jeudi 8 octobre 2020

Une neurologue allemande met en garde contre le port du masque : « La privation d'oxygène provoque des dommages neurologiques irréversibles »

 


C'est l'un des billets les plus importants que j'aie jamais rédigés, alors je vous invite à le lire. J'ai retranscrit les extraits les plus marquants du récent et très urgent message vidéo du Dr Margareta Griesz-Brisson, qui a été traduit de l'allemand en anglais par Claudia Stauber.

Vidéo originelle du Dr Griesz-Brisson 


Le Dr Margareta Griesz-Brisson, docteur en médecine, est neurologue consultante et neurophysiologiste, titulaire d'un doctorat en pharmacologie, avec un intérêt particulier pour la neurotoxicologie, la médecine environnementale, la neurorégénération et la neuroplasticité. Voici ce qu'elle a à dire sur les masques et leurs effets sur notre cerveau :
« La réinhalation de l'air que nous respirons va incontestablement générer un déficit en oxygène et une saturation en dioxyde de carbone. Nous savons que le cerveau humain est très sensible à la privation d'oxygène. Il y a des cellules nerveuses, par exemple dans l'hippocampe, qui ne peuvent pas rester plus de 3 minutes sans oxygène - elles ne peuvent pas survivre.

Les symptômes d'alerte aigus sont les maux de tête, la somnolence, les vertiges, les problèmes de concentration, le ralentissement du temps de réaction - qui sont des réactions du système cognitif.

Cependant, lorsque vous souffrez d'une privation chronique d'oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car vous vous y habituez. Mais votre efficacité demeure altérée, et la sous-alimentation en oxygène de votre cerveau continue de progresser.

Nous savons que les maladies neurodégénératives mettent des années, voire des décennies, à se développer. Si aujourd'hui, vous oubliez votre numéro de téléphone, cela indique que le processus de dégradation de votre cerveau a démarré il y a 20 ou 30 ans.

Vous pensez peut-être que vous vous êtes habitué à porter un masque et à inspirer l'air que vous venez d'expirer, mais il n'en reste pas moins que les processus dégénératifs dans votre cerveau s'amplifient à mesure que votre privation d'oxygène se poursuit.

Le deuxième problème est que les cellules nerveuses de votre cerveau sont incapables de se diviser normalement. Ainsi, au cas où nos gouvernements seraient assez généreux pour nous autoriser à enlever nos masques et à respirer à nouveau librement de l'oxygène dans quelques mois, les cellules nerveuses perdues ne seront plus régénérées. Ce qui est perdu est perdu.

Je ne porte pas de masque, j'ai besoin de mon cerveau pour réfléchir. Je veux avoir les idées claires quand je m'occupe de mes patients, et ne pas être anesthésiée au dioxyde de carbone.

Il n'existe pas d'exemption médicale infondée pour les masques faciaux, car la privation d'oxygène est dangereuse pour chaque cerveau. Chaque être humain doit pouvoir décider librement s'il veut porter un masque absolument inefficace pour se protéger contre un virus.

Pour les enfants et les adolescents, les masques sont un interdit absolu. Les enfants et les adolescents ont un système immunitaire extrêmement actif et adaptatif, et ils ont besoin d'une interaction constante avec le microbiome de la Terre. Leur cerveau est également incroyablement actif, car il a beaucoup à apprendre. Le cerveau de l'enfant, ou de l'adolescent, a soif d'oxygène. Plus l'organe est métaboliquement actif, plus il a besoin d'oxygène. Chez les enfants et les adolescents, chaque organe est métaboliquement actif.

Priver le cerveau d'un enfant ou d'un adolescent d'oxygène, ou le restreindre de quelque manière que ce soit, est non seulement dangereux pour sa santé, mais aussi absolument criminel. Le manque d'oxygène inhibe le développement du cerveau, et les dommages qui en résultent ne PEUVENT PAS être réparés.

L'enfant a besoin du cerveau pour apprendre, et le cerveau a besoin d'oxygène pour fonctionner. Nous n'avons pas besoin d'étude clinique pour le savoir. C'est un fait physiologique simple et incontestable. Un manque d'oxygène provoqué consciemment et délibérément est un danger absolument délibéré pour la santé, et une contre-indication médicale absolue.

En médecine, une contre-indication médicale absolue signifie que ce médicament, cette thérapie, cette méthode ou mesure ne doit pas être utilisé, et n'est pas autorisé à être utilisé. Pour contraindre par la force toute une population à utiliser une contre-indication médicale absolue, il faut qu'il y ait des raisons précises et sérieuses à cela, et ces raisons doivent être présentées à des organismes interdisciplinaires et indépendants compétents, pour être vérifiées et autorisées.

Lorsque, dans dix ans, la démence augmentera de manière exponentielle et que les jeunes générations ne pourront pas atteindre leur potentiel inné, cela ne servira à rien de dire que « nous n'avions pas besoin des masques ».

Comment un vétérinaire, un distributeur de logiciels, un homme d'affaires, un constructeur de voitures électriques et un physicien peuvent-ils décider des questions concernant la santé d'une population entière ? S'il vous plaît, chers collègues, nous devons tous nous réveiller.

Je sais à quel point le manque d'oxygène est dommageable pour le cerveau, les cardiologues savent à quel point il est dommageable pour le cœur, les pneumologues savent à quel point il est dommageable pour les poumons. La privation d'oxygène endommage tous les organes.

Où sont nos services de santé, notre assurance maladie, nos associations médicales ? Il aurait été de leur devoir de s'opposer avec véhémence au confinement et d'y mettre fin - dès le début.

Pourquoi les autorités médicales infligent-elles des sanctions aux médecins qui accordent des exemptions aux gens ? La personne ou le médecin doivent-ils sérieusement prouver que la privation d'oxygène est nocif pour tous ? Quel genre de médecine nos médecins et nos associations médicales représentent-ils ?

Qui est responsable de ce crime ? Ceux qui veulent le faire appliquer ? Ceux qui le laissent se produire et jouent le jeu, ou ceux qui ne l'empêchent pas ?

Il ne s'agit pas de masques, ni de virus, et certainement pas de votre santé. Il s'agit de bien plus que cela. Je ne rentre pas dans ce jeu. Je n'ai pas peur.

Comme vous pouvez le remarquer, ils nous prennent déjà notre air. L'impératif à l'heure actuelle est la responsabilité personnelle. Nous sommes responsables de ce que nous pensons - pas les médias. Nous sommes responsables de ce que nous faisons - pas nos supérieurs. Nous sommes responsables de notre santé - pas l'Organisation mondiale de la santé. Et nous sommes responsables de ce qui se passe dans notre pays - pas le gouvernement. »

Comment: Il n'existe pas de preuves scientifiques de l'efficacité des masques contre la transmission des virus par voie aérienne, mais il existe des preuves scientifiques des dangers inhérents au port du masque.

Source: SOTT

15 commentaires:

  1. Que fait le corps médical depuis une centaine d'années dans les blocs opératoires? Poser la question, c'est y répondre ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord, au bloc opératoire ce sont des adultes et non des enfants ou adolescents. Ensuite, ils ont un vrai protocole pour le port du masque et leur activité n'est pas physique mais statique. Et enfin un bloc opératoire a un système de sur oxygénation afin justement de compenser le port du masque ce qui n'est pas le cas d'une salle de classe. Comparez ce qui est comparable.

      Supprimer
    2. Je ne suis pas du tout pour le port du masque, cependant je ne suis pas convaincus par ces arguments :
      > celui de la neurologue : je veux bien croire que La réinhalation de l'air que nous respirons est nocif, cependant il faudrait une expérience qui indique que le port d'un masque entraîne une ré-inhalation importante. A priori, le volume entre la bouche et le masque étant très faible par rapport au volume expiré, l'essentiel de l'air est renouvelé (dans la limite de l'aération du lieu).
      > concernant le port par les chirurgiens : "un bloc opératoire a un système de sur oxygénation" : de sur-pression, oui, mais pas de sur-oxygénation. (ou sinon, lien svp). Et quid des chirurgiens dentistes ? Pensez-vous que tout cabinet dentaire est en surpression ?

      A mon avis, dire que le port du masque est nocif est un alarmisme qui peut desservir le combat contre le port.

      Mieux vaut mettre en avant :
      - ne bloque pas, ou très partiellement, les aérosols
      - bloque les postillons mais, si le risque vient des postillons, pourquoi obliger le port sur le nez ? pourquoi interdire les visières ?

      Supprimer
    3. Jérôme, tu n'as peut-être pas bien lu la fin du commentaire de Unknown.
      Un dentiste est un adulte, et avant cette crise il ne portait pas son masque plus de 2 heures (environ) par jour, et de façon totalement statique. Les enfants et ados le portent pendant combien d'heures par jour en ce moment ?
      Comparons ce qui est comparable.
      J'ai une amie ayant une fille de 16 ans qui tous les soirs rentre à la maison avec des maux de tête. Doliprane tous les soirs depuis la rentrée... Et ce n'est pas la seule.
      Le problème est bien présent. Et si on nous force à porter ces putains de masques c'est qu'il y a une raison bien précise à cela. Et ça n'est très certainement pas pour notre bien.

      Supprimer
    4. Unknown9 octobre 2020 à 13:39....sur oxygénisation des salle d'op..... du grand n'importe quoi ... les flux laminaires rejettés autour du patient sont simplement filtré et refroidi c'est tout.... imaginez trop d'o2 en salle d'op un coup de bistouri et boum.... ha ha c'est la meilleure de la journée

      Supprimer
    5. Dans un bloc opératoire, le masque sert pour éviter de contaminer le corps ouvert du malade mais en aucun cas à immuniser les porteurs d'une infection virale ou bactérienne.

      Supprimer
  2. La Science,le nom de la nouvelle religion.Si tu y crois pas tu es banni,si tu te poses ou que tu poses des questions pertinentes,tu es banni et si tu montres la preuve de leur mensonges tu es exécuté comme le messager porteur de vérité.La virulence des idées falsifiées est telle qu'un brouillard englobe rapidement toutes étincelles de lucidité.Pauvre humanité.

    RépondreSupprimer
  3. Les chirurgiens qui opèrent pendant une journée ou ceux portant des masques pour leurs boulot (genre peintre en bâtiment, carrossier, certains scientifiques, dentistes etc) finissent tous demeurés une fois vieux alors ?
    Le masque obligatoire est une aberration, plus un danger (surtout mental) qu'autre chose mais dire qu'il empêche de respirer c'est y aller un peu fort, surtout pour les masques chirurgicaux...
    Les lycées et collégiens se font réprimander si il est sous le nez, dommage pour eux... si toute une classe ou un lycée refuserait de le porter que pourraient-"ils" faire ? Rien.
    DOmmage car le porter sous le pif c'est au moins pouvoir respirer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ceux qui travaillent avec un masque ne le gardent pas des heures d'affilées et ne le portent pas forcément tous les jours.

      le port du masque tel qu'imposé est inédit dans l'histoire on ne connait pas encore les conséquences d'une telle pratique à long terme.(surtout pour les enfants)
      cependant que cela place le cerveau en sous oxigénation me parait évident.

      et quand je parle à ma dentiste de la situation "épidémique", c'est une preuve de plus qu'on peut faire 10 ans d'étude et être demeurée dans les faits.
      bon à faire ton taff spécialisé et complètement incapable de réfléchir sur le monde et le remettre en question, le rêve des bergers du cheptel.

      Supprimer
    2. Un peu contradictoire ton commentaire Titty.
      Au début tu dis que le masque n'empêche pas de respirer correctement et à la fin du dis que "le porter sous le pif c'est au moins pouvoir respirer".

      Je suis entièrement d'accord avec Charles Ingalls. Le port du masque, même chirurgical, diminue le pouvoir respiratoire soit l'oxygénation du cerveau.
      Ca me parait être d'une évidence irréfutable. Nul besoin de pseudos spécialistes pour le confirmer.
      Sur du très court terme, je ne pense pas que cela soit très préjudiciable mais sur du long terme comme on le vit actuellement, les dégâts ne seront surement pas anodins, surtout pour les enfants (les adultes étant déjà très cons, on ne verra pas la différence).
      Vous me direz, les enfants sont déjà rendus de plus en plus cons même sans le masque, alors un peu plus un peu moins...

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    4. "Un peu contradictoire ton commentaire Titty.
      Au début tu dis que le masque n'empêche pas de respirer correctement et à la fin du dis que "le porter sous le pif c'est au moins pouvoir respirer"."

      => De respirer psychologiquement, de se sentir libérer de ne pas avoir un truc sur le pif. Après 8h oui, le besoin de respirer "vraiment" se fais ressentir j'imagine.


      Dans un monde idéal, tout ces pitres qui ont encourager le port du masque devront répondre de leurs actes quand dans quelques années on s'apercevra des dégâts, il en est de même pour les médeceins géneralistes qui encourage la peur à leur patients.

      D’ailleurs pour rebondir à ce que dis charles ignalls, je suis aller rendre visite à mon médecin (que je n'avais pas vu depuis longtemps), curieux de savoir ce qu'il pensait de tout ça... j'avais mis mon masque sous le nez dans la salle d'attente, dès qu'elle ma vu : remontrance et en cabinet m'a fait tout un sermon sur le port du masque, blablabla,
      comme quoi le niveau d'études ne veut pas forcement dire avoir de la jugeote et de la réflexion

      Supprimer
    5. Et oui, je dirais même que plus le niveau d'étude est élevé, plus le conditionnement psy l'est aussi.
      La plupart des médecins ont une confiance aveugle en leur ordre; ordre qui est tenu par des vieux croutons quasi séniles et probablement franc'macaques...

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi les parents n’exigent-ils pas le respect des normes de CO2 ce qui est très simple à prouver avec un détecteur de dioxyde de carbone. 3 exemples:

    1) La vidéo suivante aborde le problème de l’hypercapnie à partir de 2’33’’ (attention ce monsieur dit tout le contraire de ce qu’il démontre ou écrit pour que le système d’intelligence artificielle de Youtube ne le censure pas trop rapidement):

    2020/111 "Preuve que le port du masque est sans danger”
    https://www.youtube.com/watch?v=PXLIvSl_ywU&feature=share
    Le CO2 et sa mesure https://th-industrie.com/content/13-mesure-co2

    2) Vidéo similaire en allemand (qualité du son est insuffisante). Je suis de langue Suisse allemande et cette vidéo me paraît extrêmement importante.
    CO² Test mit Ing. Dr. Helmut Traindl - Mund-Nasenschutz ist gesundheitsgefährdend?
    https://www.bitchute.com/video/T6tNfpYhXhwq/


    3) Un prof allemand:
    Vorsätzliche Körperverletzung! Dafür gehen die Verantwortlichen MIT Maskenpflicht in den Knast!
    https://www.youtube.com/watch?v=hccF0uy5lOc

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog