mardi 3 août 2021

Lors de sa dernière vidéo ou il se prend pour un influenceur du web, Macron portait un t-shirt du Bohemian Grove

 





Ce détail n'aura pas échappé à certains, Macron arborait un t-shirt peu banal lors de sa dernière vidéo ou il proposait de répondre à toute question relative à la vaccination comme s'il était lui-même un expert dans le domaine.

 On pouvait distinguer sur celui-ci un logo blanc qui ressemblait à un hibou. Après quelques recherches, il s'avère que ce t-shirt fait référence au Bohemian Club (autrement appelé Bohemian Grove), société secrète américaine peu connue en France par laquelle est passée de nombreux présidents dont Georges Bush (père et fils), Hoover, Nixon (accusé de viol  pédo par Fiona Barnet ou Roosevelt.


Reagan et Nixon au Bohemian en 1967


Ford et Kissinger en 1977

Ce t-shirt est vendu sur plusieurs sites de vente en ligne peu connus notamment SenPrints ou Teevadi. Il est à priori introuvable en France (ce qui rend d'autant plus curieux le fait qu'on le retrouve sur Macron. Ce n'est pas un t-shirt qu'on achète au supermarché du coin. MAJ: une boutique de la région parisienne a également mis en ligne ce t-shirt en précisant cette fois clairement une référence à Macron: "Retrouvez le t-shirt porté par Mr le président Macron sur Tiktok. T-Shirt Bohemian club logo Hibou. Je cherche actuellement à identifier quelle est la boutique originale qui vend ce t-shirt pour savoir sous quelle dénomination il est vendu. J'ai contacté Senprints notamment. Lorsque j'aurais un retour je ne manquerai pas de mettre à jour l'article).


On trouve ce fameux hibou dans la propriété du Bohemian Grove, lieu ou le gratin de la politique américaine se réunit chaque année pour faire des cérémonies autour de cette idole païenne.



En 2000, Alex Jones avait réussi a filmer une cérémonie ou une effigie d'enfant (selon la version officielle, nulle n'a pu confirmer cette version) arrive dans une barque puis est brûlée sur un bûcher dans son documentaire "Dark secrets inside Bohemian Grove". Cette scène fait référence aux sacrifices rituels d'enfants faits à la divinité Moloch.



Plusieurs témoignages évoquent le fait que des activités bien plus sinistres et criminelles se déroulent dans ce lieu tel que des kidnappings, des viols, des actes pédophiles, et des meurtres rituels.

Paul Bonacci raconte le tournage d'un snuff movie incluant le viol et le meurtre d'un enfant de 12 ans au Bohemian Club (la description de la scène est très dure):

"J'y suis allé en janvier 1984. J'étais payé par les hommes qui fréquentaient King pour les histoires de prostitutions. Durant l'été, en 1984, je suis allé plusieurs fois à Dallas, au Texas et j'ai eu des rapports sexuels avec différents hommes que King connaissait, c'était dans un hôtel. J'ai voyagé avec la compagnie aérienne YNR (charter privé) et la compagnie aérienne Cam (autre compagnie privée), que King utilisait couramment. Je n'ai jamais vraiment eu personnellement affaire avec King, à part lorsqu'il me disait où je devais me rendre. Le 26 juillet, je suis allé à Sacramento, en Californie. King m'a mis dans un avion privé à partir d'un aérodrome à Omaha pour Denver, là-bas nous avons récupéré Nicolas. Un garçon qui avait environ 12 ou 13 ans, puis nous avons volé jusqu'à Las Vegas où on nous a conduit vers des ranchs pour aller chercher du matériel. Puis on est reparti vers Sacramento.

 Nous avons été pris par une limousine blanche qui nous a emmenés à un hôtel. Nous (Nicolas et moi) avons ensuite été conduits dans une zone où il y avait de grands arbres, il a fallu environ une heure pour s'y rendre. Il y avait une cage avec un garçon nu à l'intérieur. Nicolas et moi avons du nous déguiser avec une panoplie de Tarzan et des trucs dans le genre. Ils m'ont dit de *** le garçon (je n'emploierai pas le mot). Au début j'ai refusé et l'un d'eux a brandi un pistolet sur mes parties génitales (je vais utiliser ce mot) en me disant fait le ou tu va les perdre. J'ai commencé à *** le garçon. Nicolas a subi du sexe anal et d'autres trucs. On nous a dit qu'il était vierge et qu'il fallait se défouler sur lui. J'ai tout fait pour ne pas lui faire de mal. On nous a dit de mettre notre *** dans sa bouche et d'autres trucs... ils ont tout filmé. 

Nous avons fait ces choses au garçon pendant environ 30 minutes ou une heure lorsqu'un homme est arrivé et a commencé à nous frapper sur les organes génitaux. Il a attrapé le garçon et a commencé à le *** et lui faire d'autres choses (...) Puis ils a mis le garçon à côté de moi, l'un d'eux a pris une arme et a fait exploser le tête du garçon. J'avais plein de sang sur moi... J'ai commencé à crier et à pleurer, puis les hommes nous ont attrapé Nicolas et moi, ils nous ont forcé à nous allonger. Ils ont mis le garçon mort sur Nicolas qui pleurait et ils ont mit ses mains sur le sexe du garçon. Ils ont mis le garçon sur moi aussi et ils m'ont forcé à faire la même chose. Ils m'ont ensuite forcé à *** avec l'enfant mort. Ils ont mis un pistolet sur nos têtes pour nous obliger, j'avais du sang partout. Ils nous ont fait embrasser le garçon sur la bouche. Ensuite ils m'ont fait faire autre chose mais je ne veux même pas l'écrire. 

Après ça, les hommes ont attrapé Nicolas et l'ont drogué pendant qu'il hurlait. Ils m'ont mis contre un arbre et ont braqué un pistolet sur ma tête, mais ils ont tiré en l'air. J'ai entendu un autre coup de feu, puis j'ai vu l'homme qui avait tué le garçon, trainant au sol ce dernier comme un jouet. Toutes ces choses, y compris lorsque les hommes ont mis le garçon dans une malle, tout a été filmé (...) Plus tard, on nous a conduit dans une maison où des hommes étaient rassemblés, ils avaient le film et ils l'ont regardé. Pendant que les hommes le regardaient, Nicolas et moi passions entre leurs mains comme si nous étions des jouets."




Le sénateur John Decamp, à l'origine d'un livre sur le Scandale Franklin dénonçant l'existence d'une filière de trafic de mineurs prostitués au bénéfice de certains politiciens pédophiles, a également fait des révélations confirmant le témoignage de Bonacci:




Pour conclure, nous avons donc un président français qui exhibe fièrement un t-shirt à la gloire d'un club pédo-élitiste s'adonnant à des cérémonies de sacrifices humains. Tout va bien...




Publié par Fawkes News

22 commentaires:

  1. Bonjour, bravo pour l'investigation ! j'avais des doutes sur l'origine du tee-shirt mais là... C'est dingue...

    RépondreSupprimer
  2. Malheureusement je pense que c'est une psy-op pour ridiculiser les complotistes encore une fois car tous les t-shirt en vente le sont probablement seulement depuis hier soir/ce matin.
    Impossible de trouver un site ou on verrait le produit avant-hier en vente avec webarchive.
    On trouve même des sites avec la mention "Macron logo t-shirt".
    Teevadi est un site plus que suspicieux qui n'a aucun trafic, et impossible de savoir quand ils ont ajouté le produit.
    Pour SenPrints, le site est plus connu et ancien, mais la recherche sur leur site du terme "bohemian" ne donne rien, et il est impossible de savoir quand a été ajouté le produit (rien sous webarchive).
    Il a très bien pu être ajouté ce matin.
    Bref, cela ne change en rien le fait qu'il a porté un t-shirt custom avec un logo de chouette stylé... mais de là à faire un lien avec le bohemian club, c'est juste impossible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors deux choses. Déjà je ne prétends pas qu'il fait parti de ce club, qu'on soit clair. En principe, il est réservé à l'élite américaine. Je ne crois pas que des étrangers y soient conviés. Par contre, s'il porte un tel t-shirt il doit connaitre sa signification.

      Ensuite, effectivement il est possible que ce t-shirt ait été ajouté récemment par certaines boutiques suite à la vidéo de Macron. Je viens de trouver par exemple une boutique française qui fait nommément référence à Macron sur Tik Tok tout en précisant qu'il s'agit d'un t-shirt Bohemian Club.

      "Retrouvez le t-shirt porté par Mr le président Macron sur Tiktok. T-Shirt Bohemian club logo Hibou"

      https://laligneshop.com/produit/t-shirt-macron-tiktok

      Donc je cherche à savoir d'ou provient le modèle original. Je viens de contacter Senprints pour savoir si c'est un nouveau modèle publié suite à la vidéo de Macron ou s'ils l'avaient déjà en ligne avant.

      J'avais aussi cherché sur web archive mais lorsqu'on ne trouve rien ça ne veut pas dire forcément que la page est nouvelle, simplement que personne ne l'a archivé avant.

      En effet, les sauvegardes sur ce site se font manuellement par des internautes désireux de garder une trace de certaines pages web à un moment donné. Web archive ne sauvegarde pas l'ensemble des pages du web mais seulement celles qu'on lui propose. Lorsque j'en saurai plus je mettrai à jour l'article (surtout si j'ai fais une erreur bien entendu, je ne suis pas infaillible ;). Pour l'instant la question reste en suspens.

      Supprimer
    2. Apparemment le Bohemian n'est pas réservé aux américains. Deux français au moins en auraient fait parti.

      Rocard (c'est même sûr):
      http://www.slate.fr/story/152348/bohemian-club-societe-secrete-house-cards

      Et Giscard:
      https://www.planet.fr/politique-societes-secretes-les-politiques-qui-sont-membres.57793.29334.html?page=12

      Il n'est donc pas exclu que des politiciens français actuels soient membres du Bohemian.

      Supprimer
    3. Excellent travail, et oui cela ne veut pas dire que le t-shirt n'était pas en vente avant, mais ne veut pas dire l'inverse non plus. C'est simplement que cette nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre sur le net alors qu'elle ne peut être prouvée.
      Je pense qu'il s'est simplement fait faire son t-shirt avec un logo qu'un de ses executants à uploader, c'est très courant aujourd'hui.

      La question est donc, pourquoi ce logo spécifiquement ?

      Supprimer
  3. Ahhhh...Macron, le traumatisé de la vie.
    Violé par une quadra à l'âge de 15 ans, il n'a jamais pu vraiment s'exprimer, depuis ce traumatisme pré pubère, il est passé en mode psychopathe du style 'American X serial killer' > https://duckduckgo.com/?q=american+x+history&t=opera&iar=videos&iax=videos&ia=videos


    Attali, la saloppe de service (sale hope = Vendeur d'espoir), lui en a donné l'opportunité (1er tour une fête à la "Rotonde"et depuis nous sommes au fond du puits (2ème tour), il ne tient qu'à nous d'en sortir, sans cordes ni ficelles, juste avec de la PATIENCE et de la volonté.

    Bien à vous, Los enculuminados !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Los enculuminados"
      Ça faisait longtemps que je n'ai plus entendu ce terme! Enchanté...

      Supprimer
  4. Bonsoir ou bonjour je sais que ça n'a rien à voir avec le sujet mais je tenais à partager ce lien https://www.facebook.com/100069158301937/posts/125760316405911/

    RépondreSupprimer
  5. Pour plus d'info sur le bc informer vous sur l'université de yale https://news.yale.edu/2012/10/15/10-spot-owls-ivy

    RépondreSupprimer
  6. Et aussi sur les confrérie https://www.google.com/search?q=confrerire+de+yale&oq=confrerire+de+yale&aqs=chrome..69i57j33i10i160.11746j1j4&client=ms-android-hms-vf-fr&sourceid=chrome-mobile&ie=UTF-8

    RépondreSupprimer
  7. Donc récemment, c'était soirée sodomie de gosse sans tête ?

    Surveillez vos proches !!!

    RépondreSupprimer
  8. Lol le Zuckerberg français qui va startupisé la nation en bon vrp des lobby il fait sa déballe commerciale avec la promotion de produits toxique non homologué ,pour le profane... "En même temps" il n'est que le véhicule anonyme d'un effort collectif intemporel et c'est la seule chose a retenir de cette théâtralité par la posture volontairement soumise et contrainte par l'angle de la prise de vue dans le décor, marquant son appartenance décomplexé aux architecture du secret cf: Zuckerberg et son blouson... https://www.instagram.com/p/CSHQTwhKsjV/?hl=fr Merci Guy je te souhaite de profiter de l'été pas besoin de voyager il y a tout ici, campagne rivière forêt lac :)

    RépondreSupprimer
  9. Des hiboux partout :
    https://thenarrowgateweb.com/2017/07/14/6-des-hiboux-des-hiboux-partout/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, il existe même une race qui volent la nuit et qui dorment le jour...

      Supprimer
  10. C'est plus que louche... le tee t-shirt en lui même et en plus le fait qu' il choisisse de le mettre quand il s' adresse aux jeunes...

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Selon freelanceinfos.fr, Des “petits malins” sur le web ont essayé de reproduire le t-shirt et de le revendre sur des sites de personnalisation de vêtement. On a même retrouvé un site où le t-shirt, parfaitement semblable à celui d’Emmanuel Macron, se nommerait le “Bohemian Club t-shirt”. Une multitude de sites web proposent désormais ce fameux t-shirt Bohemian Club. Emmanuel Macron aurait-il acheté un t-shirt Bohemian Club à 16 euros sur internet ?

    Sur Google, on peut voir quand a été publiée la page web, vendant ce fameux t-shirt noir Bohemian Club. On se rend compte que la page de vente a été publiée… il y a seulement 11h.

    https://freelanceinfos.fr/macron-t-shirt-bohemian-club-hibou/

    RépondreSupprimer
  13. 42 millions qui ont reçu une dose et 35 millions qui ont reçu les 2 doses???? La France compte combien d'habitants : 67 millions, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 36 millions c'est le nombre cumulé de personnes ayant reçu toutes les doses de vaccin (1, 2 ou 3 en fonction des vaccins et des personnes).

      https://covidtracker.fr/vaccintracker/

      Supprimer
  14. Comment Emmanuel Macron s’est débrouillé pour que nous soyons consentants
    Sabine Faivre 5 août 2021Catégorie : Coronavirus Editoriaux Réflexions Santé 3 minutes de lecture

    9.4k






    Print Friendly, PDF & EmailImprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article
    « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la Justice » (Montesquieu).

    Ces mots résonnent d’une façon particulièrement forte, à l’heure où la loi d’Emmanuel Macron sur le passe sanitaire imposé aux activités du quotidien est soumise à l’approbation du Conseil constitutionnel.

    Nul n’aurait pu imaginer, il y a encore quelques mois, qu’une sorte de « prise d’otages » des Français pourrait se produire, même si certains indices pouvaient laisser supposer que le chef de l’État ne s’arrêterait pas là dans sa marche forcée vers une emprise sur la vie des citoyens, et ce, sous couvert de « protection sanitaire ».

    La stratégie politique a été pensée de longue date, et s’est mise en œuvre, progressivement, par effet de cliquet, avec quelques pauses, voire certains reculs provisoires dans l’échéancier, provoquant temporairement un sursaut d’oxygène ou d’espoir de courte durée dans la population.

    C’est ainsi que le masque qui, au départ, ne servait à rien, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, est devenu obligatoire dans l’espace public en seulement quelques mois. Tout le monde s’est senti piégé, maintenu en état de sujétion et de responsabilité individuelle et collective face à un virus sournois. Si le mal s’amplifiait, c’était évidemment la faute des Français qui ne respectent pas les gestes barrières. Si la vague refluait, c’était grâce à la stratégie sanitaire du gouvernement, selon la règle du « face je gagne, pile tu perds » appliqué avec minutie.

    Dans les deux cas, les Français étaient bernés, soumis à un conditionnement pesant, anxiogène, étendu à tous les aspects de leur vie. La pression était maintenue constamment, y compris dans les épisodes de « confinement allégé », puisque l’on faisait peser sur les Français la menace constante d’une rechute dont ils seraient naturellement responsables.

    L’allocution d’Emmanuel Macron fut un beau coup de bluff : par la menace d’une obligation vaccinale imposée dans des temps très courts et inapplicable en l’état, il a ainsi poussé vers les centres de vaccination un grand nombre de Français qui ont simplement agi par peur : peur de ne plus pouvoir circuler librement, se divertir et même se soigner. Le pari a réussi, il a ainsi conduit une partie du troupeau où il voulait qu’il aille, simplement en les prenant à la gorge.

    Mais le pire est que ces Français qui ont consenti à cette vaccination imposée l’ont fait en état convaincus d’être des citoyens responsables. La communication a bien fonctionné : Emmanuel Macron s’est débrouillé pour que nous soyons consentants à l’esclavage.

    Une internaute « conscientisée » grâce à Emmanuel Macron déclarait : « Je me vaccine pour rester libre » : celle-ci ne réalisait pas que, faisant cela, elle devenait au contraire une esclave, esclave d’un décret, et, comme tous les autres, elle serait soumise aux mêmes flicages, aux mêmes obligations, y compris celle de porter un masque comme tout le monde…

    Mais la propagande sur le passe sanitaire n’a pas atteint toute la population française, heureusement.

    Le mouvement qui s’est amorcé en France a mobilisé des dizaines de milliers de personnes partout en France, et ce, en plein été. À Nice, ils étaient plusieurs milliers à scander le mot « liberté », ce mot si précieux et si malmené aujourd’hui qu’il en est devenu l’emblème même de la protestation.

    RépondreSupprimer
  15. Après la Révolution : le procès d’« Ubu » Macron
    Publié le 06/08/2021 à 12:36 - Mise à jour à 14:17

    Accusé, levez-vous !
    AFP
    PARTAGER CET ARTICLE :
    FacebookMessengerTwitterTelegramWhatsAppPlus d'options...625
    Auteur(s): Alexandre Gerbi pour FranceSoir
    -A+A
    TRIBUNE - La Révolution a eu lieu. Sous l’œil impavide des forces de l’ordre et de l’Armée, le palais de l’Élysée est tombé, pris d’assaut par le peuple. Macron n’a pas réussi à s’échapper. Il a été arrêté. Voici venue, enfin, l’heure de son procès. Attention, ceci est une fiction. Même si toute ressemblance avec des événements à venir ne serait pas totalement fortuite…

    Lorsque Macron entra dans la salle du tribunal pleine à craquer, un grand silence se fit. Même les remuants Gilets Jaunes, nombreux parmi le public, en restèrent bouche bée.

    Un déchet vaguement humain

    Difficile, en effet, de reconnaître l’étrange personnage qui gagnait, d’un pas lent, le box des accusés. Sa mine défaite, joues creusées, teint hâve, sa frêle stature, sa barbe de trois jours étonnèrent. Mais c'est surtout son regard torve, presque fou, qui frappèrent l’assistance. Le président de la République déchu n’était plus qu'une créature chétive et pitoyable, manifestement désaxée. Difficile de croire que ce nabot dérisoire avait pu être l’artisan, le deus ex machina de la gigantesque escroquerie du Covid-19 qui avait broyé et ruiné la France pendant un an et demi. L’âme damnée dont l’influence délétère avait accompagné l’Europe et une bonne partie du monde dans un songe absurde, destructeur, liberticide et finalement criminel : « Ce n’était donc QUE ça ! », railla une voix anonyme dans la salle. Celui qui pérorait en avril 2020 en annonçant aux journalistes du Financial Times : « La bête de l’événement est là », dans une référence sibylline et que d’aucuns affirment luciférienne, cet ectoplasme livide paraissait revenu tout droit des Enfers. En un mot comme en cent, à vue d’œil, l’ancien chef de l’Etat n’était plus qu’un déchet vaguement humain…

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog