vendredi 25 septembre 2020

En France, les pédocriminels ont le droit à leur prison semi-ouverte à la campagne façon Club Ped

 

PRISON "OUVERTE" - A la prison de Mauzac, en Dordogne, l'administration pénitentiaire a fait le pari d'un centre de détention semi-ouvert. Les détenus, principalement des délinquants sexuels, y effectuent de longues peines. Les équipes de Sept à Huit ont pu poser leurs caméras dans cet univers carcéral particulier.

C'est une prison pas comme les autres. Un centre de détention en plein milieu de la campagne à Mauzac, en Dordogne, où les détenus ont la clé de leur cellule et peuvent vaquer à leurs occupations, tout au long de la journée. En France, seuls deux établissements de ce type existent : l'un est à Casabianda en Corse et l'autre ici, en Dordogne. 

Des détenus, principalement auteurs d'infractions sexuelles

Disposant de 315 places,le centre de Mauzac accueille un public spécifique, majoritairement des auteurs d’infractions sexuelles. Dans ce centre, les cellules mesurent 9m² et sont ouvertes, douze heures par jour entre 7h et 19h. La journée, les détenus  peuvent se promener dans l'enceinte de l'établissement, jouer à la pétanque, se retrouver pour jouer aux cartes ou simplement discuter. Parfois, ils partent en randonnée, encadrés par des moniteurs de sport et des conseillers pénitentiaires. "Une histoire de confiance", pour eux. Souvent, ils ont eu une obligation de soins alors ils sont suivis par des professionnels. Et souvent, ils travaillent, car c'est l'une des pistes suivies pour leur réinsertion dans la société. 

Inaugurée en 1986 par Robert Badinter, alors garde des Sceaux, elle était censée devenir un modèle carcéral. Pour le ministre, il fallait "éviter dans l’Intérêt de tous, que les détenus soient infantilisés et incapables d’affronter ce qu'est la réalité des hommes libres". A Mauzac, ces détenus auteurs d'infractions sexuelles représentent 85% de détenus. S'ils sont "bien vus" par l'administration pénitentiaire c'est parce qu'ils sont réputés plus "dociles" que les autres. Ici, les bagarres sont rares et les surveillants "travaillent avec plaisir". "Eux sont beaucoup plus détendus. Ils arrivent ici, c'est une bouffée d'air frais. Si eux sont bien, les surveillants sont biens. Toutes les prisons devraient fonctionner comme ça, malheureusement ce n'est pas le cas", déplore Frédéric, l'un des gardiens de la prison. 



Source: LCI

9 commentaires:

  1. comment s'en étonner dans une société de racketteurs , de malfrats en tout genre !! une société dont les brebis suivent en bêlant mais sans instinct de révolte ? demain ce seront les criminels de sang qui auront droit à la liberté pseudo conditionnelle .

    RépondreSupprimer
  2. en ce qui concerne ces délinquants sexuel , si en avait le pouvoir , ce serait l'asile d'aliéné pour une dizaine d'années !

    RépondreSupprimer
  3. Ciao amici :)

    Mais c'est dans un goulag qu'on devrait les jeter ! Quand ça va s'arrêter les conneries, c'est trop d'un coup, j'en ai marre ! Je me déconnecte un mois ! Vaffanculo !!

    Akasha.

    RépondreSupprimer
  4. Ils ont construit des prisons comme celle-ci pour eux mêmes au cas ou ils se feraient prendre ...

    RépondreSupprimer
  5. Je suis sûr que pour la plupart d'entre eux, c'est mieux qu'à la maison... De vraies petites vacances champêtres tous frais payés.
    Par contre je suis déçu... Il semble qu'ils n'aient même pas le droit à une belle piscine olympique pour se détendre après avoir arroser les fleurs.

    RépondreSupprimer
  6. Casabienda aussi en Corse.
    Je me méfie des chiffres sur la récidive, surtout concernant la pédérastie. Le type qui a violé des enfants de 4 ans mérite la mort.
    De même Fourniret, Dutroux, Lelandais...

    Je sais que mes propos risquent de choquer.
    Le Rivotril a tué des innocents. C'est permis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Choqué uniquement que ta méthode ne sois pas mise en œuvre.Je plussoie,ce genre d'individu mérite la mort,après lui avoir fait craché tout ce qu'il connait.Je suis pas pour la torture ni la violence,mais face à ce genre de personnages le choix ne se pose même pas.Pourvu que la Belgique ne relâche jamais Dutroux.

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord, la peine de mort pour les pédophiles, violeurs en tout genre. Final

      Supprimer
  7. En DORDOGNE il y a u prison a MAUSAC pour Pédophiles

    ROSELINE BACHELOT Envoyé les PÉDOPHILES au DOM TOM

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog