lundi 11 janvier 2021

Les démocrates américains présentent un acte d'accusation pour la destitution de Trump

 


Suite aux violences du Capitole, les démocrates américains ont déposé un acte d'accusation contre Donald Trump qui ouvre la voie à une procédure de destitution, la deuxième depuis le début de son mandat. 

Les démocrates ont avancé le 11 janvier vers l'ouverture d'une seconde procédure de destitution contre Donald Trump, accusé d'avoir «incité à la violence» qui a frappé le Capitole, tout en appelant son vice-président Mike Pence à le démettre sans attendre de ses fonctions. Le président républicain est menacé d'une sanction qui resterait dans l'Histoire des Etats-Unis et pourrait hypothéquer son avenir politique: devenir le premier président des Etats-Unis à être mis en accusation au Congrès («impeached») deux fois dans une procédure de destitution.

Un président «dérangé», une «menace imminente» contre la démocratie américaine: même si la fin de son mandat est toute proche, le 20 janvier, les démocrates sont décidés à précipiter sa sortie, après ces événements qui ont fait cinq morts et ébranlé le pays. Contrôlant la majorité à la chambre basse, l'opposition a donc mené une double action le 11 janvier au matin matin. 

Des parlementaires ont d'une part déposé un acte d'accusation contre Donald Trump, première étape vers l'ouverture formelle cette semaine d'une deuxième procédure de destitution contre le président américain. Un vote en séance plénière pour adopter cet acte d'accusation pourrait être organisé dès le 12 janvier à la Chambre.

  En parallèle, ils ont demandé l'adoption à l'unanimité d'une résolution appelant le vice-président Mike Pence à démettre le président de ses fonctions, en invoquant le 25e amendement de la Constitution américaine. Cela consisterait pour celui-ci et les principaux ministres à constater l'inaptitude du président à exercer sa fonction. Un républicain s'est opposé à l'adoption à l'unanimité de cette résolution. Un vote en séance plénière devrait avoir lieu dès le 12 janvier à la Chambre. 

 Nancy Pelosi vent debout contre le président sortant

 La «complicité» des républicains «met en danger l'Amérique, sape notre démocratie et cela doit cesser», a tonné dans un communiqué la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, après cette objection. Elle a de nouveau accusé Donald Trump d'avoir «incité une insurrection meurtrière contre l'Amérique» lors des violences du 6 janvier au Capitole. La présidente a réitéré son ultimatum à Mike Pence de répondre «sous 24 heures» à l'injonction de la Chambre, une fois qu'elle aura adopté la résolution l'exhortant à activer le 25e amendement.  

«Notre prochaine étape consistera à avancer vers un vote dans l'hémicycle» sur l'acte d'accusation, a-t-elle poursuivi avant d'ajouter : «La menace que le président Trump fait peser sur l'Amérique est urgente, et nos actes le seront aussi».

    Soutenu par un vaste nombre de démocrates à la Chambre, l'acte d'accusation devrait être facilement adopté. Mais le doute demeure sur le déroulement, et l'issue, du procès qui devra ensuite avoir lieu au Sénat, aujourd'hui à majorité républicaine. Les démocrates en prendront le contrôle le 20 janvier mais auront besoin du ralliement de nombreux républicains pour atteindre la majorité des deux tiers nécessaire à sa condamnation.  

il continuera à constituer une menace à la sécurité nationale, la démocratie et la Constitution s'il est autorisé à rester en fonctions 

«Je m'attends à ce que des républicains soutiennent la résolution» contenant l'acte d'accusation à la Chambre, a affirmé le 11 janvier aux journalistes l'un de ses auteurs, l'élu démocrate David Cicilline. Les violences au Capitole relèvent d'une «tentative de coup d'Etat», a-t-il affirmé.

 Selon cet acte, Donald Trump a encouragé ses partisans à marcher sur le Capitole où Mike Pence, tenu par la Constitution, annonçait solennellement les résultats de l'élection présidentielle du 3 novembre. Une victoire de Joe Biden que Donald Trump n'a jamais voulu accepter. Donald Trump «a incité le violences» et «a gravement mis en danger la sécurité des Etats-Unis», est-il indiqué dans l'acte d'accusation.  

Avec «sa conduite, [le président sortant] a démontré qu'il continuera à constituer une menace à la sécurité nationale, la démocratie et la Constitution s'il est autorisé à rester en fonctions», poursuivent ses auteurs. 

 Donald Trump au Texas le 12 janvier 

 Quelques élus républicains ont sommé le 10 janvier Donald Trump de démissionner pour épargner au pays les complexités de la procédure d'impeachment comme du 25e amendement. 

Longtemps fidèle du milliardaire républicain, Mike Pence n'a plus de contacts avec lui depuis les incidents du Capitole. Mais il n'a montré jusqu'ici aucune volonté de déclencher ce dispositif. Isolé à la Maison Blanche, évincé de Twitter et des autres grands réseaux sociaux, Donald Trump pourrait s'exprimer le 11 janvier, selon la chaîne CBS. Et il prévoit un déplacement le 12 janvier au Texas pour vanter sa politique d'immigration et la construction du mur frontalier avec le Mexique. Le président élu démocrate Joe Biden prêtera serment le 20 janvier sur les marches du Capitole.

 Il s'entourera ensuite de ses prédécesseurs Barack Obama, Bill Clinton et George W. Bush au cimetière national d'Arlington pour lancer un appel à l'unité. Le Capitole, siège du Congrès américain, était protégé le 11 janvier par des barrières et des membres de la Garde nationale patrouillaient à l'intérieur. 

Source : RT

Fawkes: Ils veulent destituer Trump en urgence pour l'empêcher de se représenter dans 4 ans


Voilà ce que les démocrates reprochent à Trump. Il a demandé à ses partisans de marcher vers le Capitole après avoir affirmé: "Si vous ne vous battez pas comme l'enfer, vous n'aurez plus de pays". Reste à voir si ça leur suffira pour le destituer. Une chose est sûr, ça va aller vite. Ils vont vouloir battre le fer pendant qu'il est encore chaud.


28 commentaires:

  1. Pas que Trump !...
    La chasse aux sorcières va commencer !

    https://mobile.twitter.com/andrewfeinberg/status/1347922394497884167

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forbes a annoncé la couleur le 07 janvier et parle d'un "reset" national de l'information...

      Forbes l'a annoncé dés le 07 janvier: il faut un "reset" national de l'information... (USA)

      https://www.forbes.com/sites/randalllane/2021/01/07/a-truth-reckoning-why-were-holding-those-who-lied-for-trump-accountable/?sh=4e0f16a65710

      Supprimer
  2. @stuartpstevens
    Chez @ProjectLincoln, nous sommes en train de construire une base de données des fonctionnaires et du personnel de Trump qui détaillera leurs rôles dans l’administration de Trump et permettra de savoir où ils se trouvent actuellement. Aucune information personnelle, seulement professionnelle. Mais ils seront tenus responsables et ne pourront pas prétendre ne pas avoir été impliqués.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Dans le contexte actuel, on ne sait plus qui est qui. Ce pourrait être un pot de miel pour attirer les gens et ensuite le piège se referme.

      Supprimer
  4. Les Jésuites (l'Ordre de l'actuel Pâpe) demande la destitution de Trump !! 🤠

    https://mobile.twitter.com/JamesMartinSJ/status/1348730673973129223?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1348730673973129223%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.infobae.com%2Famerica%2Feeuu%2F2021%2F01%2F12%2Flos-jesuitas-la-orden-del-papa-francisco-se-sumaron-a-la-voces-que-piden-el-juicio-politico-de-donald-trump%2F

    RépondreSupprimer
  5. pourquoi tant d'empressement, à 8 jours de la passation de pouvoir, pour lancer contre Trump une nouvelle procédure dont la durée sera supérieure au délai lui restant imparti ?
    Les démocrates auraient-ils une "bonne raison" de craindre quelque chose ?

    RépondreSupprimer
  6. Fake !!!

    https://www.reuters.com/article/uk-fact-check-trump-has-not-invoked-insu/donald-trump-has-not-invoked-the-insurrection-act-to-hold-on-to-power-idUSKBN29G2H7

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que ça m'énerve les gens qui suppriment leur posts à Posteriori !...


      Phil Burger a laissé un nouveau commentaire sur l'article "Les démocrates américains présentent un acte d'acc...":

      Et manque de pot pour ses Cons de Democrates Manchous , Trump lui a déja déclenché l'acte d'insurection huhuhuhuhu rira bien qui rira le dernier.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas lui qui a supprimé, c'est moi. Ce post là ne contrevenait pas à la charte mais y en a un un autre jour ou il ou m'a insulté de tous les noms donc c'est fini pour lui ici. Les gens agressifs et insultants n'ont pas leur place sur ce site.

      Supprimer
    3. tu dis être pro vérité et tu prétends démontrer quelque chose avec un article de Reuters... tu veux pas essayer avec l'AFP ou un fact checking du monde ?

      t'es con ou tu nous prends pour des cons ? (vraie question!)

      Supprimer
    4. Tu n'as pas besoin de l'insulter. As-tu des preuves que l'insurrection Act a été signé par Trump? Non? (et ça n'a aucune raison d'être secret). Alors il a raison, ce n'est pas le cas.

      Si dans ton esprit Reuters et l'AFP relayent forcément des mensonges, tu risques d'avoir de nombreuses désillusions, en particulier dans les prochains jours.

      https://www.politifact.com/factchecks/2021/jan/11/blog-posting/theres-no-evidence-trump-has-invoked-insurrection-/

      A mon humble avis, ça va être la douche froide pour beaucoup d'ici au 20 janvier.

      Supprimer
    5. @Charles Ingalls
      T'as au moins pris la peine de lire l'article et d'ouvrir les liens sources !?

      Arrête de croire au Père Noël, t'es un peu grand pour ça...

      Supprimer
    6. Je m'en fiche de l'insurrection act je n'ai rien dit à ce propos, simplement prendre Reuters ou l'AFP comme une source fiable pour démontrer quelque chose c'est con c'est tout, surtout dans ce contexte où on voit bien que les MMS ont choisi un camp.

      Prochaine étape prendre l'OMS comme source pour nous parler du covid, sérieux...

      ps : ne pas avoir la preuve de quelque chose ne signifie pas que cette chose n'est pas arrivée ou n'existe pas, ça veut juste dire qu'on ne peut pas le démontrer.

      ps 2 : non quand c'est reuters ou AFP je perds pas mon temps à lire.

      ps 3 : ne prends pas les gens de haut en leur disant ce qu'ils doivent croire ou pas, les croyances sont des choses personnelles et on les confronte au réel de manière personnelle. t'étouffes pas avec ton égo hein.

      Supprimer
    7. réponse ps 1:
      tu ne peux pas le démontrer, donc ça s'arrète là... #end

      réponse ps 2:
      tu as tord, il faut tout lire pour avoir un bon panorama... perso je me tape même les Q drops qui sont pourtant à 90% bonnes à foutre à la poubelle.

      réponse ps 3:
      t'es gonflé ! toi-même tu dis qu'il ne faut pas croire ce que dit AFP, Reuters et Cie... je rigole !

      Bon séjour dans la prairie Charles Ingalls !

      Supprimer
    8. Je ne sais pas à qui tu t'adressais mais mon égo va très bien merci et je suis ouvert aux remises aux questions ce qui n'est visiblement pas ton cas. On dirait que pour toi, si ça vient de l'AFP ou de Reuters c'est forcément faux mais par contre les affirmations dénuées de toute preuve des Qanon sont une vérité absolue.

      Pour ce point précis, le président doit proclamer publiquement l'insurrection act donc ce n'est pas dur de vérifier que c'est faux, même si X ou Y Qanon sur le net prétend le contraire.

      Avec la logique de dire que "ne pas avoir la preuve de quelque chose ne signifie pas que cette chose n'est pas arrivée" tu peux aller très loin comme ça. Si je te dis maintenant que je sais "de source sûre" que Trump est sur le point d'arrêter Biden, ça sonnera bien à l'oreille pour toi, c'est peut-être vrai, peut-être faux mais une chose est sûre, il n'y a aucune preuve de ce que j'avance. Tu vas me croire? J'espère que non...

      Supprimer
    9. On sera fixé pour le 16/1 et au pire le 20/1.
      Car le 16 les milices doivent se bouger si rien n'a bougé ^^ Comme les médias cadenassent tout, quand on ne les verra plus à la tv ou qu'il y aura un gros blackout de ces GAFA cela pourrait être un signe.

      Supprimer
  7. Il y a malheureusement bcp de victimes de la manipulation en cours avec des faux comptes Parler, Bichut, VK, etc...

    Trump s'en ira gentillement le 20/01 et sans participer à la cérémonie de passage des pouvoirs présidentiels.
    GAME OVER

    Ce sera donc "grâce" à Trump que le pouvoir établit, va nettoyer les rangs des patriotes, surement les désarmer, vérouiller les réseaux sociaux, Internet et sortir un nouveau "act" sur la sécurité intérieure.
    Il y aura surement qques attentats domestiques qui renforceront encore plus les mesures autoritaires.
    Les camps FEMA vont enfin servir à qque chose... quelle tristesse. Je pense et le redit, Trump est un traitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais avoir honte de parler de la sorte. "Trump est un traître". Serais-tu pro démocrate? Qui veut retirer les fonds de la police, qui est pour l'avortement à terme, qui est pour choisir le sexe d'un enfant et lui permettre de changer de sexe, qui est main dans la main avec le PCC... ?

      Supprimer
    2. Je suis surtout pro vérité...
      Et Trump nous à tous fourvoyés, c'est la triste réalité.

      Supprimer
    3. "Trump nous à tous fourvoyés"

      De quelle manière?

      Supprimer
    4. en nous racontant des conneries depuis des années !!

      Supprimer
    5. Bonjiurno, je ne sais pas si Trump est un traître, mais en tout les cas, il a échoué... On se rend compte encore une foi si besoin était, que l'état profond est très fort, vraiment très fort.
      Et pour moi, mis à part vivre selon ses propres convictions et règles et faire en sorte d'être le plus autonome possible de ne plus dépendre de leur société, je ne vois pas bien quoi faire d'autre !

      Fais ce qu'il te plaît !

      Akasha.

      Supprimer
    6. En tout avoir convoqué les manifestants à venir sur Washington DC et à marcher sur le Capitole, c'était clairement laisser la porte ouverte à de possibles débordementa par des infiltrés ou tomber dans le piège que l'on a vu et où on voit clairement les autorités faciliter le passage des manifestants pour que les plus dingos fassent du grabuge !
      Donc si c'est pas un traitre, il est vraiment très con !!!

      Supprimer
    7. Il a promit la Lune (littéralement), il a voulu surfer sur la conspi orientée de Qanon, il a voulu surfer sur le mysticisme des évangélistes, il a abusé du sentiment patriote à outrance, quoi d'autre ? Que dire d'autre ?

      Supprimer
  8. #chasseauxsorcières

    https://www.wnpr.org/post/yale-harvard-law-school-petition-disbar-cruz-and-hawley-garners-thousands-signatures

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archive du blog