preuve d'infectivité".

Vous avez dit foutage de gueule?


En voilà un autre qui est de taille. Cette année, Santé France a fait un point épidémiologique de la grippe jusqu'à la semaine 11 (9 au 15 mars 2020). Et comme par magie, alors que dans le point épidémiologique de la semaine 11 il était indiqué que la France était toujours en période épidémique, du jour au lendemain...plus aucun point épidémiologique. Fini, la France semble avoir éradiqué la grippe en quelques jours juste au moment ou le COVID a fait son entrée sur le territoire avec les premiers morts.

Je n'irai pas jusqu'à dire que tous les cas de COVID étaient dus à la grippe mais Santé France elle-même ne semble pas très sûre de ce qui relevait réellement du COVID ou de la grippe. On ressent un certain flou artistique:

"On constate une augmentation des indicateurs de l’activité grippale dans la plupart des régions alors que le pic épidémique de la grippe a été franchi dans la majorité des régions entre la semaine 05 et la semaine 08, suivi par une tendance à la diminution. Cette augmentation est probablement liée à l’épidémie de COVID-19 en France sans qu’il ne soit possible de déterminer la part de l’augmentation liée à un recours aux soins plus fréquent, en cas de symptôme grippal, par crainte de l’infection par le SARS-CoV-2, et celle liée à des cas réels de COVID-19

"En semaine 11, le nombre de passages pour grippe ou syndrome grippal rapporté par le réseau Oscour® a légèrement augmenté par rapport à la semaine précédente (5 125 en S11 vs 4 975 en S10) ainsi que le nombre d’hospitalisations (608 en S11 vs 589 en S10)."




Santé France évoquait alors 856 cas de grippes graves admis en réa depuis le début de l'épidémie dont 88 décès. Un chiffre particulièrement faible en comparaison des autres années (on notera au passage qu'au moins 24% de ces cas étaient vaccinés).

On peut se demander donc ou est passé l'épidémie de grippe cette année et pourquoi Santé France a totalement arrêté le décompte des cas et les points épidémiologique dès l'apparition des premiers cas de COVID.

Autre info cette fois du Dr Fauci, virologue responsable de la crise COVID aux USA. Il affirme que "la contagion via des personnes asymptomatiques n'a jamais été le moteur d'une épidémie dans l'histoire. Il s'agit toujours de personnes symptomatiques". Et que malgré quelques rares contagions par des personnes asymptomatiques, c'est toujours le cas avec le COVID. 




D'ailleurs, l'article du New York Times indique bien que très souvent des quantités infimes de virus sont retrouvées chez des personnes puis sont amplifiées en laboratoire pour arriver enfin à une quantité détectable. L'idée que de telles personnes puissent être contagieuses ne pouvait être qu'un mythe qui vient manifestement de s'effondrer.

La question qui se pose maintenant est donc de savoir combien de personnes sont réellement malades et contagieuses dans ces milliers de cas soit disant diagnostiqués chaque semaine.

Pour rappel, le taux de mortalité de ce virus est finalement bien plus bas qu'annoncé par l'OMS: 0,53% selon l'institut Pasteur, plus proche de 0,25% selon d'autres spécialistes, au final, un taux très similaire à celui de la grippe. Tout ça pour ça...


Publié par Fawkes News

14 commentaires:

  1. "Les tests standards diagnostiquent un grand nombre de personnes qui peuvent être porteuses de quantités relativement insignifiantes du virus"

    Je traduis : Les tests standards diagnostiquent comme "positif" une grande majorité des personnes testées, qui ne sont absolument pas porteuses du virus.

    RépondreSupprimer
  2. Et au boulot (administration française procédurière) on nous gonfle avec le masque, même si on est tout seul devant son écran, avec des chefs sans discernement...

    RépondreSupprimer
  3. J'avais évoqué aussi dans l'article le nouveau test du labo Roche qui est censé distinguer le Covid de la grippe (retiré depuis). J'avais mal compris le principe. En fait, en un test, il est possible de savoir si c'est l'un ou l'autre là ou le test actuel permet uniquement de savoir si c'est le covid ou pas. C'est ça la nouveauté:

    https://www.lavoixdunord.fr/860005/article/2020-09-04/bientot-un-test-pour-distinguer-le-covid-19-de-la-grippe

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour , en utilisant les même test depuis 2017 , on se demande quelle est la maladie recherchée et trouvée.
    "Les données ici retracent les dispositifs médicaux existants qui sont maintenant classés par l'Organisation mondiale des douanes comme essentiels pour lutter contre le COVID-19"
    Site : https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/ALL/year/2017/tradeflow/Imports/partner/WLD/nomen/h5/product/300215

    Ils ont même fait une petite "boulette" malheureusement rectifiée dont voici les screens :
    2017 : https://zupimages.net/up/20/37/kdb3.png
    2018 : https://zupimages.net/up/20/37/ul9t.png
    2019 : https://zupimages.net/up/20/37/zppm.png

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as pris ces captures d'écran quand? Parce que là ça ne met plus "COVID-19 test kits", curieux. Ils ont du voir que ce n'était pas cohérent. Comment est-ce possible que ce soit le même code produit qui soit utilisé en 2017, 2018 et 2019. D'ailleurs, en 2019 le COVID n'existait même pas encore officiellement donc qui aurait acheté des tests à l'époque? ça ne serait pas des tests pour autre chose plutôt?

      Supprimer
    2. Salut , j'ai pris les screen le 6/09 suite a un tweet que je tente de retrouver. Déjà , hier le 7/09 ,les infos ont été modifiées. Ensuite quand on cherche code 300215 cela donne des résultats intéressants (ils n'ont pas tout modifié). Regarde ici par exemple : https://web.archive.org/web/20200906064234if_/https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/GRC/year/2017/tradeflow/Imports/partner/ALL/nomen/h5/product/300215

      Supprimer
    3. Voici le tweet qui m'a alerté : https://twitter.com/garethicke/status/1302159136470085634
      Ensuite mon simple point de vue est qu'ils utilisent les mêmes tests que ceux de 2017-18-19 et 2020.Je ne sais pas pour quelle maladie ... la grippe sans doute lol.

      Supprimer
    4. Je n'ai pas trouvé de réponse claire qui permette de comprendre ce truc dans ce tweet ou des gens évoquent d'autres curiosités mais il y a forcément une explication parce qu'on retrouve cette dénomination déjà en 1989:

      https://twitter.com/RussTballs/status/1302186418375196672

      https://twitter.com/FoolsMultiply/status/1302894368139943937

      A creuser.

      Supprimer
    5. Bonsoir,
      Selon moi, cela signifie que les fameux tests PCR détectent toutes formes de Coronavirus, grippe saisonnière comprise de bien entendu. Et même à des charges minimes comme certains l'ont expliqué.

      Orné

      Supprimer
    6. Bon voilà si cela peut aider :
      Quelques autres sites donnent un historique antérieur à 2020.
      ex :
      https://www.reportlinker.com/p05933760/COVID-19-Rapid-Test-Kits-Global-Market-Report-30-COVID-19-Implications-and-Growth.html?utm_source=PRN
      ou https://brandessenceresearch.com/medical-device/covid-test-kits-market-size

      Un début d'explication peut-être:
      "Tous les 5 ans, l'Organisation mondiale des douanes a le devoir, en vertu de l'article 16 de la Convention du SH de 1983, de fournir une mise à jour, une directive et une recommandation d'un «système de noms et de numéros internationalement normalisé et reconnu». Le «Système harmonisé de désignation et de codification des produits», abrégé en «SH», concerne plus de 200 pays dans le monde et est conçu pour classer et normaliser les produits échangés entre les membres."
      Source: https://tax.thomsonreuters.com/blog/the-wco-2017-tariff-classification-changes-and-the-effects-upon-thailand-adoption/

      Ici l'édition des références et de la nomenclature changée pour le Covid-19 en date du 9 avril 2020
      https://zupimages.net/up/20/37/4xok.png
      cela donne les réf : 3822.00 , 3002.15 , 9027.80 , 3821.00
      Source : PDF quand vous cliquez sur "classified" ici : https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/ALL/year/2017/tradeflow/Imports/partner/WLD/nomen/h5/product/300215

      Enfin les correspondances "produits" et détaillées pour les références citées au dessus.
      https://zupimages.net/up/20/37/wid6.png
      Retrouvez les facilement en tapant les codes sur https://www.foreign-trade.com/reference/hscode.htm

      Est-ce que cela veut dire que ce sont les mêmes "produits" en 2020 qu'en 2017 ou 2018 ou 2019 ?
      J'en sais rien , je n'ai aucune idée du fonctionnement de ce type de "produits". Existe-t-il un type de PCR différent d'une maladie à une autre ?
      Si oui , comment font-ils pour commander et distinguer les tests pour une simple grippe et pour le Covid?
      Meme l'OMS explique que "le COVID-19 et les virus de la grippe ont une présentation de la maladie similaire" ( https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/question-and-answers-hub/q-a-detail/q-a-similarities-and-differences-covid-19-and-influenza?gclid=EAIaIQobChMI3rG14MLa6wIVEbLVCh0t3Qc5EAAYASAAEgKzN_D_BwE )

      Je suis comme Orné et pense que ces tests permettent de juste savoir si on a eu la grippe ou pas.
      Si quelqu'un a des réponses , je suis preneuse.

      Supprimer
    7. Voilà qui met fin à ce mystère, je m'attendais à ce genre d'explication assez simple en fin de compte:

      https://www.lci.fr/sante/non-des-documents-douaniers-n-apportent-pas-la-preuve-ultime-que-le-covid-19-a-ete-planifie-et-pas-du-tout-accidentel-2164019.html

      Le fait de retrouver cette dénomination déjà en 1989 laissait penser à un simple changement de nom dans la base de données.

      Supprimer
  5. Bonsoir à vous tous, les preuves deviennent de plus en plus nombreuses quand à la supercherie de cette "pandémie" naturelle de CoVID-19: Elle était connue et en chantier depuis 2018 :
    https://wits.worldbank.org/trade/comtrade/en/country/ALL/year/2018/tradeflow/Imports/partner/WLD/nomen/h5/product/902780

    RépondreSupprimer
  6. Tant qu'une majorité de connar. et autres décérébrés croient à tous ce cirque ambulant, je ne vois pas pourquoi l'oligarchie mondialiste et ses laquais s'arrêterais!

    Ils doivent bien rire de lorsqu'ils voient tous ces cons les écouter et les croire et ils ont bien raison. Franchement, je comprend pourquoi ils méprisent tant la masse, il y a vraiment de quoi!!!

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog