jeudi 29 octobre 2020

Toujours plus loin: le port du masque désormais obligatoire pour les élèves dès 6 ans

 



Les professeurs l’avaient demandé
, ils ont obtenu gain de cause. Ce jeudi 29 octobre, le premier ministre Jean Castex a annoncé lors d’une prise de parole à l’Assemblée nationale que le port du masque à l’école serait désormais «étendu aux enfants de primaire dès l’âge de 6 ans», soit dès la classe de CP. Dès l’école primaire, les enfants vont dès la rentrée prochaine, le 2 novembre, apprendre à vivre avec un masque sur le nez. Une première pour eux.

» LIRE AUSSI - Reconfinement: les écoles, collèges et lycées restent ouverts avec «un protocole sanitaire renforcé» a déclaré Emmanuel Macron

Depuis la fin du confinement au printemps, le protocole sanitaire imposé aux établissements scolaires ne rendait obligatoire le port du masque qu’aux enseignants et aux élèves âgés de 11 ans et plus, c’est-à-dire à partir de la classe de sixième, au collège.

Le protocole sanitaire sera renforcé

Au lendemain de l’annonce d’un nouveau confinement par le président de la République Emmanuel Macron, Jean Castex a par ailleurs précisé que le protocole sanitaire serait modifié dans les établissements scolaires. «Dès la rentrée de lundi, le protocole sanitaire sera adapté et renforcé pour assurer la protection de tous les enfants, les enseignants, les parents d’élèves, conformément à l’avis que nous a transmis (mercredi) le Haut Conseil de santé publique», a ajouté le chef du gouvernement.

Ce mercredi soir, lors de son allocution présidentielle, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement dans le but de lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Il a déclaré que les crèches, les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts «avec des controles sanitaires renforcés». Une décision prise de façon à lutter contre le décrochage scolaire et éviter aux élèves du primaire et du secondaire de devoir à nouveau suivre les cours à la maison, comme c’était le cas en mars dernier lors de la première vague.

Source: Le Figaro



30 commentaires:

  1. ça me gonfle d'une force leur truc. Y-a-t-il ici d'autres parents qui vont devoir gérer cette nouvelle règle à la con? Vous comptez faire quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans parler de la torture psy que cela provoque et que certains tortionnaire de prof inflige,t aux enfants....
      Je n'ai pas la chance d'être parent, mais j'en connais qui ne mettent plus leur enfant à l'école (il faut pouvoir se le permettre ....). Mais tout ça est très mauvais dans un sens ou dans l'autre.
      nb: En Serbie le gouvernement à reculer face à la révolte populaire. Me demande si la france à encore assez de courage pour ça....(j'en doute perso)

      Supprimer
    2. Moi ils ont 8 et 6 ans et Lundi déjà je ne les met pas pour ne pas qu on leurs « explique »la décapitation du professeur.Pour le masque cela me désole du coup vivement qu ils referment les écoles aussi vu que de toute façons ça va arriver c est juste gradué cette fois ci...

      Supprimer
    3. moi aussi, je n'en peux plus ..
      je compte garder mon garçon de 6 ans à la maison
      il progresse 10x plus vite qu'à l'école et rien de l'école ne lui à manquer lors du premier confinement
      sauriez-vous me dire s'il est possible de garder son enfant à la maison ? ou vont-ils me chier dans les bottes ?
      merci et force à vous

      Supprimer
    4. ici en Belgique,nos enfants sont en "école à la maison" depuis mercredi.

      Supprimer
    5. Enseigner à la maison n'est pas à la portée de tout le monde. Pour commencer, il faut être instruit soi-même et être capable d'enseigner (ce qui n'est pas évident), ensuite il ne faut pas travailler (et l'argent ne tombe pas du ciel en attendant). Cela implique donc d'être au chômage lié au confinement et ça ne durera qu'un temps. Que fera l'enfant ensuite?

      En plus, compte tenu de la situation, un enfant qui ne va pas à l'école se retrouve isolé. Socialement, c'est pas évident surtout s'il est fils/fille unique. Aller à l'école leur permet au moins de continuer à côtoyer des enfants de leur âge plutôt que de rester une fois encore en vase clos pendant des mois.

      Pour finir, les parents risquent d'avoir des visites des services sociaux et ça peut très vite déraper avec eux. Cette histoire met les parents face à un vrai dilemme.

      Supprimer
    6. Vous devriez vous renseigner -un poil- plus sur l'école a la maison avant de parler et dire des choses erronées/couchées/fausses svp. Merci ;) faites preuve de la même rigueur que pour vos articles.

      Supprimer
    7. Des choses erronées comme quoi? Si du jour au lendemain on envoie pas nos enfants à l'école sans prévenir (comme certains seraient tenté de le faire par ras le bol), tu peux être sûr qu'ils enverront les services sociaux. Si c'est fait dans les règles, c'est autre chose. L'école à la maison peut être intéressante si le parent sait s'y prendre, qu'il a du temps à accorder à son enfant et que celui-ci a l'occasion de socialiser avec d'autres enfants par ailleurs. Si ces 3 conditions ne sont pas réunies, à mon avis ça craint pour l'enfant car il y a un risque de décrochage scolaire et de repli sur soi.

      Supprimer
    8. Attention, je ne dis pas que l'école à la maison est une mauvaise chose. Pendant le premier confinement mon fils a plus progressé avec moi à la maison qu'à l'école je trouve. Il l'a remarqué lui aussi. Forcément, les cours particuliers c'est toujours plus efficace parce qu'on peut s'attarder sur les réelles difficultés des élèves au cas par cas alors qu'à l'école en général les profs s'en moquent, c'est l'instruction façon rouleau compresseur.

      Mais la différence c'est qu'on avait des supports de cours, là y aura rien. Faut se débrouiller. Et puis c'était que 2 mois là le port du masque ce sera certainement jusqu'à la fin de l'année scolaire vous allez voir.

      Supprimer

    9. Cher Guy,

      A propos de la sociabilisation des enfants, au vu du contenu des programmes, du "résultat" scolaire, du bourrage de crâne, de l'ambiance masquée du covid anxiogène, es-tu sûr que l'école soit encore le bon endroit pour se sociabiliser?
      A mon avis il est urgent de moins socia(bi)liser nos enfants.
      Cordialement

      Supprimer
    10. merci pour les réponses ! et votre site !!
      oui j'ai entendu que notre pousse crotte national voulait interdire l'instruction à la maison ...
      pour ma part, je ne souhaite pas (encore ..) m'occuper de mon garçon toute l'année (quoique ca serait infiniment plus efficace .. suite à ce premier confinement, il lit de manière fluide et fais des opérations .. il se fait maintenant en cp bien chier comme un rat mort à colorier des lettres de l'alphabet !) mais juste la période où il leur faudra porter ce p.t..n de masque ..
      d'autant que dans 15 jours, je ne doute pas que les écoles fermeront ..
      voila je me demandais donc juste s'ils allaient m'emmerder si je le gardais ce mois de novembre .. je ne leur demande même pas de m'envoyer leurs "devoirs" ..
      mais évidemment leur .u.ai. de numéro vert est saturé .. on est vraiment des branques sur toute la ligne ! ca me fout les glandes ce pays, cette période !

      Supprimer
  2. les enfoirés...mettre "in game" les enfants et ainsi les faire culpabiliser, sans parler du risque lié à la sous-oxygenisation cérébrale(que l'on ne sait pas estimer,si minime soit-il..).
    Les miens ont 10 et 7 ans et je me demande bien ce que je vais faire lundi

    RépondreSupprimer
  3. Perso, je suis maman d'une petite fille de 9 ans, et complètement outrée et inquiète de cette nouvelle mesure saugrenue, puisqu'elle ne repose, une fois de plus, que sur la croyance obscure en une soi disant sacro sainte possible "protection".. L'embrigadement doit se faire le plus tôt possible, apparemment, pour que tout le monde l'accepte comme allant "naturellement" de soi ! Mais, alors que, depuis le temps, on sait pertinemment maintenant que les enfants ne sont pas concernés et ne sont pas des agents vecteurs de mort (n'en déplaise aux débiles qui nous gouvernent et qui ont eu le culot de continuer à nous asséner ça à la rentrée, en dépit de l'évidence, et ce, à grands coups de coûteux spots publicitaires propagandistes accusant les enfants de tuer leurs grands parents, rien moins que ça !), pourquoi vouloir maintenant nous faire avaler cette couleuvre, si ce n'est pour alimenter la fable du masque "protecteur"?! Mais où est passée la raison dans tout ça, tant j'ai l'impression qu'une vague d'obscurantisme pseudo scientifique ét surtout technocratique, s'est abattue sur une bonne partie de nos décideurs en Europe et autres pays occidentaux ! Les médias ne sont ils plus là que pour nous abetir encore plus et toujours plus, troupeaux de moutons que nous sommes aux yeux de ces politiques opportunistes prêts à s'acoquiner avec ces gens d'argent et de pouvoir qui leur donnent un semblant d'illusion de surpuissance soudaine pour décider de nos vies entières à chacun ! Finalement, l'obscurantisme est toujours là bien à propos pour profiter des masses serviles, dont je fais partie et ma fille aussi.. Plus aucun accès à la culture, aux plaisirs et à la vie simplement, qui nous permet de nous élever et nous faire sentir pleinement humains, non, voilà à quoi nous sommes réduits pour cette poignée de profiteurs du genre humain, à de simples moutons prêts à se faire tondre, masqués et enfermés, car tout ça, c'est pour notre sécurité, pour notre bien... Ne surtout pas réfléchir, et exercer notre sens critique.. Et cela s'inculque, dès le plus jeune âge, évidemment, pour nos petits moutons de la République, à l'école !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage madame,déjà vous ne cédez pas à la panique générale et semblez avoir les idées claires sur ce qui se passe en ce moment avec cette dictature sanitaire mondiale,dirigée contre les peuples.D'autres viendront grossir les rangs et d'ailleurs de + en + de peuples se soulèvent contre toutes ces mesures restrictives.Ce qu'il y a de plus étonnant c'est que vous soyez pas plus nombreux en France à réclamer ce qui est sur tout les frontons républicain.Liberté(bafouée avec cette pandémie),égalité(on reçoit pas tous les mêmes soins,attentions propres à nous soigner),fraternité(et là on voit bien que ce qui compte ce sont les chiffres et rien que les chiffres). Venez chez nous en Belgique on vous trouvera une petite place.Courage,j'ai bien peur pour vous comme pour nous que ce n'est pas fini.

      Supprimer
  4. Comment les Français peuvent-ils supporter cette bande d'incapables qui nous gouverne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Resistant

      " On se demande d'ailleurs pourquoi ils en font... "

      pour faire comme tout le monde, à croire que pour eux, rester dans la norme c'est plus important que tout, comme si avoir des gosses faisait de nous des adultes aux yeux des autres.
      Des moutons jusqu'au bout des sabots.

      L'école sera interdite à la maison ça fait des années qu'ils avancent dans cette voie, seul les familles ayant un enfant gravement handicapé auront un passe droit.

      Comme disait vincent peillon, ex-ministre et franc-maçon, " la révolution n'est pas terminée. "
      Après avoir arraché les enfants à leurs parents et à l'église dans le but d'en faire des citoyens, il est clair que l'étape suivante c'est d'en faire des citoyens du monde, bien docile, sans aucune capacité à la réflexion, et anti raciste à un tel point qu'ils se refuseront d'être autrement qu'en couple bo-color.

      La télé le leur rappelle tout les jours, plus aucune pub avec un couple blanc, à gerber.

      Supprimer
    2. L ecole a maison ça va etre complexe mais pour ce qui est de la vaccination, il n hésiteront pas a vacciné les gosses directement à l l'école
      C est ce qu ils nous avaient fait à nous dans les années 90 au collège sans que nos parents en soit informé le plus tranquillement du monde

      Mme grosjean conseille de préparer une lettre qui mentionne que la personne qui s avisera de faire le vaccin a notre enfant doit en prendre toute la responsabilité pénalement dans les suites qui suivront cet vaccination
      Et cela aucun "medecin" veut prendre une tel responsabilité.

      Supprimer
    3. Il y a vraiment eu des vaccinations forcées dans les écoles dans les 90? Je ne m'en souviens pas. Normalement ils doivent forcément avertir avant les parents. Même pour un examen bucco-dentaire ils doivent prévenir alors un vaccin...ça ferait un tollé pas possible.

      Supprimer
    4. J'en ai parler avec mon frère, il en ai formel
      Ils nous ont bien vacciné quand nous etions au collège
      Perso je ne m en souviens pas curieusement hors lui s en souviens
      Il a même interrogé notre mère qui s en ai souvenu qu après coup ils nous avait fait la vaccination la bas.

      Supprimer
  5. Le vrai scande de tout ce cirque covidien et confinement : le masque pour les plus de 6 ans, avec risques cérébrales, suffocation, ingestion de germes et tout ce qui va avec des masques sales.
    Après les 9 ou 11 vaccins obligatoires en 2018 pour les nourrissons, voilà le masque.
    Ca donne pas envie d'avoir des enfants pour leur faire subir la dictature républicaine et scientifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avoir un bébé la mienne a 1 an c'c'est pas évident je te le confirme.
      Si c'était à refaire...

      Supprimer
    2. En 2020 bien sûr avec confinement, vaccins et tout le reste.
      Je ne regrette pas mais avec un avenir qui s'assombrit je me sens un peu coupable pour son avenir qui sera compliqué.

      Supprimer
    3. Le pire c'est toute la masse qui ne se pose aucune question

      Pourquoi certains couples dont l'époux par exemple est "atteint" et non l'épouse
      C'est très étrange pour des personnes qui sont aussi étroitement liées

      Ca devrait en mettre un coup à la première de leurs incohérences

      Non le pseudo Covid n est pas transmissible du moins pas comme ils essaient de le faire croire.

      Supprimer
  6. Quand même, les madques sont sûrs puisqu’on vous le dis !!!
    La preuve...https://twitter.com/i/status/1246699480763838464

    RépondreSupprimer
  7. L'idée de l'école à la maison n'est pas une mauvaise idée en soi.. Mais le problème majeur que j'y vois se place du point de vue de l'enfant. En effet, nous sommes des êtres hautement sociables et grégaires, quoique certains illuminés d'en haut veuillent de force nous faire changer ces tendances innées et naturelles, et nous sommes constamment soumis au regard des autres également, qu'on le veuille ou non. Et donc, décider de mettre son enfant, d'une certaine manière, en marge des autres enfants du même âge que lui, même si c'est pour le préserver de décisions et ordres délétères, je pense que ce peut être très lourd à porter pour l'enfant qui a quand même besoin de son groupe de pairs, élèves, copains, pour grandir et développer sa personnalité.. Donc, ce que je crains, c'est que le sentiment de différence puisse être pire encore à porter pour certains enfants, que le conformisme beaucoup plus facile à vivre dans nos sociétés très normatives. Bref, je ne suis malheureusement pas convaincue que l'évitement soit vraiment une solution, car si c'est possible pour nous adultes qui sommes psychologiquement aptes à l'assumer, j'ai bien peur que ce soit trop difficile à gérer pour des enfants en devenir et très sensibles à ce qu'on peut penser d'eux, si on leur fait vivre une vie à la différence trop marquée. Bref, entre Charybde et Scylla, nos enfants sont de toute façon victimes de ce monde égoïste, et il sera très difficile de pouvoir réellement les protéger de la bêtise et du cynisme ambiant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait
      Déjà que c'est une génération de scotché des écrans qui ne sortent même plus au grand air

      Mon enfant de 11ans peine à trouver des enfants de son âge pour sortir jouer dehors.

      Supprimer
  8. Pour l'école à la maison des pistes ici certainement :

    https://www.youtube.com/watch?v=bvL8hDFJXjI

    Bon perso je ne suis point concerné donc je n'en sais pas plus.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archive du blog