lundi 19 juillet 2021

Chine: même la dictature communiste s'oppose à l'obligation vaccinale

 


Réagissant à des mesures prises par plusieurs provinces, interdisant l'accès à certains lieux publics aux résidents non-vaccinés contre le Covid, les autorités sanitaires chinoises souhaitent continuer à vacciner sans recourir à la coercition. «Informé, consenti et volontaire» : tels devraient être les principes de base du programme d'inoculation des vaccins Covid-19, selon les autorités sanitaires chinoises. 

 Comme le rapportent les quotidiens chinois Global Times et South China Morning Post la Commission nationale de la santé, plus haute autorité sanitaire du pays, s'est prononcée le 16 juillet contre le recours à la coercition dans le cadre de la campagne vaccinale qui se poursuit dans le pays. Cette institution réagissait à des mesures visant à rendre la vaccination obligatoire, prises par les gouvernements locaux d'une dizaine de provinces, qui suscitaient la polémique dans le pays. La Commission a précisé être intervenue pour fournir de «l'aide» et de la «supervision» aux gouvernements ayant pris ce type de mesures.

Selon le Global Times, la loi chinoise sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses stipule que les personnes sans contre-indications qui ont l'âge pour recevoir le vaccin doivent être vaccinées autant que possible, mais aucun caractère obligatoire n'est mentionné. 

Or, récemment, des règles disposant que les personnes non vaccinées seraient interdites d'entrer dans des lieux publics tels que les hôpitaux, les supermarchés, les restaurants, les lieux de divertissement, ou les administrations publiques, avaient été adoptées à l'échelle locale. 

Certaines villes avaient même réglementé leurs campus universitaires exigeant des étudiants et des membres de leur famille d'être vaccinés dès que possible, sans quoi les élèves ne seraient pas autorisés à retourner à l'école en septembre.

Le Global Times cite l'exemple du gouvernement du comté de Tanghe, dans la province du Henan (centre de la Chine), qui avait demandé aux fonctionnaires, y compris aux retraités, de se faire vacciner (sauf en cas de contre-indications), faute de quoi ils ne pourraient travailler ou percevoir leur salaire. Le gouvernement du comté a finalement renoncé à ces mesures. 

En avril déjà, la ville de Wanning, dans la province de Hainan avait restreint les transports publics aux personnes vaccinées, avant de lever l'interdiction après intervention de la Commission nationale de la santé.

Près de la moitié des Chinois vaccinés 

Comme le souligne le South China Morning Post, les «experts en santé publique affirment que de telles restrictions doivent être imposées avec prudence, afin de ne pas réduire la confiance du public». Pour autant, les autorités entendent bien poursuivre la campagne vaccinale à grande vitesse.

 En date du 16 juillet, le pays avait administré plus de 1,4 milliard de doses de vaccins Covid-19, couvrant environ la moitié de ses habitants. L'objectif des 40% de la population vaccinée ayant été atteint le 30 juin, la Chine espère désormais avoir vacciné 70% de sa population d'ici à la fin de l'année.

Source: RT


7 commentaires:

  1. Ne sont-ce point les mêmes qui sont à l'origine du pass sanitaire?

    RépondreSupprimer
  2. François Béranger avait composé dans les années une chanson: Twist des clefs;
    - Y' a les clefs des prisons, qui nous mettent sous clé
    - Y' a les clefs de l'armoire aux clefs
    - Où ai-je mis mon trousseau de clefs, celui avec mon porte-clefs,
    - Y' a les Kleptomanes
    Etc...etc...

    RépondreSupprimer
  3. "L'idéologie révolutionnaire, la "cohérence du séparé" dont le léninisme constitue le plus haut effort volontariste, détenant la gestion d'une réalité qui la repousse, avec le stalinisme reviendra à sa vérité dans l'incohérence. A ce moment l'idéologie n'est plus une arme mais une fin. Le mensonge qui n'est plus contredit devient folie. la réalité aussi bien que le but sont dissous dans la proclamation idéologique totalitaire: tout ce qu'elle dit est tout ce qui est. C'est un primitivisme local , dont le rôle est cependant essentiel spectacle mondial. L'idéologie qui se matérialisme ici n'a pas transformée économiquement le monde, comme le capitalisme parvenu au stade de l'abondance; elle a transformé policièrement la perception.. GUY Debord; La Société du spectacle, folio 1992 P.101

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog