vendredi 8 octobre 2021

Une fuite d’e-mails révèle que des cadres de Pfizer ont cherché à dissimuler l’utilisation de cellules de fœtus avortés dans le programme de vaccination contre le Covid-19

 

Une employée de Pfizer, devenu lanceuse d’alerte, a divulgué des courriels internes qui révèlent que les dirigeants de l’entreprise voulaient que le personnel dissimule l’utilisation par la société de tissus fœtaux humains dans les tests de laboratoire du vaccin Covid-19.

Melissa Strickler, auditrice de la qualité de fabrication, s’est entretenue avec Project Veritas pour le cinquième volet de leur série d’enquêtes sur le vaccin COVID, où elle a décrit les dirigeants comme étant « trompeurs dans leurs e-mails ».

Par exemple :

« Du point de vue des affaires de l’entreprise, nous voulons éviter que l’information sur les cellules fœtales ne circule… Le risque de communiquer cette information en ce moment l’emporte sur tout bénéfice potentiel que nous pourrions en tirer, en particulier avec les membres du public qui pourraient s’emparer de cette information et l’utiliser d’une manière que nous ne voulons peut-être pas voir diffusée. Nous n’avons reçu aucune question de la part des décideurs ou des médias à ce sujet au cours des dernières semaines, et nous voulons donc éviter de soulever cette question si possible », a écrit Vanessa Gelman, directrice principale de la recherche mondiale chez Pfizer.


« Nous avons essayé autant que possible de ne pas mentionner les lignées cellulaires fœtales… Une ou plusieurs lignées cellulaires dont l’origine peut être retracée jusqu’au tissu fœtal humain ont été utilisées dans des tests de laboratoire associés au programme de vaccination », a ajouté M. Gelman.


Il semble que la société ait voulu éviter de donner une exemption religieuse aux personnes pro-vie opposées au vaccin.

Le responsable scientifique en chef de Pfizer, Philip Dormitzer, a écrit : « Les cellules HEK293T, utilisées pour le test IVE, sont en définitive dérivées d’un fœtus avorté. D’autre part, le comité doctrinal du Vatican a confirmé qu’il considérait comme acceptable que les croyants pro-vie soient immunisés. La déclaration officielle de Pfizer formule bien la réponse et c’est ce qui devrait être fourni en réponse à une demande extérieure. »

Regardez :


Lire aussi : Veritas enregistre des scientifiques de Pfizer : « Vos anticorps sont probablement meilleurs que le vaccin » après une infection

Source : Zero Hedge – Traduit par Anguille sous roche


0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog