lundi 30 mai 2022

Et après la finale à Paris, l'enfer est arrivé: "des armées de voleurs pourchassaient les supporters"


 L'histoire est racontée par cinq fans du Real Madrid : José Francisco Iglesias, sa femme Arancha Cortés et leur fille Jimena Iglesias, César Aranguren et Alfredo Gómez. Cela pourrait être eux comme des centaines d'autres fans qui en ce moment reviennent à Madrid ou à Liverpool avec diverses sensations entremêlées.

 Il y a de tout : une partie, les madrilènes qui parlent de fête, de photos à la Tour Eiffel ou d'un cri jusqu'à l'enrouement après le but de Vinícius et le quatorzième titre. Mais le voyage en France et la finale de la Ligue des champions à Saint-Denis a laissé un souvenir secondaire, un film d'horreur dont des milliers de fans ont été les protagonistes.

C'était l'aube samedi lorsque ces 5 amis ont garé leur van à Saint-Denis. José Francisco parle : « Nous nous sommes garés dans le quartier et un jeune est venu nous voir et avec le traducteur google il nous a dit, savez-vous où vous vous garez ? et il nous a demandé 50 euros pour protéger le van ». On a fini par lui en donner 40, alors il a pris une photo et l'a transmise à son groupe, je suppose." La voiture finira intact.

Puis vint le match, et le chaos : "Il n'y avait pas de zones de sécurité ou quoi que ce soit du genre, n'importe qui pouvait se faufiler et ceux qu'on voyait sauter des clôtures étaient des gens du quartier, de races diverses, qui étaient déjà à l'affût, à la recherche de montres, de portables », se souvient José Francisco, qui précise : « C'est comme ça que ça s'est passé plus tard, il y avait beaucoup de gens sans billets, des vomitoires pleins, des supporters mélangés. Les gens se faufilaient et pouvaient s'asseoir où ils voulaient ».

La situation s'est aggravée en fin de match notamment pour Arancha Cortés et sa fille, qui n'étaient pas entrées dans le stade : "On est sorti d'un bar vers le métro et j'ai commencé à voir des centaines de gens du quartier nous regarder, traquant tous les fans, cherchant quelque chose à voler. La première charge est arrivée et tout a empiré, car tout autour était fermé. J'ai appelé mon mari et lui ai demandé de quitter le stade car nous avions très peur, et il y avait des centaines de fans des deux équipes dans le même état."

Et lorsque José Francisco a quitté le terrain, il a assisté à cette scène: "Tu voyais des flots de gens de ce type se rendre au stade, voler avec des cutters pour couper des sacs. Je n'arrivais pas à croire ce qui se passait, c'est qu'il y en avait des centaines et des centaines. Je suis arrivé dans le métro et les gens étaient terrifiés de là-bas, imaginez ce qui se passait. Ils ont pulvérisé du gaz poivre et cela nous a complètement affectés ».

Le pur instinct de survie a conduit les supporters à rechercher à se regrouper, à l'autodéfense : "Les supporters se sont regroupés pour former des boucliers et mieux se défendre, les supporters du Real Madrid et de Liverpool ensemble. Puis j'ai découvert que beaucoup de filles avaient été déshabillé et volé ."

Les vicissitudes du groupe ne s'arrêtent pas là. C'était déjà l'aube lorsqu'ils ont tenté de se réunir pour chercher la camionnette et s'enfuir : "Et puis César a disparu ", se souvient José Francisco. Et ils l'attendirent, et ils l'attendirent, et César n'apparut pas.

90 euros pour quitter le quartier

"J'avais quitté le stade quand j'ai remarqué que quelqu'un me mettait la main dans la poche et me prenait mon portable. Ma première réaction a été de courir immédiatement après lui et je l'ai poursuivi jusqu'à ce que je traverse un virage : il y avait des dizaines de jeunes du quartier qui me dévisageaient de façon inquiétante. J'ai crié à l'aide et la police est arrivée rapidement, ils sont entrés dans la maison où le garçon était censé être et ils l'ont sorti déjà menotté. Il était deux heures du matin et je voulais juste partir mais ils m'ont forcé à aller au commissariat pour porter plainte. Il y avait des centaines de fans là-bas qui portaient plainte, surtout de Liverpool. Quand je suis parti, il était déjà trois heures et j'ai cherché comme un fou une voiture qui me sortirait du quartier. J'ai arrêté un type et il m'a demandé 90 euros pour m'aider. Je lui aurais payé mille euros à ce moment-là". 

Plusieurs heures s'étaient écoulées dans la nuit quand le groupe s'est retrouvé pour repartir pour Madrid avec beaucoup de choses à raconter : « Les gens ne peuvent pas imaginer ce que c'était. C'étaient des armées de voleurs qui nous chassaient. Il y a eu des bagarres, des vols, des charges. Un film d'horreur", se souvient Alfredo Gómez. "Maintenant, tu le racontes, parce que rien ne t'est arrivé, mais tu ne voudras plus te revoir dans une telle situation. Et beaucoup de personnes ont eu des problèmes".

Source: 20 Minutos

Traduction: Fawkes News

---------

Fawkes: Selon Darmanin le mytho, le problème...c'est les anglais.



  

 🇫🇷⚽️ FLASH - Le coup d’envoi de la finale de la #ChampionsLeague a été reprogrammé à 21h36. De nombreux supporters sans billet tentent d’entrer dans le Stade de France. (via @carrusel) #ChampionsLeagueFinal #LiverpoolVsRealMadrid #RealMadrid pic.twitter.com/1zc8weSv4j

Dans le même temps, la police a gazé gratuitement des supporters anglais calmes qui essayaient simplement d'accéder au stade avec leurs tickets. 

 

 

 Une débâcle totale dénoncée unanimement par la presse anglaise et espagnole.

 

 

4 commentaires:

  1. Quel plaisir de voir ce pays délabré devenir la honte de la presse européenne voir internationale, mettre ces traîtres de politiques face à leurs responsabilités leur fera le plus grand bien.
    J'espère que les anglais vont amener l’affaire très loin et que ça créera un incident diplomatique. (surtout que les mensonges de Darmanin et toute la clique de traîtres qui achète la paix sociale ne vont pas tenir très longtemps).
    Pour en venir à supporter les anglais, c'est que la france va très très mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J' ai plus de mots, consternée, abasourdie. Ce pays n'est plus le mien. J' habite sur l' île de la Réunion, comme partout on a de la délinquance, mais le vivre ensemble existe bien ici. 20 ans que je ne suis pas revenue en métropole, car les prémisces de la barbarie étaient déjà là. et pourtant comme ses paysages, ses terroirs, ses coutumes, sa cuisine me manquent. La france est devenue à l'mage de ses dirigeants dépravés, menteurs, tricheurs, complètement cinglés, fous à lier. Douce france disait charles trenet en 1943....

      Supprimer
  2. Encore et toujours les fameux pillards du desert. Rien de nouveau sous le soleil....

    RépondreSupprimer
  3. Ciao amici :)
    Voici le témoignage de Paddy Pimblett un combattant MMA de l'UFC !
    https://www.youtube.com/watch?v=r6L5FKzkfzo&t=267s

    Akasha.

    RépondreSupprimer



Charte des commentaires:

La possibilité de commenter de façon anonyme a été désactivée suite à de trop nombreux abus (insultes, menaces de mort). Il faut désormais obligatoirement utiliser un compte Gmail pour commenter.

Pas de spams, d'insultes, de provocations stériles, de prosélytisme religieux à outrance, d'appels à la haine, à la violence ou d'apologie du terrorisme. Les commentaires ne sont pas un défouloir et ce blog n'est ni un tchat ni un forum. Les commentaires sont là pour apporter quelque chose au débat. Les trolls ne sont pas les bienvenus. Restez courtois dans vos échanges et, dans un souci de compréhension, écrivez uniquement en français, merci.

Les liens externes sont acceptés s'ils sont en rapport avec le sujet de départ. Les HS sont exceptionnellement tolérés s'ils relèvent d'un sujet connexe ou pertinent vis à vis du thème de l'article. Merci de vérifier vos sources avant de publier un lien vers un article tiers (pas de sites parodiques et de fausse nouvelles s'il vous plait).

La modération est parfois activée, parfois non selon les disponibilités de l'administrateur. Dans tous les cas, inutile de reposter vos commentaires, ils seront validés en temps voulu.

A chacun d'y mettre du sien afin de permettre d'échanger et de débattre dans le respect de chacun.

adblocktest

Mal traités

Coronavirus

MK-Ultra

Affaire Epstein

Lubrizol

Réseau Pédophile de l'Elite

Conseils pour économiser

Contre la désinformation

Rechercher sur le blog

Inscription à la newsletter

Archives du blog