lundi 17 janvier 2022

"Nous nous trouvons au bord du gouffre": l’ambassadeur russe aux USA sur la coopération sécuritaire (MAJ: L'Otan et les États-Unis "menacent sérieusement" la Russie)

 


Moscou veut recevoir des réponses écrites de l’Otan et des États-Unis à ses projets de garanties de sécurité pour décider de l’utilité de la coopération ultérieure en la matière, a déclaré l’ambassadeur russe à Washington.

Les récentes discussions Russie–Otan et Russie–États-Unis n’ont pas apporté de résultat substantiel, a indiqué l’ambassadeur russe à Washington Anatoli Antonov dans un commentaire accordé au magazine Newsweek et publié sur la page Facebook de la mission diplomatique.

"Nous attendons de Washington et de Bruxelles des réponses écrites à nos projets d’accords. Sur la base de ces éventuelles réponses, nous déciderons de l’utilité de notre coopération ultérieure", a déclaré M.Antonov.

Selon lui, l’"extension continue" de l’Alliance atlantique vers l’est constitue "l’une des principales menaces à la sécurité nationale de la Russie", qui juge inacceptable "le déploiement de systèmes de missiles et d’autres armements déstabilisateurs" dans les ex-Républiques soviétiques.

"Cela multipliera les risques d’escalade et de confrontation militaire directe dans la région et au-delà. Tout a ses limites. Nous nous trouvons en effet au bord du gouffre", a constaté l’ambassadeur.

Bruxelles et Washington peu enthousiastes

Plus tôt dans la semaine, les États-Unis et l’Alliance atlantique ont laissé entendre qu’ils rejetaient l’idée de mettre fin à la "politique des portes ouvertes" de l’Otan. Cette mesure constituait pourtant une des propositions clés contenues dans les projets de garanties de sécurité proposés par Moscou à l’Occident sur fond de nouveau regain de tensions autour de l’Ukraine.

Par la suite, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fait valoir que l’éventuel déploiement d’armes offensives et de bases militaires américaines sur le littoral de la mer d’Azov constituerait pour Moscou "une autre ligne rouge" même si l’Ukraine n’adhérait pas à l’Otan.
Le chef de la diplomatie russe a également assuré que son pays était prêt à n’importe quelle sanction qui pourrait être imposée à son encontre, jugeant que les "partenaires occidentaux" de Moscou étaient "capables de tout".


Source: Sputnik

MAJ: L'Otan et les États-Unis "menacent sérieusement" la Russie


Fawkes: L'OTAN cherche la confrontation depuis plusieurs années. Repoussant chaque fois un peu plus les limites. Combien de temps avant que les choses ne dégénèrent? La Russie ne pourra pas laisser faire éternellement. Une fois encore c'est l'Europe qui risque d'en pâtir.

Voilà quelques articles de ces derniers jours qui montrent l'état de tension extrême entre les deux blocs.

 

 


5 commentaires:

  1. Cette guerre aura lieu ou pas, mais il ne faut pas ce faire berner. Putin partage le même point de vu que les leaders de l'occident sur la plandémie, les injections, 911, BLM et l'echauffement climatique.

    Cette guerre s'il elle à lieu sera une distraction mais ne changera pas grand chose dans le rouleau compresseur mondialiste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous savez une partie de ce qu'il fait ou dit.
      Pas ce qu'il pense.

      Supprimer
    2. sur blm pas convaincu, sur toute l'ideologie "progressiste" lgbt blm etc... il y a peut etre une fracture reel entre elite occidentale et le reste? putin a dit a plusieur reprise que l'occident est décadent et il prend publiquement des position contre cette idéologie


      sur plandémie il propose un vaccin sans arn messager (tout comme la chine) ce qui n'est pas le cas en occident , ou ne sont proposé que les injection experimentale?

      bref il y a de bonne raison de penser que les élites sont en conflit sur la suite du plan (tous mondialiste mais pas d'accord sur tout pour autant)

      Supprimer
  2. Peut-être la meilleure arme russe sont les informations sur les réseaux pédocriminels, les crimes d'état, guerres illégales, privatisations prédatoires d'entreprises stratégiques, ...
    Vu que l'on ne peut plus négocier avec l'EU et les USA, pourquoi pas faire bouffer la classe criminelle par son propre peuple ? Donnez nous les informations pour nous défaire de nos tyrans.

    RépondreSupprimer
  3. Trop drôle. Voilà que la porte-parole de la Maison Blanche avertit d'un soi-disant false flag à venir de la Russie pour envahir ensuite l'Ukraine.

    https://www.aubedigitale.com/les-attaques-sous-fausses-bannieres-ne-sont-soudainement-plus-une-theorie-du-complot-farfelue/

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog