dimanche 15 novembre 2020

Des tests menés par la RTS dévoilent de grosses failles dans les masques de protection anti Covid



Une nouvelle escroquerie liée aux masques. Soit les normes en vigueur ne sont pas suffisamment strictes, soit (plus probablement) elles sont rarement respectées ("qui ira vérifier?" ils doivent se dire). En France, tout le monde s'en moque visiblement pourtant, il est clair que de nombreux masques vendus dans le pays doivent être aussi inutiles que les modèles vendus en Suisse car 10 d'entre eux sont d'origine chinoise (la fameuse qualité "made in China" fait une encore ses preuves...). En Suisse, ils ont eu la bonne idée de vérifier la fiabilité de 16 masques et le résultat est sans appel:nul pour la grande majorité d'entre eux. Fawkes
-------

 La RTS a fait tester seize masques de protection vendus sur le marché suisse. Les résultats sont mauvais, en particulier pour les masques en tissu.

Dans une large mesure, d'après le test réalisé pour le compte des émissions A Bon Entendeur et On En Parle de la RTS, les masques censés nous protéger contre la propagation du coronavirus ne sont pas efficaces.

Huit masques en tissu et huit masques en polypropylène – dits de type médical – vendus en quantité sur le marché suisse ont été analysés par les laboratoires Testex, à Zurich et Vienne.

Tous les masques en tissu de l'échantillon échouent au test, de même que la moitié des masques en polypropylène.

>> Le détail des résultats du test des masques:


Les critères retenus correspondent aux standards publiés par la Task Force Swiss Covid, le gremium scientifique mandaté par la Confédération pour les questions liées au coronavirus.

La résistance aux éclaboussures – provoquées par exemple par un éternuement – la filtration des particules et la perméabilité à l'air ont été mesurées.

Confrontés à ces résultats, deux distributeurs ont décidé de retirer des produits du marché: Aldi cesse de vendre le masque de type médical ASPOP qu'il avait en rayon et Sunstore suspend la vente d'un masque fabriqué par l'entreprise romande Nexera. Cette dernière fait savoir qu'elle a commencé à produire un masque qui doit répondre à des normes plus exigeantes.

Nécessité d'un contrôle national?
A la tête du Département de la santé dans le canton de Genève, Mauro Poggia s'est dit interpellé par ces résultats: "Il faut qu'il y ait un contrôle au niveau national et qu'ensuite les cantons puissent avoir confiance dans le matériel vendu", estime le conseiller d'Etat, qui évoque la création "d'un label obligatoire après une homologation de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP)".

Au Parlement fédéral, une motion signée par cinquante élus de tous bords réclame déjà une mise en ordre des processus de contrôle du marché des masques de protection.

De son côté, le groupe d'experts de la Task Force Swiss Covid responsable du dossier masques refuse de prendre position sur les résultats du test. Il estime devoir étudier de manière approfondie le protocole de test utilisé.

>> Voir l'enquête de l'émission A Bon Entendeur:

 

 

Source: RTS


5 commentaires:

  1. LES MASQUES SONT NOCIFS es-ce bien clair ? Au lieu de protéger, on ballade partout un bouillon de culture, qu'on touche sans arrêt en plus...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je ne comprends pas cette polémique autour des masques, on sait tous qu'ils ne protègent de rien en dehors d'un bloc opératoire. C'est même noté sur les boites ! Et personne s'attaque aux masques de fortune en tissus ? Quel délire ! Bonne journée à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les masques ne servent à rien tout court, depuis le début des années 80, à plusieurs reprises des équipes chirurgicales ont opérés sans masques pendant plusieurs mois, résultat ?
      33% à 50% d'infections opératoires en moins.
      c'est un protocole dogmatique non scientifique.
      la médecine moderne est une religion.

      le masque ne protège pas au contraire il augmente les contaminations.

      Supprimer
  3. ça protege des amendes pas des microbes on a compris depuis le temps

    RépondreSupprimer
  4. encore de la propagande, les normes n'ont rien à voir là-dedans.
    par nature le masque ne peut pas protéger contre un virus aéroporté.
    de plus il semblerait qu'il soit largement plus manoporté.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archive du blog