dimanche 23 janvier 2022

Ultimatum russe, Macron prêt à envoyer l'armée en Roumanie... la crise ukrainienne prend de l'ampleur (MAJ: l'OTAN met ses forces en alerte)

 



La situation s'envenime. L'Otan, la Bulgarie et la Roumanie rejettent les exigences russes de retrait de l'Alliance atlantique de ces deux pays. Moscou menace les occidentaux des "conséquences les plus graves" s'il n'obtient pas satisfaction. 

La crainte d'une invasion russe en Ukraine n'a jamais été aussi prégnante. La rencontre entre les chefs de la diplomatie envoyés par Moscou et Washington n'a, comme prévu, débouché sur aucun résultat tangible, vendredi, à Genève (Suisse), mais les deux pays ont convenu de poursuivre le dialogue pour tenter de trouver une issue à la crise.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a répété à l'issue de son entretien avec son homologue Sergueï Lavrov que la Russie devait se préparer à une riposte "rapide et sévère" si elle s'avise d'envahir militairement l'Ukraine, après avoir massé des troupes à ses frontières.

Le ministre russe des Affaires étrangères a insisté, de son côté, sur la volonté de Moscou de recevoir une réponse écrite des Etats-Unis au sujet de ses demandes de garanties en matière de sécurité.

Ses demandes ? Un arrêt de l'expansion de l'Otan, avec le retour à ses frontières de 1997. Interrogé sur ce que cela signifiait pour la Roumanie et la Bulgarie, qui ont rejoint l'Alliance atlantique après 1997, le ministère russe a livré une réponse sans équivoque : Moscou souhaite que toutes les troupes étrangères, armes et autres matériels militaires soient retirés de ces pays.

Des "conséquences les plus graves" menace Moscou

Moscou a promis aux Occidentaux "les conséquences les plus graves" s’ils continuent d’ignorer ses "préoccupations légitimes" quant au renforcement militaire des Etats-Unis et de l’Otan en Ukraine et aux frontières russes.

"Cela peut être évité si Washington réagit positivement à nos projets d’accords sur les garanties de sécurité, auxquels nous espérons recevoir une réponse écrite de la part des Etats-Unis article par article la semaine prochaine", a soulignéle ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Une phrase perçue comme un ultimatum. Les Etats-Unis se sont engagés à répondre par écrit, mais les exigences du Kremlin ont provoqué de vives réactions vendredi.  

L'Otan, la Bulgarie et la Roumanie refusent de plier

L'Otan ne se retirera ni de Roumanie ni de Bulgarie, a prévenu l'Alliance atlantique. "L'Otan ne renoncera pas à sa capacité à se protéger et défendre mutuellement, y compris par la présence de troupes sur le flanc oriental de l'alliance", a expliqué Oana Lungescu, porte-parole de l'organisation, dans un communiqué.

"Nous rejetons toute idée de sphères d'influence en Europe. Nous répondrons toujours à toute détérioration de notre environnement de sécurité, notamment en renforçant notre défense collective", a ajouté Oana Lungescu.

La Bulgarie décidera seule de ses plans de défense en coordination avec ses alliés de l'Otan, a confirmé le Premier ministre Kiril Petkov, qui a appelé la Russie à engager un dialogue constructif avec l'Occident sur la désescalade des tensions au sujet de l'Ukraine.

"La Bulgarie est un pays souverain, qui a fait son choix il y a longtemps en devenant membre de l'Otan. En tant que tel, nous décidons seuls d'organiser la défense de notre pays en coordination avec nos partenaires", a martelé le Premier ministre bulgare devant le Parlement.

"Une telle exigence est inacceptable et ne peut pas faire partie des sujets de négociation", a abondé le ministère des Affaires étrangères roumain dans un communiqué.

Nouveau signe de la détérioration de la situation, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont annoncé vendredi qu’elles allaient envoyer des missiles antichars et antiaériens en Ukraine pour lui permettre de se défendre "en cas d’agression russe".

Macron prêt à envoyer des soldats

Jeudi, lors de ses vœux aux Armées, Emmanuel Macron s'est dit prêt, lui, à envoyer des forces armées en Roumanie. Une annonce accueillie avec enthousiasme à Bucarest. "Je salue chaleureusement l’annonce du président Emmanuel Macron sur la disponibilité de la France à participer à la présence renforcée de l’Otan en Roumanie", a réagi sur Twitter le président roumain, Klaus Iohannis.

Des manoeuvres navales

Le Pentagone a annoncé vendredi le lancement d’un exercice naval à grande échelle de l’Otan en Méditerranée lundi, rapportent l’AFP et Le Figaro, avec la participation du porte-avions américain USS Harry Truman. Un message clair adressé à la Russie qui a prévu des manœuvres navales au même moment.

Source: MIDI LIBRE


-------

Le Venezuela a approuvé le déploiement de missiles russes sur son territoire


Le Venezuela s'engage à fournir à la Russie une assistance complète en cas d'escalade des relations avec les États-Unis.

Dans le contexte d'informations récentes selon lesquelles la Russie prévoit de déployer ses installations militaires et les infrastructures connexes sur le territoire de Cuba et du Venezuela (et cela inclut le déploiement de missiles nucléaires et non nucléaires), Caracas s'est déclarée prête à soutenir pleinement la Russie à cet égard. . Compte tenu de la situation actuelle, la Russie pourrait bien prendre ces mesures dans les mois à venir, ce qui garantira au Venezuela que les États-Unis et les pays qu'il contrôle n'attaqueront pas la République bolivarienne.

L'ambassadeur de Russie à Caracas, Sergei Melik-Bagdasarov, a déclaré qu'au cours des négociations avec les autorités du pays, le Venezuela avait confirmé sa volonté de fournir à la Russie un soutien militaro-technique complet en cas d'escalade des relations entre la Russie et les États-Unis. Ce que cela signifie exactement, l'ambassadeur n'a pas précisé, cependant, aujourd'hui, la mesure de dissuasion la plus efficace est la présence de l'armée russe et le déploiement de bases militaires russes sur le territoire de ce pays d'Amérique latine.

On sait que les négociations entre le secrétaire d'État américain Anthony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont également échoué - les parties n'ont pas réussi à parvenir à un consensus, les États-Unis ayant refusé de se conformer aux exigences russes et de fournir à la Russie des garanties de sécurité de non-agression .

Source: Avia Pro


La Russie envisagerait également d'installer des bases à Cuba...


17 commentaires:

  1. Macron prêt à envoyer des soldats...Vladimir Poutine ne craint pas la 7ème compagnie.

    RépondreSupprimer
  2. En bulgarie, il me semble, il y a une base militaire(Otan?) à moins de 1000 km de Moscou.

    On ne rigole plus, c'est certain !!!

    RépondreSupprimer
  3. Quel pays fait le plus de mal à notre économie : La Russie ou les Etats-Unis ?

    RépondreSupprimer
  4. Putain de Ricains! et notre leader suprême qui veut envoyer nos militaires se faire massacrer au nom de l'alliance étatzuniène! mais bon sang, quand est ce que notre armée va enfin sortir de son silence et aider le peuple Français à sortir de toute cette merde et retrouver notre liberté? à commencer par la Gendarmerie qui a malheureusement un QI qui se rapproche dangeureusement de celui de la Police parmis les jeunes engagés!

    RépondreSupprimer
  5. Maintenir la peur et surtout de la varier permet de faire passer aux bizounour beaucoup de choses pour un avenir radieux.
    - le covid ou autres... = être malade ou mourir
    - le réchauffement climatique = c'est notre faute (sauf pour les yachts et jets privée qui sont exclus de la taxe carbone par le parlement européen...)
    - une petite guerre ça ne fait jamais de mal...

    Évidement tout a un fondement, mais ils sont multipliés par 10 à 100...

    Le but de ces pièces de théâtres est dans un premier temps :
    - un petit numéro unique qui vous est attribué sur votre personne, pour préparer le fameux nul ne pourra acheter ou vendre sans la marque de la bête.

    Heureusement, il y a espérance de l'enlèvement de l'église par Jésus-Christ avant que cela commence réellement. Car on ne souhaites pas ce malheur, notre seul souhait est de partir avec Jésus Christ.

    Bonjour chez vous

    RépondreSupprimer
  6. il n'y a aucune crise....

    Article dans le Figaro il y a environ 15 jours,le journaliste était allé se promener en Ukraine à proximité de la frontière avec la Russie, et avait été surpris par la sérénité de la population, absolument pas inquiète de la « menace russe ».

    Voilà. C’est ça la vérité. Il n’y a aucune menace russe sur l’Ukraine, par contre il y a volonté de l’Occident de le faire croire, il y a une mise en scène de leur part, dans un processus qui s’apparente à du chantage. Et la Russie le prend au sérieux, parce que ces fous furieux sont capables d’organiser une attaque sous faux drapeau pour faire croire que la Russie a vraiment attaqué (il suffit par exemple de faire envoyer quelques missiles russes sur l’Ukraine, vrais missiles russes envoyés par de vrais russes, mais en réalité agents doubles soudoyés et payés par les services secrets occidentaux, si ce n’est pas « agents » tout court. Exactement le scénario des attaques au gaz sarin en Syrie il y a quelques années, signature presque obligée non pas des syriens, mais des agents secrets se faisant passer pour des syrien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a bien une. La Russie exige des garanties pour sa sécurité et un retrait des bases autour du pays et elle n'obtient rien. Poutine perd patience et ça peut se comprendre.

      https://www.youtube.com/watch?v=4iGHTpKfnEk&ab_channel=RUSSOSPHERE

      Ces derniers jours, on a eu des communiqués à la fois des USA, Russie et Donetsk s'accusant tous mutuellement de false flag à venir donc la situation est très tendue. Les ricains veulent une guerre en Ukraine.

      Supprimer
    2. Il est là le problème l’administration russe est coupe en deux!!! D’un côté Poutine et de l’autre l’oligarchie qui ne demande qu’à virer Poutine!!!

      Supprimer
  7. Les occidentaux font tout pour provoquer une guerre. Ils en seront les seuls et uniques responsables et ce sera un désastre pour l'Europe occidentale uniquement.

    RépondreSupprimer
  8. Washington ordonne l'évacuation des familles de diplomates US de l'Ukraine

    https://fr.sputniknews.com/20220124/washington-ordonne-levacuation-des-familles-de-diplomates-us-de-lukraine-1054567585.html

    RépondreSupprimer
  9. Yaura rien c est encore pour faire peur aux peuples

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il la fera sa guerre le petit merdeux, ça ne sera que la suite logique de sa psychopathie.

      Si vous vous rappelez, dés le début de son mandat il s'est présenté comme chef de guerre.

      Soyez certain que la petite saloppe de micronus entrainera toute l'europe dans une guerre.

      Pour moi cela ne fait aucun doute, ce mec est missionné et capable de tout, absolument tout.

      Supprimer
  10. Mondialiste vs souverainiste….et nous,nous sommes au milieu de tout ça!!! Manquerait plus que la Chine s’en mêle et là on est bien dans la merde!!! D’autant que le deep state a perdu la Chine….

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Ciao amici :)
    Ben là j'ai peur.....

    Akasha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Et puis...et puis, je le dis depuis le début à tout les pros Biden et anti Trump primaire qu'ils vont le regretter car d'après mes recherches, je l'avais déjà vu que c'était un va t-en guerre bien plus extrême que n'importe qui d'autres ! Il était présent dans le camp des pros guerres des vingts dernières années bien plus qu'un MacKain par exemple ! Les gens sont trop con ! Désolée de le dire ainsi, mais là...
      Et les médias qui continuent à l'encenser et le protéger ? ? Alors qu'il est évident que même si les affres de la guerre n'iront pas nécessairement jusqu'à nous on sera quand même fortement impacté économiquement ! On risque d'être bien plus serré qu'on a pu l'être durant les lockdown !
      Ils s'imaginent quoi les médias que la Russie c'est l'Irak ou l'Afghanistan ? Putain !!
      Mais bon, je préfère encore me taire....

      Akasha.

      Supprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog